26 juin 2017

Criteo vient de présenter les résultats de son étude mondiale sur le commerce mobile. L’occasion de revenir sur les chiffres et tendances du M-commerce en France. Premier constat: si les transactions via mobile sont en forte croissance, le marché français reste très en retard dans ce domaine…

 

Criteo publie les résultats d’une étude réalisée sur 1,7 milliard de transactions e-commerce au quatrième trimestre 2015.

Si cette étude confirme l’essor du mobile dans les transactions e-commerce en France, elle souligne aussi le retard français en termes de m-commerce par rapport à la majorité des autres pays étudiés.

 

La France peine à rattraper son retard

Au quatrième trimestre 2015, une transaction e-commerce sur 4 en France a été effectuée sur mobile. Un an plus tôt, le pourcentage de ventes mobiles atteignait 21%.

Sur cette période, les 25% de e-commerçants obtenant le meilleur taux de transactions mobiles ont réalisé 38% de leurs ventes sur mobile.

part-du-m-commerce-en-france

 

Si cette progression est notable, le m-commerce peine toutefois plus à s’imposer en France que dans le reste de monde où la moyenne s’établie désormais à 35% de transactions mobiles, certains pays avoisinant même désormais les 50% comme le Japon ou le Royaume-Uni.

m-commerce-france-monde-2016

A noter également les très fortes progressions constatées dans certains pays :  + 89% pour le Brésil, + 49% pour l’Australie et + 39% pour les Pays-Bas.

 

Smartphones VS tablettes

Si les Français préfèrent majoritairement conclure une transaction sur smartphone plutôt que sur tablette, les deux supports semblent cohabiter.

54% des ventes mobiles ont ainsi été effectuées sur smartphone au quatrième trimestre, contre 46% sur tablette.

Il semble là s’agir d’une particularité européenne au regard des résultats de cette étude: tablettes et smartphones se partagent en effet le marché de façon quasi-équitable chez nos voisins européens alors que le smartphone domine très nettement dans le reste du monde.

 

m-commerce-france-monde

 

L’essor du Cross-Device

Criteo remarque que près d’un parcours d’achat sur deux (47%) fait désormais appel à plusieurs appareils.

Parmi ces transactions « cross-device », 73% ont terminé sur desktop, contre 27% sur mobile.

cross-devices-ecommerce

 

A noter également que ceux qui initient l’acte d’achat sur mobile ou tablette ont plus souvent suivi un parcours d’achat sur plusieurs appareils (50% des ventes sur mobile et 51% des ventes sur tablette contre 46% des ventes sur ordinateur).

 

La domination des Apps…

Avec 54% des ventes sur mobiles, les applications mobiles dominent le M-commerce, même si le web mobile résiste bien, avec 46% des transactions.

 

mcommerce-mobile-applications

 

En revanche, sur tous les autres critères de performances, la prédominance des applications est beaucoup plus nette:

 

mobile-vs-applications-mcommerce

 

On observe ainsi un taux de conversion beaucoup plus élevé sur les applications que sur les sites mobiles (+120%).

Les consommateurs visualisent également davantage de produits sur une application, ont davantage tendance à ajouter des articles au panier et sont plus susceptibles de les acheter.

Enfin, si les applications mobiles permettent de mieux convertir, elles amènent aussi des ventes plus intéressantes. Comparé à un panier moyen de 100$ sur desktop, les ventes sur les applications génèrent à un panier moyen de 102$ – contre $92 sur mobile.

 

panier-moyen-mcommerce

 

L’ensemble des résultats de cette étude (en anglais) est accessible ici

 

5 commentaires

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !

à télécharger sans modération