En une année, le nombre d’influenceurs collaborant avec des marques a plus que doublé et les publications rémunérées ont augmenté de plus de 150%… Retour sur ce véritable tsunami qu’est devenu le marketing d’influence.



Socialbakers, leader de l’analyse des médias sociaux grâce à l’intelligence artificielle, vient de publier son Rapport sur les tendances influenceurs de l’année 2019.

Il est basé sur l’analyse de 10 milliards de données récoltées tout au long de l’année 2018 et du premier trimestre 2019.

Les résultats reflètent le rôle de plus en plus important du marketing d’influence dans le secteur des médias sociaux.

Cette nouvelle forme de marketing devrait devenir un marché de 2,38 milliards de dollars cette année et atteindre les 10 milliards de dollars d’ici 2020.

Socialbakers a utilisé sa vaste base de données pour établir le rapport, qui prend notamment en compte 3 milliards de dollars de dépenses publicitaires sur les médias sociaux.

La plateforme a aussi analysé un total de près de neuf millions d’influenceurs au profil non-commercial et près de quatre millions d’influenceurs au profil commercial.

Le rapport délivre des informations sur l’évolution des tendances influenceurs, des données sur les types de contenus qui génèrent le plus d’engagement, des informations démographiques sur les micro et macro influenceurs, et des prévisions sur l’avenir.


Toujours plus d’influenceurs, de stories … et de budget

Le marketing d’influence attire de plus en plus les marques et génère logiquement de plus en plus de posts rémunérés.

Les partenariats avec les marques ne sont désormais plus réservés aux célébrités ou autres ‘macro-influenceurs’ et gagnent petit à petit l’ensemble des réseaux.

Parmi les conclusions de ce rapport, voici celles qui sont le plus révélatrice de cette évolution :

  • En Amérique du Nord, les publications rémunérées des influenceurs ont augmenté de plus de 150% entre 2018 et 2019.
  • Entre les deux premiers trimestres de 2018 et 2019, l’utilisation de Stories a augmenté de 21%.
  • La majorité du marketing d’influence sur les médias sociaux est représentée par des micro influenceurs, représentant plus de 80% des personnes influentes en Asie, en Europe et en Amérique Latine, et plus de 75% en Amérique du Nord.
  • Au 1er trimestre 2019, la quantité de messages sponsorisés de la part des influenceurs par rapport au contenu non sponsorisé était pratiquement le même : une moyenne de 415 interactions par message sponsorisé contre 442 par message non sponsorisé. En d’autres termes, les influenceurs n’impactent pas leur taux d’engagement en collaborant avec des marques.
  • Au début du 1er trimestre de 2018, 11 215 influenceurs utilisaient le hashtag #ad, alors qu’à la fin de cette même période 24 419 utilisaient ce hashtag. Cela signifie qu’en une année, le nombre d’influenceurs collaborant avec des marques a plus que doublé.


« Les consommateurs sont à la recherche de personnes à qui ils font confiance lorsqu’ils prennent des décisions d’achat. Ce phénomène représente une opportunité pour les influenceurs et les marques : s’associer pour créer des liens authentiques avec leur audience.

Nos résultats indiquent que les marques qui collaborent avec des influenceurs augmentent le retour sur investissement de leurs campagnes sur les médias sociaux. »


Yuval Ben-Itzhak, CEO de Socialbakers


La tendance croissante des influenceurs

Depuis 18 mois, cette tendance a été comme une révélation pour les marques et les professionnels du marketing.

A la forte croissance du marketing d’influence s’est joint l’expansion du phénomène des « faux influenceurs », deux exemples bien connus sont la débâcle du Fyre Festival et le procès du jeune acteur Luka Sabbat par Snapchat.

Cependant, le nombre d’influenceurs authentiques ainsi que leur transparence ont aussi augmenté. En 2018, le nombre d’influenceurs utilisant le hashtag #ad sur Instagram a augmenté de 56%.


Contenu sponsorisé et Stories en hausse : l’engagement reste stable

Le marketing d’influence est devenu si important que l’Agence des normes publicitaires (Advertising Standards Authority) a créé une norme d’affichage de contenu sponsorisé sur les médias sociaux.

Bien que les influenceurs utilisent de plus en plus le #ad, cela n’a pas d’impact sur leur niveau d’interaction.

Les Stories sur Instagram sont devenues une source inestimable d’engagement pour les marques. De plus en plus de marques utilisent la flexibilté d’Instagram Stories pour augmenter leur visibilité à moindre coût et sans spammer leur audience.

Les micro influenceurs avec un taux d’engagement majeur

Les résultats du rapport Socialbakers ont également confirmé que la majorité des influenceurs d’Instagram appartiennent à la catégorie des micro influenceurs, avec moins de 10 000 abonnés.

L’Amérique Latine détient le record du plus grand nombre de micro influenceurs, tandis que l’Amérique du Nord, quant à elle, répertorie le plus grand nombre de macro influenceurs et de célébrités avec un million d’abonnés, ou plus.

En plus de représenter un potentiel marketing important, les macro influenceurs et célébrités donnent accès à un auditoire important et diversifié.

Les micro influenceurs représentent également d’importants partenaires pour les marques car eux aussi entretiennent une étroite relation avec leur communauté et leur taux d’engagement ne cesse d’augmenter.




NB: Le rapport complet sur les tendances influenceurs pour l’année 2019 est disponible en téléchargement gratuit ici : https://we.tl/t-n8YQFT8hXB


# à lire aussi...

Les magasins doivent-ils devenir Instagrammables ?

À l’occasion du SIEC 2019, le Salon du retail et de l’immobilier…

Game of Thrones : Jon Snow, roi de l’influence…

Alors que la 8ème et ultime saison de Game of Thrones vient…

Pinterest : La croissance à l’ombre des géants…

Pinterest a longtemps semblé à la traîne par rapport à Facebook ou…

L’influence en B2B : une affaire de gourou?

Le recours aux influenceurs fait désormais partie intégrante de la stratégie marketing des marques,…