Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

Social Selling : 3 pistes pour optimiser les ventes durant les fêtes

Les réseaux sociaux sont devenus de véritables canaux de vente qu’il ne faut surtout pas négliger à l’approche des fêtes…


Les fêtes de fin d’années approchent à grand pas. Pour les enseignes, c’est une période stratégique durant laquelle elles réalisent une partie importante de leur chiffre d’affaires annuel.

Et si l’an dernier nous avions assisté à des dépenses record au sortir de la crise sanitaire, 2023 s’annonce bien différente…




Par Thomas Hindré, VP EMEA, Fluent Commerce




Entre l’inflation et la hausse du coût de la vie, les ménages serrent les cordons de la bourse. Au point que même si les français sanctuarisent la magie des fêtes, le budget alloué à Noël est attendu en légère baisse1.

Dans ces conditions, les distributeurs vont étudier tous les moyens à leur disposition pour attirer les clients et optimiser leurs ventes.

Les réseaux sociaux ont pris une place centrale dans la stratégie marketing des marques, sachant qu’environ un français sur 3 a déjà acheté un produit par ce biais2.

D’autres études internationales montrent que les consommateurs, en particulier ceux de la génération Z, sont plus enclins à dépenser sur les réseaux sociaux : près de la moitié d’entre eux prévoient d’acheter au moins quelques cadeaux par ce canal.

La vente sur les réseaux sociaux, comme à travers n’importe quel autre canal, suppose une planification et une réflexion approfondie afin de s’assurer que les dépenses publicitaires portent leurs fruits.

Pour optimiser leur stratégie, les enseignes devraient prendre en considération les 3 aspects suivants :



1 – Assurer une gestion cohérente des stocks

S’il est indéniable que le social selling offre des opportunités intéressantes, il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit d’un canal de vente supplémentaire qui s’ajoute à ceux déjà en places.

Aux côtés des marketplaces, des sites web, des applications et des boutiques physiques entre autres, le social selling rajoute une couche de complexité supplémentaire en termes de gestion de la disponibilité des stocks et d’exécution des commandes.

Dans cette période où les consommateurs cherchent à dépenser moins et à se concentrer sur l’essentiel, les marques ne peuvent pas se permettre de les décevoir en ne disposant pas des stocks nécessaires pour honorer leurs achats, ou pas en temps voulu.

Un article qui est en rupture de stock provoque non seulement l’annulation de la commande mais aussi une mauvaise expérience pour le client… qu’il n’est pas prêt d’oublier.

La rupture de stock peut également entraîner un casse-tête pour la gestion des remboursements – dans une période durant laquelle la priorité des revendeurs doit être l’efficacité opérationnelle et l’amélioration de l’expérience client.

D’où l’importance de suivre en temps réel l’évolution des stocks sur l’ensemble des canaux de vente afin de réduire au minimum les annulations de commande et les ruptures de stocks pour optimiser ses ventes.

Contrairement à certains systèmes existants, les principales plateformes de gestion des commandes actuelles aident les distributeurs à disposer d’informations en temps réel sur l’état des stocks et ainsi d’en ajuster les niveaux afin d’éviter toute rupture ou annulation de commande.

Ces plateformes permettent également de donner aux clients immédiatement, et aussi précisément que possible, une date de livraison – pour éviter toute mauvaise surprise par la suite.


2 – Soutenir la publicité sur les médias sociaux avec des stocks disponibles

Certaines marques vont être tentées de renforcer leurs publicités sur les réseaux sociaux à l’approche de Noël.

Mais pour s’assurer que chaque euro soit dépensé à bon escient, il convient de ne proposer à la vente que des produits qui sont réellement disponibles à l’endroit spécifié et à un moment donné.

Autrement dit, un client qui clique sur une publicité sur un réseau social ne doit pas rencontrer le message « en rupture de stock ». Ce serait synonyme pour la marque d’un investissement gaspillé qui dégrade à la fois le retour sur investissement publicitaire et l’expérience client.

Pour couronner de succès leurs campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux, les marques doivent donc les déployer en ayant conscience de leurs stocks.

Cela signifie qu’elles doivent s’assurer que les données sont synchronisées en temps réel entre l’ensemble des entrepôts, magasins et plateformes.

Les systèmes les plus modernes de gestion des stocks et des commandes permettent de ne montrer aux clients que les produits réellement disponibles sur l’ensemble des canaux numériques, et aident ainsi les marques à optimiser leurs campagnes publicitaires.


3 – Aligner et dimensionner l’ensemble des canaux de service à la clientèle

L’objectif ultime d’une publicité – y compris sur les médias sociaux – reste d’accroître la notoriété d’une marque et l’intérêt du consommateur pour ses produits, afin de l’inciter à rechercher des informations supplémentaires voire, mieux encore, à effectuer un achat.

Cela génèrera probablement une augmentation du trafic de renvoi vers d’autres canaux en contact avec les clients, par exemple les chatbots sur le site web ou les centres d’appels.

C’est pourquoi les marques doivent s’assurer que l’ensemble des canaux de communication destinés à la clientèle sont correctement dimensionnés pour faire face à ce volume accru de demandes.

En veillant à satisfaire le consommateur, quel que soit le canal, les marques se donnent les moyens de tirer le meilleur parti de leurs dépenses sur les réseaux sociaux, de convertir les ventes et d’offrir une expérience client positive.

Durant cette période stratégique des fêtes de fin de d’année, le succès des ventes sur les réseaux sociaux dépendra de la qualité, de la précision et de la rapidité des données relatives aux stocks.

En évitant le sur- ou le sous-stockage, les enseignes peuvent optimiser leurs budgets publicitaires en évitant des dépenses sociales inutiles, tout en offrant à leurs clients la meilleure expérience d’achat possible avec la marque.

Autant de bases solides pour construire une relation durable à l’avenir…






Sources :

1: https://csa.eu/news/noel-2023-le-budget-moyen-des-francais-en-baisse-cette-annee/

2 : https://www.fevad.com/social-selling-les-reseaux-sociaux-au-service-des-e-commercants-en-2022/






# A lire aussi ...

Insights

Focus sur les changements qui vont impacter le secteur du retail dans les années à venir...

Data

Si l'intelligence artificielle améliore l'expérience client et les ventes, son déploiement reste souvent problématique pour les marques...

Insights

Les nouvelles générations de voyageurs ont déjà pleinement intégré l'utilisation de l'IA dans leurs parcours de recherche et d'achats.

Avis d'expert

La précision, la qualité et la fiabilité des résultats fournis par l’IA dépendent directement des données dont on l'alimente...

Publicité