Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Data

Disparation des cookies : les entreprises françaises sont prêtes

Plus de huit entreprises françaises sur dix déclarent que leur service marketing est déjà prêt pour l’abandon définitif des cookies tiers…



Piwik PRO, créateur d’un logiciel d’analyse du parcours client, vient de publier les résultats de son étude sur la disparition des cookies tiers, prévue pour 2024 en France.

Le principal enseignement à retenir de cette enquête est que les entreprises françaises ont une approche très mature et responsable face à cette évolution majeure dans leur cadre d’exercice.

Malgré l’influence de Google, qui repousse régulièrement la date finale de disparition des cookies tiers, les organisations françaises ne veulent pas attendre d’être au pied du mur pour faire évoluer leurs pratiques.

La transition devrait donc se faire en douceur, puisque la plupart d’entre elles y sont déjà préparées.



Prévoir la disparition des cookies tiers : un état des lieux positif en France

Face à ce changement majeur de paradigme, annoncé et attendu de longue date, la France fait état d’une solide préparation et d’une grande sérénité.

En effet, plus de huit entreprises françaises sur dix (86 %) déclarent que leur service marketing est prêt pour l’abandon définitif des cookies tiers, et plus de six sur dix (65 %) considèrent cette évolution comme une bonne chose.

Un optimisme qui tient principalement à deux croyances :

  • les activités marketing seront plus faciles à mener après la disparition des cookies tiers pour une majorité d’entreprises françaises (60%)
  • et les technologies de tracking resteront aussi effectives qu’avant (74%).


L’élimination progressive des cookies tiers n’ira toutefois pas sans poser certains défis aux équipes marketing des entreprises, les deux plus grands défis étant :

  • Les changements dans la collecte des données (46%) – sans cookies tiers, les organisations devront trouver de nouvelles façons de collecter les données. Les nouvelles stratégies devront donc tenir compte des changements technologiques, juridiques et sociaux en cours. Encore une fois, le dénominateur commun ici est la vie privée.

  • La mise à jour des connaissances des équipes marketing (46 %) – la publicité numérique n’est pas la seule à évoluer, l’ensemble du marketing numérique est en train de changer en raison des changements technologiques causés par l’importance accrue accordée à la vie privée. Les équipes marketing doivent mettre à jour leurs connaissances et leurs compétences pour être en mesure d’utiliser les nouveaux outils et de tout faire dans le respect de la vie privée.  


Enfin, la disparition des cookies tiers contribuera à changer en profondeur le mode de fonctionnement des équipes marketing, à commencer par leurs connaissances et leur organisation, et, dans une moindre mesure, leurs budgets, leurs technologies et leurs stratégies.



La confidentialité et le respect de la vie privée sont l’avenir du marketing

Il est indéniable que la disparition des cookies tiers va grandement affecter – voire complètement changer – la façon dont les entreprises françaises mènent leurs activités de marketing digital.

Toutefois, toutes sont d’accord pour dire que la meilleure approche à suivre, pour assurer l’avenir du marketing, est celle qui respecte la vie privée et la confidentialité des données.

Près de neuf répondants sur dix (87 %) partagent en effet les préoccupations relatives à la confidentialité associées aux cookies tiers.

Plus des quatre cinquièmes des entreprises françaises (83 %) déclarent qu’elles prévoient d’utiliser des technologies plus respectueuses de la vie privée au cours des cinq prochaines années, d’ici à 2027.

Un constat peu surprenant si l’on tient compte du fait que, pour sept répondants sur dix (72 %), le respect de la vie privée en ligne constitue un avantage commercial.

Pour faire face à ces changements, 88% des entreprises françaises prévoient de repenser leur stratégie d’utilisation des données, à commencer par un recours plus important aux données de première partie (first-party data), qui sont récoltées de façon directe par les entreprises.

Cette solution semble être la meilleure possible pour la majorité des entreprises françaises (75%), pour maintenir la confidentialité des données dans les cinq prochaines années.

En matière de publicité, le ciblage contextuel, une approche très respectueuse de la vie privée, est la technologie qui récolte le plus de préférence (69 %).

« Les entreprises françaises anticipent déjà la fin des cookies tiers, là où certains marchés peinent à s’en défaire.

C’est une dynamique très positive, qui voit les professionnels du marketing se préparer aux changements inévitables.

L’échéance à venir concernant les cookies tiers sera l’occasion, pour eux, d’adapter leur pile marketing en se concentrant sur des alternatives européennes plus respectueuses de la vie privée de leurs utilisateurs » .

déclare Maciej Zawadziński, PDG de Piwik PRO






Cette étude a été réalisée par l’institut de sondage OnePoll, pour Piwik PRO, en Octobre 2022, auprès d’un échantillon représentatif de 200 CMOs (Chief Marketing Officers) français.







# A lire aussi ...

Insights

98% des marques pensent que la télévision connectée va devenir un espace publicitaire plus important que le mobile.

Insights

Les 10 vidéos les plus vues de l'histoire de Youtube représentent à elles seules plus de 62 milliards de vues....

Insights

Si la transformation numérique fait parler d'elle depuis des années, le processus s'est fortement accéléré ces derniers mois...

Insights

Modèles publicitaires, données et ciblage, impact sur l'environnement... Quelles tendances pour les médias et le marketing dans les mois à venir?

Publicité