Pour la première fois, la Fevad publie un observatoire sur la logistique e-commerce. Délais de livraison, temps de préparation et d’expédition des commandes, taux d’échecs,… : 1 000 e-marchands ont accepté de participer à cette étude et de livrer leurs données sur plus de 40 millions de colis…

 

Les données sur les e-acheteurs et leurs comportements, les supports d’achats, l’impact des promotions ou encore des moyens de paiement fleurissent sur la toile mais force est de constater que celles concernant la logistique ou la livraison sont beaucoup moins nombreuses.

Pour palier ce manque de connaissances, la Fevad a donc décidé de mettre en place un observatoire de la logistique e-commerce et de faire les choses en grand.

Derrière les 3 spécialistes en analyse de données logistiques et membres fondateurs de cet observatoire que sont WelcomeTrack (ex-Vigicolis), Neopost Shipping et DDS Logistics, ce sont 1 000 marchands de toutes tailles parmi leurs clients – adhérents Fevad ou non – qui ont transmis les données relatives à leurs 40 millions de colis (10% du marché) transitant via les 25 transporteurs intégrés.

Cet important dispositif permet ainsi de mesurer la qualité de service de toute la chaîne de la logistique e-commerce, avec les délais constatés depuis la commande jusqu’à la prise en mains par le destinataire ou jusqu’au retour chez le marchand le cas échéant, avec tous les segments intermédiaires (expédition, prise en charge par le transporteur, prise de RDV, 1e présentation au domicile du destinataire, livraison en point de proximité, collecte en points de proximité…)

[blockquote cite=”Olivier Theulle, Directeur des Opérations du Groupe FNAC et Président de la Commission Transport et Logistique de la Fevad “]« L’observatoire de la logistique e-commerce est une innovation majeure qui va contribuer à la modernisation de l’industrie du last mile en France et permettre aux sites marchands d’améliorer le pilotage de leur supply chain de bout en bout ».[/blockquote]

 

Les résultats du e-commerce français en matière de logistique 

Parmi les principaux résultats, il ressort que le «click-to-possession» ( durée entre l’acte d’achat sur le site Internet et la réception effective du colis par le client) est en moyenne de 5,4 jours mais que ces délais varient fortement d’une région à l’autre et en fonction du type de colis.

Si l’on s’intéresse uniquement au délai de livraison, il faut compter 1,6 jour en moyenne. Une fois de plus, les variations sont fortes puisque ce chiffre est de 1,4 jour pour les e-commerçants expédiant plus d’un million de colis, contre 2,8 jours pour ceux dont les volumes sont inférieurs à 50 000 colis par an.

Enfin, le taux de livraisons réussies dès la première tentative est de 83,8%.

 

Les résultats en détails:

Click-to-possession (en jours calendaires): 5,4 jours avec les ventilations suivantes :

  • De 3,3 jours pour le point relais express à 17,1 jours pour le volumineux ;
  • De 4,6 jours pour le Finistère à 7,1 jours pour le Tarn-et-Garonne;
  • De 3,9 jours pour le textile à 11,9 jours pour le mobilier ;

Délai de livraison (en jours ouvrés): 1,6 jour avec les ventilations suivantes :

  • De 1,0 jour pour le point relais express à 7,0 jours pour le volumineux ;
  • De 1,4 jours pour les marchands expédiant plus d’un million de colis par an, à 2,8 jours pour les marchands expédiant moins de 50.000 colis par an ;
  • De 1,3 jours en Yvelines à 2,5 jours en Corse du Sud ;

Délais de préparation cumulés, entre commande et expédition (en jours ouvrés):

  • 32% le jour même de la commande ;
  • 89% le jour même ou le lendemain ;
  • 95% dans les deux jours après la commande ;

Délais de livraison cumulés, entre expédition et livraison (en jours ouvrés):

  • 4% le jour même de la commande ;
  • 55% le jour même ou le lendemain ;
  • 94% dans les deux jours après la commande ;

Taux de livraisons réussies dès la 1e tentative : 83,8%.

  • De 57,6% pour les pièces auto à 92,3% pour le loisir ;
  • De 78,4% pour les produits pesant entre 3 et 10 kg à 94,2% pour les produits de plus de 30 kg ;

Taux de livraisons non abouties et renvoyées à l’expéditeur : 0,6%.

  • De 0,3% pour l’alimentaire à 3,5% pour le meuble

 

[blockquote cite=”Stéphane Tomczak, Head of eLogistics pour la Fevad et Ecommerce Europe et fondateur de Deliver”] « Je suis très fier et enthousiaste d’avoir œuvré au sein de la Fevad à la création de cet observatoire de la logistique e-commerce, qui est la seule base de données collaborative big data post-commande au monde, venant combler une sous-connaissance anachronique sur tout ce qui se passe après que le consommateur ait validé sa commande ».[/blockquote]

 

Ces résultats ne sont qu’une partie des données disponibles, si le sujet vous intéresse, nous vous invitons vivement à vous rendre directement sur le site www.deliver-analytics.com qui permet d’accéder à l’ensemble des résultats de cet observatoire de façon dynamique…

 

 

2 comments

Comments are closed.

# à lire aussi...

Instagram : Les chiffres à connaître en 2019

Avec plus d’1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels, Instagram est l’un des réseaux…

Quitter les bureaux : la solution pour travailler mieux ?

Contrairement aux idées reçues, le travail à distance serait plus efficace en…

Expérience client : le magasin est loin d’être dépassé…

Si le e-commerce gagne chaque année un peu plus de parts de…

L’impact de la fête des mères sur les ventes en ligne

Les promotions spéciales autour de la fête des mères attirent-elles les clics des visiteurs ? Les efforts déployés pour créer du contenu en valent-ils la peine ?