Selon les derniers chiffres du SNCD, 131 milliards d’emails commerciaux ont été routés en France en 2016 (+1,55% vs 2015). Malgré cette légère hausse du volume d’envois, le nombre d’emails reçus par jour et par internaute baisse à 7,54 (-4,42% vs 2015), du fait d’une communication de plus en plus ciblée des marques…

 

Le Syndicat national de la communication directe, de la data à la logistique, vient de publier les derniers chiffres de l’étude sur l’activité routage email en France.

Cette 12 ème édition de l’étude, reconduite tous les ans depuis 2005, est basée sur le recueil de données chiffrées déclaratives des prestataires interrogés sur leur chiffre d’affaires, le volume d’emails routés vers la France et le nombre de clients concernés.

Pour l’année 2016, 22 sociétés membres du Sncd, qui représentent les plus importants prestataires de routage d’emailing français, ont participé à l’étude (liste complète en fin d’article).

Le Sncd estime l’activité de l’ensemble des routeurs membres du Sncd pour 2016 à :

– Volume : 131 milliards d’emails routés (+1,55% par rapport à 2015)
– CA : 105 millions d’euros (+14,13% par rapport à 2015)
– Nombre de clients : 26 795 (+19,14% par rapport à 2015)

 

L’emailing est toujours en progression

La France compte désormais près de 47,60 millions d’internautes qui consultent à 94% leurs emails au moins une fois par jour et de préférence à partir d’un ordinateur (device préféré pour consulter ses mails à 79%).

Le Sncd estime à 105 millions d’euros le chiffre d’affaires 2016, soit une augmentation de 14,13% par rapport à 2015. L’année dernière, le chiffre d’affaires enregistrait une hausse de 2,22%.

 

Ces chiffres sont donnés avec néanmoins un indice d’affectation fluctuant de +/- 20%. Il devient en effet de plus en plus difficile pour les e-routeurs d’isoler la part du chiffre d’affaires spécifique liée au routage d’un email face à l’élargissement des prestations proposées et à une déclaration de leur chiffre d’affaires consolidé incluant bien souvent des prestations de services.

Le nombre d’emails routés en France atteint 131 milliards (en hausse de 1,55%). Le Sncd note, pour la première fois depuis six ans, une augmentation des volumes (l’année dernière, le volume d’email routés avait diminué de 0,77%).

 

 

Une communication plus ciblée

Malgré cette hausse relative, le nombre d’emails commerciaux reçus par jour et par internaute baisse à 7,54 (-4,42% vs 2015).

Depuis trois ans, l’adresse email est utilisée de manière beaucoup plus ciblée et personnalisée par les annonceurs.

Leurs attentes se focalisent davantage sur les résultats déclenchés par leurs messages auprès de leurs destinataires et moins sur l’importance du volume routé.

Deux nouvelles mesures sont venues enrichir cette année l’étude e-routeurs du Sncd : le calcul du taux moyen d’ouverture des emails et du taux moyen de clic.

 

 

En 2016, le taux moyen d’ouvreurs est de 18,65% (destinataires ayant ouvert en téléchargeant les images ou en cliquant dans l’emailing) .

Le taux moyen de cliqueurs est quant à lui de 6,41% (destinataires ayant cliqué sur au moins un lien contenu dans l’emailing) .

 

 

Pour l’année 2016, les 22 sociétés prestataires de routage d’emailing tant en prospection qu’en fidélisation ayant participé à l’étude sont :
1000mercis, A7 Emailing, Cabestan, ContactLab, Dolist, Edatis, Ediware, Emailstrategie, idMailing, Inxmail, Iroquois, Mailissimo, Mapp, Message Business, Mindbaz, Odyssey Messaging, Rapidmail, Sarbacane, Selligent, Sendinblue, SmartFocus et Splio.

 

 

 

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !