Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Social Media

Facebook : changement de nom ou diversion ?

Si Facebook envisage de changer de nom, c’est peut-être autant pour repositionner sa marque que pour faire oublier, un temps, les scandales à répétition de ces derniers mois…


Depuis quelques semaines, Facebook connaît quelques mésaventures et se retrouve rattrapé par de nombreux scandales.

A la veille d’une potentielle annonce de changement de nom par Mark Zuckerberg, Meltwalter a analysé ce qui se dit de Facebook dernièrement sur les réseaux sociaux.


Edit du 29/10/2021 : Facebook est officiellement devenu « Meta » lors d’une conférence où Mark Zuckerberg a levé le voile sur sa vision de son futur métaverse.

Une annonce qui aura, comme prévu, beaucoup fait réagir sur les réseaux et fait pleuvoir les memes sur Twitter



Facebook, un changement de nom, un changement d’ère ? 


Cette nouvelle vague médiatique a suscité de nombreuses réactions, notamment avec l’annonce d’un possible changement de nom du réseau social et son engagement dans la création d’une maison mère.

Les réseaux sociaux et les médias se sont emballés sur ce sujet avec plus de 5k mentions en français à ce stade.

D’après les premiers éléments qui circulent sur les réseaux sociaux, une annonce officielle de Mark Zuckerberg serait en effet attendue lors de la conférence Facebook Connect qui aura ce 28 octobre.


Parmi les mots-clés les plus négatifs mentionnés concernant ce changement de nom, sont cités les multiples scandales qui ont écorné l’image de Facebook ces dernières années.



La notion de “métaverse” qui provient de la contraction de méta et univers en anglais, émerge également.

Il faut y comprendre, un monde digital parallèle à notre monde physique que Mark Zuckerberg aspire à créer. Projet qui nécessite la confiance des utilisateurs…


Un changement de nom pour laver son image ? 


Le 4 octobre dernier, la mise à l’arrêt du plus grand réseau social du monde a généré le pic de mentions le plus important pour le réseau social depuis ce début d’année (près de 200k mentions en une seule journée).

Une panne qui avait également coûté à Mark Zuckerberg la modique somme de 7 milliards de dollars en quelques heures.



En plongeant plus en profondeur concernant les récents scandales qui ont éclaboussé la société, on retrouve Cambridge Analytica et plus récemment les « Facebook Files » ou « Facebook papers” révélés par Frances Haugen, une ancienne employée et déjà partagés avec plus de 17 médias américains.

Au lendemain de la panne Facebook, cette dernière a accusé le géant de faire du profit sur la désinformation et le mal-être de ses utilisateurs.

Ces révélations avaient soulevé les foudres des internautes et la crise s’était ébruitée auprès de plus de 43M de personnes sur Twitter et la polémique continue à l’heure actuelle d’enfler…


Sur le web et dans les médias, les conversations au sujet de la “lanceuse d’alerte” sont, elles aussi, de plus en plus nombreuses (près de 8k mentions).



Parmi les mots-clés négatifs qui sont cités sur Twitter et associés à Facebook, depuis le début d’année, sont également pointés du doigt : l’algorithme de Facebook, le monopole du géant californien, la panne, les fake news, la censure ou encore la liberté d’expression.


Face à ces multiples scandales, Facebook semblerait donc vouloir changer de nom pour redorer son image et soulager sa situation de crise.

Affaire à suivre…




# A lire aussi ...

Social Media

HubSpot livre 5 grandes tendances social media à suivre de près en 2022...

Social Media

Ce que l'on publie sur les réseaux sociaux n'est pas neutre et peut aujourd'hui avoir de grosses répercussions sur notre vie privée et professionnelle...

Ressources

Un guide du social commerce pour apprendre à maximiser ses ventes via les réseaux sociaux...

Social Media

Facebook, Instagram, Whatsapp, Messenger et quantité d’autres services du géant américain Facebook ont été « down » durant près de 7 heures lundi 4 octobre en fin...

Publicité