Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

[Fevad] Le e-commerce français devrait générer 56 milliards cette année

Sur les neuf premiers mois de l’année, les dépenses en ligne des Français s’élèvent déjà à 40 milliards d’euros, dont 13,5 milliards au 3ème trimestre. Avec une progression attendue de 10% lors de la période de Noël, la Fevad estime que le marché français de l’e-commerce devrait atteindre 56 milliards d’euros en 2014.

Sur les neuf premiers mois de l’année, les dépenses en ligne des Français s’élèvent déjà à 40 milliards d’euros, dont 13,5 milliards au 3ème trimestre. Avec une progression attendue de 10% lors de la période de Noël, la Fevad estime que le marché français de l’e-commerce devrait atteindre 56 milliards d’euros en 2014.

Les ventes de Noël sur internet (novembre et décembre) devraient progresser de 10% par rapport à l’an dernier pour atteindre 11,1 milliards d’euros (vs 10 milliards pour Noël 2013). L’augmentation du nombre d’acheteurs et du nombre d’achats devrait continuer à compenser la baisse attendue du panier moyen.
Sur la base de ces prévisions, la Fevad considère que le marché du e-commerce français devrait atteindre les 56 milliards d’euros en 2014.

Un 3ème trimestre qui confirme la tendance

Le marché des ventes sur internet confirme au 3ème trimestre la tendance observée depuis le début de l’année avec une croissance comparable aux deux premiers trimestres à +11%.

Le marché représente déjà 40 milliards d’euros sur les 9 premiers mois de l’année, porté par l’arrivée continue de nouveaux acheteurs (+7% en un an selon Médiamétrie) et l’augmentation de la fréquence d’achat(+9% en moyenne sur les 9 premiers mois). Au cours de ce trimestre, les Français ont dépensé 13,5 milliards d’euros en ligne soit 1,3 milliard de plus que l’an dernier.

Toutefois, la baisse du montant moyen de la transaction s’accélère, avec en moyenne -4% sur les 9 premiers mois de l’année.

La transaction moyenne est désormais de 81 euros et pourrait passer sous la barre des 80 euros au 4ème trimestre. Elle est compensée par l’augmentation du nombre d’achats en ligne par acheteur : on atteint désormais 6,1 achats par acheteur et par trimestre. Ainsi, malgré la baisse du panier moyen, le montant dépensé par acheteur continue à progresser de 5% ce trimestre pour atteindre 491 euros (vs 465 euros au 3ème trimestre 2013).

La création de sites est toujours aussi dynamique. Pour la 3ème année consécutive, le rythme de progression du nombre de sites marchands maintient +17% et atteint les 154 600 sites marchands actifs. En 9 ans, le nombre de sites marchands a été multiplié par 10.

Le seuil des 80% d’acheteurs en ligne est franchi

Au 3e trimestre, la France comptait 2,2 millions de cyberacheteurs supplémentaires (35 millions au total) d’après le baromètres de la Fevad. 80,2% des internautes français ont ainsi déjà réalisé un achat sur Internet.
A noter également que la progression du nombre d’acheteurs en ligne est supérieure à celle des nouveaux internautes (+2%).

A périmètre constant, la progression n’est que de 2%

L’indice iCE 40 qui permet de mesurer la croissance des sites leaders, à périmètre constant, progresse de +2% au 3ème trimestre.
L’indice est tiré par les sites de ventes de produits grand public qui voient leur chiffre d’affaires progresser de +9% malgré le recul de la consommation des ménages observé en France depuis le début de l’année (-2% au 3ème trimestre et -0,7% depuis le mois de janvier pour les produits industriels hors automobile – Source : Banque de France).

La progression globale de l’indice trimestriel est cependant à nouveau affectée par le contexte économique difficile dans le secteur des ventes de Voyage/Tourisme. Celles-ci reculent de 4% au 3ème trimestre, dans un contexte de poursuite de la baisse généralisée des réservations (Volume d’affaires des agences de voyage -3% en juillet, -7% en août, -5% en septembre – Source : Snav Atout France).

Les market places et les ventes sur mobile toujours en forte hausse

L’indice iCM, qui mesure les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes numériques, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés) poursuit son développement et progresse de 52% au 3ème trimestre 2014 par rapport au 3ème trimestre 2013.

Le panel iCM vient de franchir la barre d’un milliard d’euros de ventes de produits réalisé sur mobiles et tablettes (sites mobiles et applications) en cumul sur les 12 derniers mois. Les sites du panel iCM réalisent 15% de leurs ventes sur mobiles ou tablettes (vs 11% en 2013).

De son côté, l’indice iPM, qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché (ventes réalisées par les sites hébergés sur les places de marché de l’iCE40), a un taux de croissance très élevé avec 45% au 3ème trimestre. Sur les 24 derniers mois, les ventes des sites hébergés sur les places de marché ont plus que doublé : +126%. Ces ventes représentent 21% du volume d’affaires des sites participant à l’iPM soit 5 points de plus en un an.

Insights

Comment évoluent les comportements d’achat des consommateurs européens...

Insights

Focus sur les changements qui vont impacter le secteur du retail dans les années à venir...

# A lire aussi ...

Insights

Fraudes au paiement, cyberattaques et fuites de données auraient fait perdre quelques 17 milliards d'euros au secteur du retail en 2023.

Digital

Sans contact, smartphone, wallet ou cartes dématérialisées... Les Français semblent avoir définitivement adopté les solutions de paiement digitales.

e-Commerce

Les Français sont de plus en plus friands des achats via applications mobiles...

Avis d'expert

Avec l’avènement d’internet et les progrès de la technologie du numérique, vous lancer dans le business en ligne n’a jamais été aussi facile et...

Publicité