Un lancement sur la réserve ce mercredi 10 janvier pour l’édition 2018 des Soldes d’hiver, période traditionnellement cruciale pour les acteurs du commerce et du e-commerce.

A l’issue de cette première journée, il semblerait que les Français s’essoufflent légèrement cette année, suite à une succession, voire un embouteillage, de promotions et autres réductions exceptionnelles depuis le Black Friday.

Le Webloyalty Panel observe ainsi une baisse de 11% du volume des commandes sur ce 1er jour des Soldes 2018 vs 2017.

 

 

Un événement shopping qui semble moins mobiliser les Français

Si les Soldes d’hiver devraient rester l’une des périodes charnières de l’année*, il semblerait que, pour l’édition 2018, la journée de lancement n’introduise pas un événement shopping si prometteur.

En effet, le Webloyalty Panel constate une diminution du volume des commandes de 11% ce 1er jour des Soldes vs l’édition 2017.

Le secteur des biens d’équipement n’a pas échappé à cette baisse de mobilisation avec un 1er jour des Soldes marqué par une baisse de -25%. A l’inverse, le secteur de la Mode a su tirer son épingle du jeu avec une hausse du volume de commande de 5% par rapport à l’an dernier.

Malgré un engouement moins prononcé des Français cette année, le Webloyalty Panel note que, le 1er jour des Soldes d’hiver marque tout de même un pic de consommation exceptionnel par rapport à une journée ordinaire : +207% de volume de commandes enregistrées ce mercredi 10 janvier par rapport au jour précédent (mardi 9 janvier).

 

Près de 40% des achats se sont concrétisés sur mobile

Le mobile prend une part toujours plus importante dans le comportement de consommation des Français.

De plus en plus connectés, ils n’hésitent pas à effectuer leurs achats sur mobile. Alors que la part du m-commerce ne représentait que 6% en 2013, elle a représenté 39% des commandes effectuées sur Internet pour le 1er jour des Soldes d’hiver 2018 ; c’est 12 points de plus que l’année précédente.

 

Rodolphe Oulmi, Directeur Général de Webloyalty France, spécialiste de la monétisation d’audience pour les sites e-commerce, commente :

 

« Les soldes d’hiver marquent généralement le coup d’envoi des achats de l’année. Si en 2017 le secteur du e-commerce continuait à profiter de l’effet « soldes » avec une progression +10%, il semblerait que les Français n’aient plus le même engouement qu’autrefois.

Face à la multiplication des ventes privées une semaine avant les soldes, des journées privilèges et des promotions exceptionnelles entre les traditionnelles périodes de Soldes, la question du mode de consommation des Français et de leurs attentes se pose.

Le projet du gouvernement de réduire les périodes de Soldes et de créer un nouveau temps fort à l’image du Black Friday ne peut être que bénéfique pour les consommateurs et les acteurs du commerce et e-commerce. »

 

 


*Retrospective E-commerce 2017 par le Webloyalty Panel

 

 

# à lire aussi...

Les solutions ecommerce préférées des TPE / PME

Logiciels e-commerce, routeurs d’emails, marketplaces ou encore solutions de paiement… Vers quels…

Le panier moyen continue de chuter et ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle

En 10 ans, le montant moyen d’une commande en ligne a chuté…

Les sites marchands sont la première cible des hackers

Entre mai et décembre 2018, les cybercriminels ont dirigé plus de 10…

French Days: cette fois-ci, c’est la bonne ?

Alors que les premières éditions des French Days ont connu des résultats…

Soldes : un léger rebond pour les ventes en ligne

Au terme de ces Soldes d’été 2019, le Webloyalty Panel, qui regroupe…

L’impact de l’IA sur les prix de vente

Ce n’est un secret pour personne, le prix d’un produit sur le…