Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Soldes d’été : les Français prévoient de dépenser 232€ en moyenne

Si 6 Français sur 10 prévoient de participer aux soldes, une grande partie d’entre eux attendra la seconde démarque…



A l’approche des soldes d’été, Bonial (Axel Springer), entreprise de média et technologies pour le commerce, avec OpinionWay se sont penchés sur les intentions de consommation prévues dans le cadre de cette opération commerciale.

Combien de Français prévoient de faire les soldes ? Quel est le budget moyen prévu ? Combien sont prêts à attendre la deuxième démarque pour réaliser des achats ? Quel pourcentage de promotion déclencherait l’achat d’un produit dans les différentes catégories d’articles ?



Soldes : les achats coups de cœur attendront…

Plus de Français attendront la 2ème démarque pour débuter leurs achats cette année

Cette année, 63% des Français prévoient de participer aux soldes d’été (+2 pts vs. 2023).

Parmi eux, une proportion plus élevée qu’en 2023 prévoit d’attendre la deuxième démarque pour effectuer leurs achats (40 %, soit +4 pts vs. 2023).


Des budgets variables

Les profils sociodémographiques les plus enclins à faire les soldes cette année sont principalement les femmes (65 %), les jeunes de 18 à 24 ans (73 %) et les CSP+ (67 %).

Les Français prévoient un budget moyen de 232 pour les soldes d’été.


Cependant, ce budget varie selon le genre : les hommes prévoient de dépenser en moyenne 284 €, tandis que les femmes disposent d’un budget moyen de 185 €, soit près de 100 € de moins.

Il en va de même pour les tranches d’âge : les plus jeunes (18-24 ans) ont un budget plus conséquent par rapport aux personnes plus âgées, atteignant 273€.


Des niveaux de promotions attendus moins élevés qu’en 2023

Dans le cadre de cette étude, les seuils de promotions déclencheurs d’achats ont été examinés pour chaque catégorie d’articles.

Le relâchement de la pression de la hausse des prix se fait ressentir sur le niveau moyen de promotion attendu, en baisse cette année pour l’ensemble des catégories.

Une moyenne de remise attendue de 36% sur l’ensemble des catégories est observée, contre 40% en 2023.

Les secteurs où le pourcentage moyen de promotions susceptible de convaincre les répondants de passer à l’acte d’achat est de 40% de remise pour la “mode & accessoires” suivi de 37% de remise pour les “cosmétiques et parfums” (catégorie particulièrement impactée par le renforcement de la loi Descrozaille en début d’année), “l’électronique et l’électroménager” et “l’ameublement et la décoration”.







Méthodologie

Échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus de 1011 personnes. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. Les interviews ont été réalisées du 31 mai au 3 juin 2024.







# A lire aussi ...

e-Commerce

L'application de e-commerce chinoise s'est fait une place de choix auprès des consommateurs français en à peine plus d'un an...

Insights

Quand le prix redevient le premier critère d'achat, difficile pour les marques de s'assurer de la fidélité de leurs clients...

Insights

Seuls 54% des Français considèrent avoir un budget suffisant pour partir en vacances cet été...

Insights

Si le e-commerce prend de plus en plus d'importance chaque année, le magasin physique reste incontournable pour nombre d'acheteurs...

Publicité