Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Digital

Etude | Le poids de l’abonnement dans l’économie numérique

Le marché de l’abonnement représente déjà plus de 5 milliards d’euros en France et devrait doubler d’ici 2025


L’abonnement est désormais un modèle dominant de l’économie numérique.

En 2021, on dénombre quelques 2,228 milliards d’abonnements dans le monde, pour un chiffre d’affaires global de 186,48 Md€, chiffre en augmentation de 31 % par rapport à 2020 (142,31 Md€). 


Les abonnements en France enregistreront quant à eux, cette année, un CA de plus de 5,32 Md€.

Pendant les 4 prochaines années, le marché français va croitre à un taux moyen de 18 %, pour dépasser les 10.31Md€ en 2025, selon une étude sur l’évolution et les perspectives de l’économie de l’abonnement réalisée par Telecoming.


Un modèle économique en pleine expansion


En 2021, le marché français comptera près de 50 millions d’abonnements actifs, 9 % du marché européen.

La France se situe au troisième rang en Europe, juste derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni. En 2025 on comptera atteindra les 85 millions d’abonnements actifs.

« La technologie a permis de populariser les modèles commerciaux fondés sur les abonnements.

L’innovation et les nouvelles habitudes de consommation ont favorisé l’émergence d’un nouveau paradigme que nous avons baptisé : « Subscronomics » : une logique économique dans laquelle la technologie joue un rôle fondamental et dont le modèle de revenus repose sur le paiement récurrent »

indique Cyrille Thivat, PDG de Telecoming.



Un marché de l’abonnement dominé par le divertissement digital


Le divertissement digital consolide sa place auprès des utilisateurs alors que de nouveaux acteurs déterminés à révolutionner la nouvelle économie numérique entrent en scène.

Après la conquête des secteurs tels que les Box, la SVOD et la musique, de nouveaux marchés sont désormais plébiscités par les Français : la mobilité (Mobility as a service – Maas), le bien-être et le sport…


Panorama en quelques chiffres :



· Actuellement en France, 5,5 millions d’utilisateurs sont abonnés à des box, pour un prix mensuel moyen proche de 18,8 €. En termes de facturation, les box représentent 25% du marché français des abonnements. En 2025, elles seront encore en tête du classement par catégorie.

· Trois ménages français sur dix sont abonnés à un service de vidéo à la demande

Ils paient en moyenne 117 € par an. La facturation générée par la vidéo va considérablement augmenter, de 16% par an sur l’ensemble de la période analysée.

· 24% des ménages français s’abonnent à un service de musique avec un coût mensuel moyen de 9,4€, légèrement supérieur à la moyenne européenne de 7,8 €.

·  En France, la mobilité va tirer l’économie de l’abonnement vers le haut, avec une progression moyenne de 115 %, sur les 4 prochaines années.

La mobilité suit une évolution spectaculaire. On estime que sa facturation s’élèvera cette année à 36,8 M€, contre 13,9 M€ en 2020.

A l’horizon 2025, ces services d’abonnement représenteront en France une facturation d’environ 726,29 millions d’euros. Sa part du marché des abonnements numériques passera de 1 % aujourd’hui à 7 % en 2025.

· L’hexagone est le pays d’Europe avec la plus forte croissance des abonnements à des services de bien-être et de fitness.

Au cours des 4 prochaines années, ils augmenteront à un taux de 18%, bien au-dessus de la moyenne européenne qui ne dépasse pas 9%…



L’abonnement est un facilitateur pour le numérique


La technologie et la donnée permettent aux entreprises de bâtir une offre évolutive en fonction des intérêts des utilisateurs qu’elles doivent impérativement bien connaître. 

Le contexte digital oblige à adapter non seulement la vitrine et la gamme de produits et services, mais aussi les modes de paiement, la facilité et la vitesse de livraison, la protection des données, la gestion des retours et, surtout, la fidélisation du client, à travers une expérience utilisateur unique et la construction de communautés fidèles.

Cyrille Thivat, PDG de Telecoming explique :

« L’utilisateur est un acheteur informé, responsable et engagé qui recherche avant tout un usage qui lui convient plutôt qu’un produit dont il sera propriétaire. Il accepte l’idée de payer pour profiter d’un contenu de qualité. En contrepartie, les marques doivent être capables de répondre à ses attentes et d’aller au-delà du seul catalogue de produits. Car si un abonnement dépend d’un clic, une annulation aussi« .  

« L’un des principaux avantages de l’économie de l’abonnement est que l’utilisateur n’a pas à se soucier du paiement. Cette étape a toujours été le grand défi du commerce ; l’abonnement le réduit au moment clé de la décision ou non de s’engager.

De ce point de vue, les technologies du paiement en un clic, tels que le paiement direct sur facture opérateur, deviennent stratégiques pour l’acquisition et la fidélisation des clients.

Une bonne publicité, un bon service et un système de paiement simple, sont les clés pour triompher dans cette dynamique mondiale de la Subscronomics. »








Méthodologie

L’univers de l’abonnement en ligne sur lequel porte le présent rapport représente 9,4 milliards d’appareils connectés (smartphones, tablettes, PC, téléphones portables et télévisions) au niveau mondial. Telecoming a établi ce rapport avec les données de Juniper Research. 

Le rapport « – Subscronomics Report 2021 » peut être téléchargée ici (données originales en dollar. Conversion 1$=0,82€ à partir du taux de change au 1er juin 2021).






Social Media

62% des jeunes estiment que la communication politique n'a pas sa place sur les réseaux sociaux ...

Insights

Avec un retour prévu de la croissance et une transformation numérique largement engagée, les marketeurs sont plutôt confiants pour l'année à venir...

# A lire aussi ...

Insights

Avec un retour prévu de la croissance et une transformation numérique largement engagée, les marketeurs sont plutôt confiants pour l'année à venir...

Insights

Boom du local, omnicanalité, immédiateté, expérience fluide et sans frictions... Retour sur ce qui fera le retail de demain.

Digital

Automatisation, expérience client, mise aux normes, innovations... Retour sur les grandes priorités que se fixent les décideurs MarCom pour l'année à venir.

Insights

Digitalisation accrue, multiplication des canaux et des indicateurs... Cette crise n'aura fait que renforcer les changements déjà en cours dans le secteur de la...

Publicité