A quelques jours de l’E3, la grande messe  du jeu video qui se tiendra à Los Angeles du 13 au 15 juin, PayPal révèle les résultats d’une étude dédiée au secteur de l’e-sport.

Avec des audiences en hausse constante et un chiffre d’affaires qui devrait avoisiner les 345 millions de $ en 2018, l’eSport s’impose petit à petit comme l’un des marchés les plus prometteurs des années à venir…

 
L’étude réalisée par SuperData pour PayPal met en évidence les tendances de dépenses et de consommation dans l’industrie de l’e-sport.

Menée dans 12 pays, dont la France, cette enquête analyse en détails l’une des industries les plus prometteuses du moment.

Les chiffres à retenir:

  • Les recettes du marché de l’e-sport en Europe atteindront 345 millions de dollars en Europe en 2018 ;
  • Après la Suède et la Russie, la France se place comme le troisième marché européen de l’e- sport générant le plus de chiffre d’affaires, à hauteur de 21,6 millions d’euros en 2017;
  • Les millennials représentent plus de la moitié (62%) des joueurs d’e-sport et se placent ainsi comme les principaux acteurs du marché en Europe.

 

L’eSport en pleine expansion en Europe

Historiquement, l’Asie de l’Est est la région du monde où la pratique de l’eSport est la plus développée car le nombre d’utilisateurs y est plus élevé, mais aujourd’hui, l’Europe rattrape nettement son retard dans ce secteur.

L’industrie de l’e-sport est en effet en pleine expansion en Europe et cette popularité s’explique notamment par un large accès à internet et aux réseaux sociaux.

Comme nous le démontre les analyses réalisées par SuperData, la taille du marché européen de l’e-sport pour l’année 2018 pourrait représenter plus de 345 millions de dollars.

Trois pays se démarquent cependant de leurs voisins européens : la Suède, patrie de l’un des joueurs les plus populaires d’e-sport, le YouTuber PewDiePie, avec des recettes estimées à plus de 49 millions de dollars, la Russie avec plus de 40 millions de dollars de recettes et la France, marché estimé à plus de 24 millions de dollars en 2018.

 

 

Depuis 2016, on constate que la France se classe en bonne position sur le marché du e-sport, avec des recettes en constante évolution : 22,4 millions de dollars en 2016, 23,5 millions de dollars en 2017 et ce montant devrait atteindre 24,7 millions de dollars en 2018 ; ces résultats encourageants font donc de l’hexagone un des principaux acteurs de ce marché.

« Les jeux vidéo sont au coeur de l’industrie numérique, qui a connu un développement fulgurant ces dernières années et le phénomène de l’e-sport constitue une révolution à part entière. Inconnu il y a encore quelques années, l’e-sport a séduit le grand public pour devenir aujourd’hui une industrie en plein essor, qui continue de gagner en popularité et en envergure. Le marché du gaming étant très important pour PayPal, nous avons donc à coeur de contribuer au développement du e-sport sur le marché français. »

– explique Caroline Thelier, Directrice Générale de PayPal France.

 

Un véritable phénomène culturel chez les millennials

Selon l’étude SuperData, la génération des millennials est actuellement celle qui consomme le plus d’e-sport.

Sur l’ensemble du marché européen, seulement 10% des fans d’e-sport ont plus de 45 ans, l’industrie du jeu numérique est d’ailleurs presque entièrement détenue par les millennials : les deux groupes d’âge les plus intéressés par l’e-sport sont les générations 18-24 ans et 25-34 ans (ces groupes occupent ensemble 62% du public).

 

 

Le profil des spectateurs d’e-sport est majoritairement représenté par le genre masculin.

En Europe, il attire 84% des spectateurs contre 16% de spectatrices ; la Suède, la France, le Royaume-Uni et la Pologne sont les pays où la part d’audience du genre féminin est la plus forte, respectivement 24%, 22%, 22% et 19%. Le taux le plus faible se trouve en Israël où les femmes représentent 10% des spectatrices.

 

Les audiences de l’eSport font jeu égal avec la TV

SuperData Research a constaté qu’environ 33 millions de personnes en Amérique du Nord regardent régulièrement des matchs de e-sport, les 18-34 ans représentant 71% des téléspectateurs des titres populaires de sports électroniques.

L’étude nous montre qu’il en va de même pour les téléspectateurs français, aussi avides d’e-sport que leurs voisins Outre-Atlantique : la part des millennials en France qui consomment de l’e-sport s’élève à 57%.

 

 

En 2016, l’audience e-sport représentait plus de 1,4 million de téléspectateurs uniques, un chiffre qui culminerait à 1,6 million en 2017.

A titre d’exemple, ce chiffre correspond à l’audience d’émissions d’access prime time très populaires en France telle que Quotidien sur TMC.

Seule petite ombre au tableau, le taux annuel de croissance de l’audience en France devrait, selon cette étude, être de 20,60% pour l’année 2017-2018, un des plus bas taux de croissance parmi tous les pays du classement, même si avec 1,9 million de téléspectateurs prévus en 2018, la France se classera encore une fois dans le top 3 des pays plus gros consommateurs de ce genre unique…

 

 

# à lire aussi...

Transformation Numérique : Des entreprises sous pression…

Un tiers des entreprises craint de devoir mettre la clé sous la…

Comment Google compte se différencier d’Amazon

Voici maintenant quelques semaines que Google prépare le lancement de son nouveau…

Le e-commerce français sur un petit nuage…

Croissance, emploi, innovation, international : tous les voyants semblent être au vert…

Le M-commerce pèse plus de 20 Mds d’euros en France

En 2019, les ventes sur mobile vont s’élever à 20.386 milliards d’euros,…

Le Top 15 des sites ecommerce en France

Quels sont les 15 sites marchands qui drainent le plus de visites…