Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Les salaires du Digital en 2020


L’étude sur les salaires des métiers du digital réalisée par le cabinet Aravati donne cette année un éclairage particulier.

L’économie française et le marché de l’emploi ont été durement impactés par la crise sanitaire. Le secteur du digital réagit-il différemment ?



Bien que les impacts de la crise sanitaire soient inégaux selon les secteurs et les entreprises, nous constatons une évolution accélérée des usages, des outils, des modèles.

La crise aurait permis à la France de faire un bond de 6 ou 7 années dans la transformation digitale !

Par ailleurs, 1 entreprise sur 3 annonce avoir augmenté son budget consacré à la transformation numérique.

Les métiers du numérique devraient donc continuer de recruter avec une augmentation plus modérée des salaires. »

explique Hymane Ben Aoun, fondatrice du cabinet Aravati




Les métiers boostés par la crise sanitaire, qui vont être le plus recherchés en 2021


L’étude Aravati 2020 met en lumière une augmentation moyenne de +8,5% des salaires dans les fonctions digitales (vs 2019).

En comparaison, L’APEC annonce une consolidation (+2,4%) des rémunérations en 2019, qui pourrait être remise en question par la crise de 2020.

Ces prochains mois, les Dirigeants exécutifs avec une maîtrise des enjeux digitaux vont rester extrêmement sollicités. La crise a entrainé l’envol de la demande en profils “Exécutives 2.0” à la fois stratèges et “Doers”.

En revanche, une vacance sur ces postes n’est pas envisageable en ce moment, ce qui combiné au besoin de nouvelles formes de travail, entraîne la croissance phénoménale du Management de Transition.” commente Hymane Ben Aoun.


Les entreprises, frappées par la baisse de leur activité, ont mesuré l’impact de leur maturité digitale sur leurs performances en temps de crise :


Comment ont-elles résisté à la chute de l’activité ?

Certains secteurs ont enregistré des pertes d’activité importantes que rien ne pouvait compenser (ex : Travel – 21% ou Retail -13%).


Dans d’autres secteurs, c’est justement la maturité digitale qui a fait la différence.

Le e-commerce et la e-santé sortent grands gagnants de cette crise avec une hausse respective de leur activité de 20 et 27%. Et avec eux, toutes les marques qui adressaient correctement ces sujets avant la crise.

Quels usages sont dorénavant passés dans les habitudes des français ?

Le e-commerce a explosé (+45% de transactions), le drive s’est développé (19% de nouveaux utilisateurs et 30% d’entre eux ayant conservé l’habitude post confinement), la téléconsultation est devenue une véritable alternative pour 1 français sur 2 …

Quels impacts sur les outils, moyens, infrastructures ?

Désormais, toutes les entreprises savent qu’aucune activité n’est plus possible sans une infrastructure ultra performante.

Le télétravail faisant exploser le recours aux outils collaboratifs (“Digital Workplace”), l’explosion des ventes en lignes requérant une disponibilité des infrastructures parfaite …

Certains sujets qui divisaient avant la crise sanitaire (cloud computing par exemple) deviennent massivement des solutions.



Des impacts hétérogènes sur les métiers et les salaires


Les métiers de l’IT

Il s’agit des métiers en tension qui vont rester à la fois sollicités et pénuriques, avec des salaires qui vont à minima se maintenir, voire continuer d’augmenter dans une moindre mesure.

A noter : 86 % des développeurs français interrogés dans le cadre de l’étude déclarent être toujours employés à plein temps.

Les métiers de la Data

Sont les premiers touchés par la crise avec -45% de baisse d’offres d’emploi pour les Data Scientists et -29% sur les offres demandant des compétences en IA et Machine Learning.

Les Data Scientists et Data Engineers, sont néanmoins des métiers qui vont rester fortement sollicités et toujours pénuriques.

Les métiers du Product

La Covid-19 et la crise sanitaire ont définitivement placé l’expérience utilisateurs au coeur de la transformation digitale.

Les métiers (PO, PM, UX / UI,…) sont devenus clefs dans la conception de l’expérience utilisateurs.

