Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Réseaux sociaux : des Français fatigués par la politique ?

Le peu d’engouement sur les réseaux sociaux autour des dernières élections témoigne d’une certaine lassitude des Français à l’égard de la politique…


Le second tour des élections législatives n’a pas permis au gouvernement de conserver sa majorité absolue.

Ensemble ! le parti d’Emmanuel Macron n’a obtenu qu’une majorité relative à l’Assemblée nationale et la Nupes arrive en deuxième position, devant le Rassemblement national (RN).

Le parti présidentiel va donc devoir composer et négocier avec toutes ces tendances. Il sera donc plus difficile de faire passer des réformes et les discussions au palais Bourbon risquent d’être animées !

Cependant, ce qui ressort le plus sur les réseaux est le faible intérêt des Français pour cette élection.

Depuis le 19 juin 2022, journée du second tour, les législatives ont été mentionnées seulement 104k fois avec un volume important de messages négatifs de 12 % parmi les conversations.



L’élan des présidentielles s’est vite essoufflé

L’étude menée par Meltwater relève que contrairement aux attentes, la #nupes ne comptabilise qu’un faible volume de 5K mentions et n’est que le 5ème hashtag le plus utilisé.

L’élan constaté sur les réseaux sociaux autour de la personnalité de Mélenchon n’est aujourd’hui plus si prégnante, qu’à son annonce d’un troisième tour en avril 2022 : son Tweet avait été le plus partagé lors du débat d’entre deux tours sur Twitter, alors qu’il était pourtant absent du débat.

Mais au second tour, les internautes ont beaucoup mentionné le parti présidentiel sur les réseaux sociaux : le hashtag #macron totalise plus de 7.5k des mentions.


Les nouveaux élus atypiques font parler d’eux…

Les internautes s’intéressent également aux professions inédites qui entrent à l’Assemblée Nationale et à l’élimination de certains ministres et /ou figures emblématiques de la Macronie

Dans les profils atypiques des nouveaux députés, Rachel Keke, femme de chambre, investie par la Nupes, qui a remporté la 7ème circonscription du Val-de-Marne, fait beaucoup parler d’elle, elle a recueilli plus de 63k de mentions.

L’entrée au palais Bourbon de ces députés d’un nouveau genre souffle comme un vent de changement et apporte une forme d’espoir, les internautes qualifiant sa nomination de grande joie, explosion de joie, belle victoire, meilleure nouvelle ou encore lutte sociale.


… les ministres battus aussi

Quant aux ministres candidats, trois d’entre eux ont perdu les élections législatives et vont donc devoir quitter le gouvernement, tout juste un mois après leur nomination : Amélie de Montchalin ministre de la Transition écologique, Brigitte Bourguignon ministre de la Santé et de la Prévention et Justine Bénin, secrétaire d’État chargée de la Mer, députée sortante de Guadeloupe.

Les internautes ne semblent pas étonnés de ce résultat et se moquent de ce revers électoral, associant les mots clés : bon débarras, foirade électorale, belles sorties ou des smileys moqueurs.


L’analyse réalisée par Meltwater semble donc révéler à quel point ce vote semble mobiliser de moins en moins les foules : l’abstention bat son plein et les internautes semblent fatigués par la politique.

Une situation préoccupante à l’heure du début du quinquennat d’Emmanuel Macron ? ..





# A lire aussi ...

Social Media

Depuis le covid, les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux ont plus que doublé et devraient dépasser les 300 milliards de dollars d'ici 2024...

Avis d'expert

Avez-vous réfléchi à ce qu’il adviendra de votre existence numérique après votre décès ? Voici comment mettre de l’ordre dans vos affaires numériques sur...

Insights

Snapchat compte désormais 347 millions d'utilisateurs actifs quotidiens et sa croissance est loin de ralentir...

Social Media

L'essor du mobile et l'impact de la pandémie ont profondément modifié notre façon d'interagir sur les réseaux...

Publicité