Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

[E-commerce] Une croissance plus forte que prévue au 1er trimestre

D’après les derniers chiffres publiés par la Fevad, les ventes en ligne ont atteint 15,2 milliards d’euros au 1er trimestre 2015, soit une croissance de +14% sur un an. La hausse spectaculaire du nombre de transactions (+18%) et la montée en puissance des marketplaces et du m-commerce expliquent cette embellie…

 

Les ventes en ligne ont progressé de 13,7% entre les premiers trimestres 2014 et 2015 pour atteindre 15,2 milliards d’euros sur les trois premiers mois de cette année, selon la Fevad.

Quasiment 2 milliards d’euros de plus qu’à la même période l’an dernier, alimentés par une hausse de 18% du nombre d’achats en ligne, qui atteint 193 millions de transactions sur le trimestre.

Le nombre de sites marchands actifs continue lui aussi de croître de 14% en un an pour atteindre 164 200, contre 14 500 sites seulement en 2005. Quant aux cyberacheteurs, Médiamétrie en compte désormais plus de 35 millions, soit 846 000 de plus en un an.

D’une manière générale, cette situation s’inscrit dans un contexte économique de très légère embellie de la consommation des ménages, -0,9% au premier trimestre 2015 contre -1,1% un an plus tôt à la même époque, selon les derniers chiffres publiés par l’Insee.

 

Une baisse du panier moyen largement compensée

Seul point noir relevé par la Fevad: le panier moyen continue de régresser, une tendance désormais installée depuis quatre ans. Sur les trois premiers mois de 2015, le montant moyen de transaction se situe à 79 euros, soit 3 euros de moins que lors du premier trimestre 2014.

Mais est-ce vraiment alarmant? Cette baisse du panier moyen, couplée à la croissance exponentielle du nombre de transactions, pourrait au contraire traduire la montée en puissance du e-commerce via la banalisation de l’achat en ligne…

 

Top 15 du e-commerce en France

La Fevad a également présenté le Top 15 des sites marchands les plus visités entre janvier et mars 2015.

 

top15-ecommerce

Sans réelle surprise, l’Américain Amazon s’arroge la première place avec plus de 16,8 millions de visiteurs uniques par mois, soit une couverture de 36,1% de la population des internautes.

Les plates-formes françaises ne sont pas en reste : Cdiscount (10,5 millions de VU mensuels) et Fnac.com (8,8 millions de VU) se positionnent, respectivement, sur la deuxième et troisième marche de ce podium.

Suivent ensuite eBay (7,9 millions de visiteurs uniques par mois ), Voyages-Sncf.com (6,7 millions de VU), Carrefour (6,5 millions de VU), La Redoute (6,27 millions de VU) ou encore PriceMinister (6,23 millions de VU).

 

Marketplaces et M-commerce continuent de tirer le marché

L’indice iCE40 de la Fevad (qui regroupe 40 des plus gros e-commerçants) affiche une hausse de ses ventes de 12% sur ce trimestre.

Après des soldes de janvier en demi-teinte, ces sites leaders ont en effet enregistré une croissance moyenne de 15% en février et de 16% en mars. Un dynamisme que l’on retrouve aussi bien chez les acteurs BtoC que BtoB, puisque ces derniers portent leur croissance de 9% à 11% entre les premiers trimestres 2014 et 2015.

Certains grands acteurs de l’e-commerce bénéficient aussi du succès des places de marché qu’ils hébergent, dont les ventes sont tirées vers le haut par la progression du nombre de marchands qui décident d’y commercialiser leurs produits.

Ainsi, le chiffre d’affaires des vendeurs des marketplaces de l’iCE40 a bondi de 66% au premier trimestre 2015, par rapport au premier trimestre 2014. Ces ventes pèsent aujourd’hui le quart du volume d’affaires total des sites marchands qui les abritent, contre 17% douze mois plus tôt.

Le commerce mobile n’est pas en reste puisque les ventes sur smartphones et tablettes (hors téléchargements d’application et hors marketplaces) augmentent de 44% entre les premiers trimestres 2014 et 2015, pour représenter 18% du chiffre d’affaires des sites de l’iCE40.

 

Sur l’ensemble de l’année 2014, les ventes en ligne avaient vu leur chiffre d’affaires progresser de 11%. Pour 2015, la Fevad avait estimé fin janvier que le commerce en ligne devrait progresser de 10%, pour atteindre 62,4 milliards d’euros.

Mais avec ce début d’année meilleur que prévu, les chiffre seront peut-être au final encore meilleurs…

 

 

e-Commerce

Avant, pendant ou après, Internet se trouve aujourd'hui au cœur du parcours d'achat des Français.

Avis d'expert

En tant que moteur essentiel de l’économie française, les petites et moyennes entreprises (PME) sont à la croisée des chemins en ce qui concerne...

# A lire aussi ...

Avis d'expert

En tant que moteur essentiel de l’économie française, les petites et moyennes entreprises (PME) sont à la croisée des chemins en ce qui concerne...

Avis d'expert

Les difficultés des entreprises à maintenir leur performance et à établir des relations avec leurs prospects révèlent la déconnexion qu’il peut exister entre les...

e-Commerce

Les habitudes d'achat B2B reflètent celles des consommateurs à mesure que le commerce d'affaires se déplace en ligne...

e-Commerce

Quelles sont les attentes et pratiques des consommateurs qui recherchent un produit sur un site e-commerce ?

Publicité