Néanmoins les salaires devraient se stabiliser, après 2 années de forte augmentation.


Les métiers du Marketing Digital

Les marques ont dû et vont devoir adapter leurs stratégies web marketing aux nouveaux usages (maîtrise des investissements (SEO), mix des canaux, types de contenus/messages, ciblage affiné des audiences…)

Les réseaux sociaux et les stratégies de contenus sont 2 leviers incontournables afin de répondre aux attentes des consommateurs, de les engager et ainsi maintenir les niveaux de performance des campagnes et leur rentabilité.

Les recrutements et salaires devraient se maintenir sur les postes les plus spécialisés et techniques (l’acquisition mobile, SEO, leviers payants…) et se tasser sur les postes plus généralistes Marketing / Communication.

Une augmentation probable en volume sur certaines catégories de métiers avec des salaires qui n’augmenteront pas notamment le Social Media et le Content.


Les impacts de la crise sanitaire sur les organisations



Double accélération de la transformation & de la pression technologique

L’accélération de la transformation numérique provoquée par la Covid a entraîné une forte pression sur les équipes informatiques notamment dû aux changements de priorité.

Initialement donnée à la technologie, elle est désormais fixée sur l’expérience client et les changements des méthodes de travail.


Les modes de collaboration qui évoluent, avec un essor du Management de Transition

De nouvelles formes de travail se renforcent comme le management de transition, le freelancing, l’auto-entrepreunariat et le portage salarial.

Les entreprises sont en quête de flexibilité et d’expertise, les managers à la recherche d’autonomie et de missions qui les stimulent.

L’adoption du télétravail devient alors un des enjeux pour les organisations et l’emploi.


Le recrutement de cadres dirigeants suit l’évolution du marché.

Le ralentissement de la mobilité externe a un impact sur le recrutement de profils “Executive” généralistes.

L’incertitude actuelle conduit les entreprises à privilégier la mobilité interne, et les cadres dirigeants en poste à rechercher la stabilité.

Les rémunérations fixes restent globalement constantes, tandis que les variables liées aux résultats ont tendance logiquement à diminuer. Les profils Exécutives 2.0 tirent leur épingle du jeu.







Méthodologie

Cette étude a été réalisée sur la base Aravati, constituée de 108 640 candidats (données arrêtées au 14.10.2020).

Les données relatives aux salaires ont été mises à jour sur la base des déclarations effectuées par les candidats avec lesquels nous avons échangé en 2020 (qualification téléphonique, entretiens physiques,…), soit 11 951 candidats*.

Les salaires indiqués sont des salaires médians, exprimés en brut annuel. Ils constituent des indicateurs des grandes tendances du marché en 2020.

Les salaires médians sont exprimés sous forme de package, intégrant, dans la mesure du possible, le fixe et le variable.

Les salaires réels sur la base desquels ces salaires médians ont été calculés peuvent varier selon la taille des entreprises avec lesquelles nous travaillons : grandes entreprises, pure player ou start-up. Calculés sur une base de candidats localisés essentiellement sur Paris et l’Ile de France, ils ne peuvent être considérés comme référents sur la Province.






Avis d'expert

Que nous réservent les prochaines années en matière de cybersécurité ? Et comment les entreprises françaises peuvent s’y préparer ?

Avis d'expert

Réussir à mettre en œuvre une campagne emailing solide et efficace requiert de faire appel à des ressources de tous types au sein de...

# A lire aussi ...

Avis d'expert

Réussir à mettre en œuvre une campagne emailing solide et efficace requiert de faire appel à des ressources de tous types au sein de...

e-Commerce

Le e-commerce devrait atteindre de nouveaux records de ventes en fin d'année. Une période d'activité et de stress intense pour les spécialistes du marketing...

e-Commerce

42% des marketeurs français considèrent que la saison des fêtes de fin d’année 2021 sera cruciale pour la poursuite de leur activité commerciale

Avis d'expert

Pour les entreprises, l'heure est venue d'apprendre à s'organiser autrement. La crise a montré qu'il est possible de rester performant, que l'on se trouve...

Publicité