Une étude mondiale menée par Verint montre qu’en France, 56% des consommateurs sont inquiets quant à l’utilisation de leurs données personnelles, 30% avouant même ne faire confiance à aucune entreprise pour en assurer la sécurité. Preuve que les marques ont encore du chemin à parcourir avant de gagner leur confiance.

 

Selon une étude Verint menée dans 9 pays, 48% des consommateurs se disent méfiants quant à l’utilisation qui peut être faite de leurs données personnelles et ils sont 20% à ne faire confiance à aucune entreprise lorsqu’il s’agit de sécurisation des données.

A l’échelle nationale, de fortes disparités existent: les consommateurs anglais, allemands et français sont ainsi parmi les plus sceptiques:

 

confiance-donnees-consommateur-france

 

Les Français parmi les plus réticents

En France, alors que 56% des consommateurs sont inquiets par rapport à l’utilisation de leurs données personnelles, 30% disent ne faire confiance à aucune entreprise pour en assurer la sécurité.

L’étude révèle également qu’à l’échelle mondiale 43% des consommateurs font confiance à leur banque en matière de confidentialité des données. En France, en revanche, ils ne sont que 36%…

Que ce soit en France ou sur l’ensemble des pays couverts par l’étude, le secteur bancaire obtient ainsi le meilleur score de tous les secteurs étudiés.

Le taux de confiance tombe à 2% pour les boutiques physiques et en ligne (3% en France pour ces dernières) et à 3% (4% en France) pour les fournisseurs d’eau, d’électricité et de gaz.

 

[blockquote cite=”indique Nick Nonini, Managing Director EMEA de Verint”]« Dans le contexte actuel, les entreprises doivent s’attacher à bâtir des relations avec leurs clients basées sur la confiance. Pour ce faire, elles doivent respecter les fondamentaux, tirer profit de la technologie et des outils d’analytics pour mieux comprendre ce que pensent vraiment les consommateurs, puis s’assurer que les ressources adéquates sont disponibles pour suivre les évolutions de leurs besoins, questions et attentes ». [/blockquote]

 

Méthodologie :

Des entretiens ont été menés auprès de 18 038 consommateurs dans les pays suivants : Allemagne (2 006), France (2 001), Pays-Bas (2 002), Pologne (2 001), Royaume-Uni (2 004), Afrique du Sud (2 010), États-Unis (2 007), Australie (2 007) et Nouvelle-Zélande (2 000).

Cette étude a été réalisée en ligne dans la langue de chacun des pays concernés.

 

2 commentaires

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !