Les métiers du marketing et du digital sont en constante évolution et les entreprises recherchent désormais des profils de plus en plus spécifiques, aux compétences à la fois techniques et relationnelles.

Une situation qui entraîne souvent un déséquilibre entre l’offre et la demande…

 

Quels métiers émergent dans le digital en 2018 ? Quelles sont les compétences techniques et relationnelles indispensables aujourd’hui et pour demain et comment attirer des profils souvent en pénurie?

Autant de questions auxquelles s’est intéressé Aquent dans son panorama des métiers et compétences du digital.

Cette étude*, réalisée de février à mai 2018 en partenariat avec l’EBG (Electronic Business Group) et Stratégies, analyse les mutations des métiers ainsi que l’évolution des besoins en termes de compétences (‘hard skills’ et ‘soft skills’)

 

L’émergence de nouveaux métiers

Face à la révolution technologique, on assiste à l’émergence de nouveaux métiers dans le marketing et la communication.

Les profils Data (84%), expérience client (78%) et marketing (55%), sont ainsi les plus plébiscités par les dirigeants interrogés sur le sujet.

Viennent ensuite les métiers de la R&D (44%), de la communication (36%) et du développement web/mobile.

 

 

(Trop) forte demande en Data et expérience client

Mais cette demande de compétences n’est pas en adéquation avec l’offre.

La data, métier du digital le plus convoité, est aussi, unanimement, le métier considéré comme le plus en pénurie pour 70 % des professionnels du digital.

La discipline est surtout en quête de profils communicants, compétents dans la traduction d’un langage IT complexe et évolutif pour les autres business units.

Dans cette intention de vulgarisation, Angélique Bidault-Verliac, Directrice gouvernance et démocratisation de la data chez OUI.sncf, recherche par exemple des professionnels « capables de faire chanter la donnée ».

La data viendrait naturellement compléter et perfectionner le service proposé au client…

Face à ce tournant stratégique et conformément aux métiers émergents, ceux liés à l’expérience client sont considérés en pénurie par 41 % des interrogés – ces métiers sont, par ailleurs, en forte tension depuis des années – suivis de près par le développement
web/mobile/technique.

A contrario, seules 16 % des entreprises semblent plus inquiètes concernant les candidats en marketing (alors qu’elles étaient 55 % à le considérer comme un métier émergent).

L’offre devance donc la demande…

 

La mode est aux soft skills

Second enseignement de l’étude : on note une recrudescence des softs skills (compétences relationnelles) vs les hard skills (compétences techniques).

Afin de répondre à l’évolution des métiers, la pyramide des compétences recherchées évolue aisni avec en tête de l’étude la flexibilité (84%), l’esprit d’équipe (68%), l’envie d’apprendre (63%), la créativité (62%) et l’ouverture d’esprit (60%).

 

Cependant, des ‘hard skills‘, compétences indispensables dans les métiers du marketing et de la communication, sont aussi plébiscitées telles que le data marketing (80%), les connaissances des méthodes UX (66%) et la connaissance des méthodes agiles (62%).

 

Les entreprises doivent faire des concessions…

Dans ce contexte, des concessions sont obligatoires pour recruter les meilleurs talents.

En effet, pour répondre à leurs besoins en compétences, 66% des recruteurs sont prêts à faire des concessions à l’embauche sur le diplôme, 55% sur les conditions de travail (aménagement des horaires) et 43% sur la durée du processus de recrutement.

A noter que les RH et les directions opérationnelles feraient davantage de concessions sur les ‘hard skills’ que sur les ‘soft skills’…

 

 

 


*Articulée autour d’un questionnaire administré à près de 1500 répondants pour appréhender le marché actuel dans sa globalité, cette étude approfondit aussi certains points clés, en interviewant une vingtaine d’experts dont des Chief Digital Officers, des Chief Data Officers, des Directeurs Marketing, des Directeurs de l’Innovation, ou encore des experts MarTech issus de grands groupes français et internationaux.

 

 

 

# à lire aussi...

Ces technologies qui vont impacter la fidélisation

Le marketing relationnel est, lui aussi, entré de plain pied dans l’ère…

La France est en retard sur l’expérience client

Selon un rapport publié par Forrester, seuls 3% des consommateurs estiment avoir…

Pour les plus jeunes, Internet est presque mobile-only…

Selon les derniers chiffres de Médiamétire, les 11-14 ans passent plus de 2H par jour sur leur mobile…