/

Etude | Comment les entreprises utilisent les médias sociaux en 2021 ?

Essor du social selling et des social ads, employee advocacy, déclin du reach organique… Le baromètre 2021 de Hootsuite dévoile 4 enseignements clés...


Hootsuite vient de dévoiler les résultats de la 4ème édition de son baromètre sur l’usage des médias sociaux en entreprise en France, rédigée en partenariat avec Visionary Marketing.

Cette année, l’étude révèle 4 grands enseignements:


  • Enseignement 1 : la maturité des entreprises françaises dans leur usage des médias sociaux est en constante progression. Elle se traduit par une recherche du lien entre les médias sociaux et le business, au travers notamment du social selling, de l’employee advocacy et l’essor de la publicité en ligne.


  • Enseignement 2 : nous allons définitivement quitter les médias sociaux utilisés dans un but de communication, pour adopter une approche plus volontariste et proche du terrain. Ceci aussi bien dans l’optique de conquérir de nouveaux clients, que de rechercher l’intimité client (social selling) ou encore de créer le lien avec les employés.


  • Enseignement 3 : Le déclin de la portée des messages non payants sur les médias sociaux (« organic reach ») est à noter. Il s’agit d’un défi majeur qui se pose aux responsables médias sociaux, dans tous les pays interrogés.


  • Enseignement 4 : Le troisième enseignement ci-dessus n’est sans doute pas pour rien dans l’essor des « social ads ». Mais il est à noter que les marques positivent et cherchent également à utiliser ces nouveaux modes publicitaires pour engager la discussion avec leurs publics.




Une utilisation des médias sociaux de plus en plus mature


Il s’avère que ces trois dernières années, la maturité des entreprises françaises concernant l’usage des médias sociaux n’a cessé de progresser, notamment dû à une recherche du lien entre les médias sociaux et le business, au travers du social selling et à l’essor de la publicité en ligne.

Parmi les répondants 61 % déclarent que selon eux Instagram est le réseau social le plus efficace en termes de social selling, détrônant ainsi le roi des médias sociaux Facebook (57 %), suivi par Linkedin (43 %), qui a dépassé Twitter, apparaissant seulement en 4ème position (38 %).



Les médias sociaux davantage axés sur l’acquisition clients


Les entreprises n’utilisent plus seulement les réseaux sociaux pour alimenter leur image de marque mais davantage sur l’acquisition client.

Cela devrait probablement s’intensifier suite à la crise sanitaire. Ce n’est pas un objectif nouveau, mais il s’installe ici comme objectif principal et change donc complètement la donne quant à l’usage des médias sociaux.



Déclin du reach organique et personnalisation, des défis à relever


Plus d’un tiers des répondants ont soulevé deux défis majeurs à relever sur les réseaux sociaux au cours des prochains mois et années à venir : la nécessité de personnaliser le contenu et le déclin du reach organique.

Bien que les entreprises soient de plus en plus matures sur les médias sociaux, le temps, les ressources, la qualité de réponse et d’engagement restent un challenge pour les entreprises afin d’engager des conversations personnalisées sur les réseaux sociaux.

Le reach organique est en déclin. Il s’agit d’un défi majeur et international qui se pose aux responsables médias sociaux, dans tous les pays interrogés.



L’essor des Social Ads


Les publicités payantes sur les réseaux sociaux (ou Social Ads) sont probablement l’une des conséquences liées au déclin du reach organique.

Les social ads sont devenus un nouveau moyen pour les marques d’entrer en communication et d’engager la discussion avec leurs publics. Et ce, même si de nombreux défis restent à relever dans ce domaine.

Les entreprises sont de plus en plus matures et maîtrisent davantage les défis dit “classiques” des médias sociaux, mais certaines lacunes persistent dans divers domaines.

Pourtant, les utilisateurs n’ont jamais été aussi nombreux et la crise sanitaire n’a fait qu’augmenter les usages, comme le prouvent les chiffres issus de Kantar « WhatsApp, Facebook et Instagram ont tous connu une progression de plus de 40 % chez les moins de 35 ans ».

Le constat est le même du côté des entreprises : l’attrait pour les médias sociaux ne décroît pas… 







Méthodologie

Ce baromètre a été construit à partir des réponses de 422 professionnels du marketing, de la communication et des réseaux sociaux en France qui ont répondu à un questionnaire en ligne, via Zoom, entre janvier et février 2021. Les comparatifs avec le Royaume-Uni et l’Allemagne sont basés sur les résultats du rapport Trends 2021 (mêmes questions que le Baromètre).