Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Coupe du Monde 2022 : quels impacts sur la consommation ?

Quels seront les comportements d’achats des Français durant cette compétition qui aura lieu pour la première fois en plein hiver?


A moins de 6 mois de l’ouverture officielle de la Coupe du Monde de Football 2022, la régie retail média Imediacenter et l’Ifop interrogent l’engouement des Français pour cette compétition.

Alors que l’Equipe de France est championne du monde en titre, comment les Français envisagent-ils de vivre l’événement ?


Un évènement hors-norme à plus d’un titre

L’édition 2022 s’annonce à plus d’un titre inédite, à commencer par sa saisonnalité. Traditionnellement organisée en début d’été, la Coupe du Monde de Football 2022 se déroulera cette année du 21 novembre au 18 décembre 2022, au Moyen Orient.


Les grands événements sportifs sont souvent synonymes de pics de consommation et de moments d’euphorie collective. 

A quoi nous attendre pour cette Coupe du Monde ? Quelles différences vis-à-vis des précédentes éditions ? Quels impacts aura-t-elle sur le comportement et les habitudes d’achats des Français ?

C’est pour répondre à ces différentes interrogations que la régie publicitaire a réalisé une étude avec l’Ifop, auprès de 1000 Français représentatifs, au mois d’avril 2022.

« Au-delà de l’effervescence autour de la compétition, un événement sportif majeur comme la Coupe du Monde de Football supporte tout un écosystème vertueux.

En nous appuyant sur nos datas et notre expertise d’acteur du retail, nous mesurons à quel point ces grands événements influencent la consommation des Français, avec des hausses de trafic en points de vente, des catégories de produits qui surperforment, un état d’esprit plus réceptif aux prises de parole contextualisées des marques, etc.

Autour d’un match se crée tout un rituel. Imaginons maintenant que ce rituel soit décalé de 6 mois dans l’année, du cœur de l’été à la fin de l’automne.

Notre ambition avec l’IFOP a été d’analyser l’enthousiasme que soulève la compétition à la lecture de nouveaux facteurs extérieurs. Puis de comprendre en quoi ils pourraient impacter différemment le comportement des Français ».

souligne Basile Hennin, responsable marketing et conseil chez Imediacenter





Les Français vont soutenir les Bleus … majoritairement de chez eux.

La Coupe du Monde de Football 2022 ne dérogera pas à la règle et sera un événement toujours aussi fédérateur.

3 Français sur 4 ont l’intention de suivre la compétition, dont 82% des hommes et 83% des -35ans.

A noter, 67% des Français déclarent qu’ils regarderont des matchs de la compétition.

Tenants du titre, les Bleus de l’Equipe de France pourront compter sur la ferveur des Français qui sont 74% à les soutenir et plus de 6 sur 10 à croire en leur victoire.

Comme pour les éditions précédentes le domicile restera le lieu privilégié pour regarder les matchs (pour 97% des Français). En 2022, il y aura un peu moins de sorties dans les bars ou dans les fan-zones (22% en 2022 vs 27% en période classique).

La saisonnalité jouera assez peu sur les habitudes des Français. Ils sont un peu plus nombreux à projeter de regarder les matchs seuls ou avec leur conjoint (60% soit +4 points vs période classique). Le visionnage entre amis (40%) ou avec la famille (42%) reste très courant.


Une consommation tangiblement impactée …

A événement d’exception, consommation exceptionnelle.

Par rapport au reste de l’année, 23% des Français déclarent qu’ils changeront leurs habitudes de consommation pendant la période de compétition.

Les -35ans se montrent une nouvelle fois plus sensibles que leurs aînés avec 32% qui entendent modifier leurs habitudes. 20% des Français confient en ce sens que leur budget alimentation, boisson et sortie sera plus important qu’à l’ordinaire (30% des -35ans).

La saisonnalité aura un impact modéré mais réel, avec un budget qui va en moyenne un peu moins augmenter que pour les précédentes éditions et des repas qui vont légèrement différer.

52% des Français déclarent qu’ils cuisineront ou consommeront du fait maison (salades composées, raclettes, etc.), une baisse de 5 points versus une période de Coupe du Monde traditionnelle.

Aucune évolution notable sur le grignotage en salé comme en sucré (pour 35% des Français), ni sur la consommation des plats préparés achetés en grande surface (26%) ou encore les commandes des plats en livraison ou à emporter (19%).



… particulièrement en points de vente alimentaires.

En points de vente alimentaire (grandes et moyennes surfaces), l’engouement pour la Coupe du Monde de Football 2022 sera marqué, soulignant des lieux affinitaires où consommation et passion du ballon rond s’entremêlent.

Les Français attendent beaucoup en termes d’événementialisation.

49% souhaitent que leur enseigne alimentaire anime le point de vente durant la compétition, dont 60% des -35ans.

Parmi les animations privilégiées jeux-concours (68%), décoration événementielle (55%) et vignettes à collectionner (40%) s’imposent.

Les grandes surfaces tireront également leur épingle du jeu car certaines catégories de produits seront boostées, avec des Français qui envisagent de consommer davantage qu’à l’ordinaire.

  • BIERES AVEC ALCOOL : 31% des Français en consommeront plus qu’à l’ordinaire.
  • PIZZAS & QUICHES : 28% des Français en consommeront plus qu’à l’ordinaire.
  • CHIPS, TUILES & TORTILLAS : 22% des Français en consommeront plus qu’à l’ordinaire.
  • SODAS : 18% des Français en consommeront plus qu’à l’ordinaire.
  • CHARCUTERIE : 18% des Français en consommeront plus qu’à l’ordinaire.
  • EPICERIE SUCREE : 12% des Français en consommeront plus qu’à l’ordinaire. 


« Indéniablement les grands événements sportifs, comme les événements calendaires tels que la rentrée des classes ou Noël, sont des temps forts de communication pour les retailers et pour les annonceurs.

L’étude souligne que les Français sont agiles dans leur consommation, particulièrement les plus jeunes. Le contexte joue sur leur état d’esprit et donc sur leurs achats.

L’univers du point de vente est stratégique pour parler aux Français, aux consommateurs, juste avant l’acte d’achat ».

conclut Basile Hennin, responsable marketing et conseil chez Imediacenter





A propos de cette étude :

Étude Imediacenter réalisée par Ifop, basée sur un questionnaire en ligne administré à un échantillon national représentatif de 1000 Français âgés de 18 à 70 ans, représentatifs de la population française (avec quotas de représentativité sur le sexe, l’âge, la CSP, la région et la taille d’agglomération), entre le 6 et le 14 avril 2022.







# A lire aussi ...

Insights

7 Français sur 10 choisissent désormais une marque en fonction des offres proposées...

Insights

Pour 87% des Français, le prix reste un critère essentiel au moment de choisir une destination...

Insights

Dans une période historique qui voit se croiser à la fois une crise inflationniste sans précédent et une urgence climatique qui se fait de...

Insights

40% des Français déclarent que la hausse du coût de la vie sera le facteur clé pour eux en matière de consommation... 

Publicité