Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Social Media

Les campagnes électorales passionnent-elles encore les internautes ?

Alors que la campagne présidentielle a finalement peut fait parler d’elle sur les réseaux sociaux, la tendance semble s’inverser avec les législatives qui approchent…


Les Français ont délaissé la campagne présidentielle 2022, alors qu’elle a la réputation de déplacer les foules.

Sur les réseaux, les électeurs n’ont cessé de déplorer des débats sans solutions concrètes pour le pays.

De plus, les bouleversements récents comme la crise sanitaire puis la guerre en Ukraine semblent jouer quant à l’engagement des Français.

À la mi-mars, Meltwater a pu mesurer que l’on mentionnait 10 fois plus la guerre en Ukraine dans les médias et sur les réseaux sociaux que l’élection présidentielle (10 millions de mentions versus 1).  

Aujourd’hui, malgré le fait que la guerre en Ukraine se poursuit, il semblerait que la tendance observée mi-mars ne soit plus d’actualité…



Des législatives plus populaires que la présidentielle.

Depuis son appel à la mobilisation pour les élections législatives le 10 avril 2022, Jean-Luc Mélenchon multiplie les interventions.

Sur les réseaux sociaux, le nombre de mentions explose également, atteignant plus de 1 millions de mentions en un mois en avril.


Depuis les résultats du premier tour, on observe que Jean-Luc Mélenchon ressort parmi les discussions concernant les élections législatives à venir.

Le hashtag #Melenchon1erMinistre est le hashtag le plus utilisé concernant ce sujet sur les réseaux sociaux avec près de 250k mentions.

Il s’agit d’ailleurs du deuxième candidat le plus suivi pendant la présidentielle sur les réseaux, après le grand gagnant Emmanuel Macron.



Une guerre qui s’essouffle sur les réseaux à l’approche des législatives.

La guerre ukrainienne qui, à ses prémices, avait déclenché énormément de réactions sur les réseaux sociaux et dans les médias avec près d’1M de mentions en français le jour-J est en revanche aujourd’hui de moins en moins discutée.


À la suite des résultats des présidentielles, les internautes français se recentrent aujourd’hui sur les sujets nationaux, et notamment aux législatives

Le désintérêt des Français lors de la campagne présidentielle sur les réseaux sociaux, n’a donc sûrement pas été provoqué, que par la guerre en Ukraine, malgré le fait que beaucoup d’internautes aient été préoccupés par cette escalade de la terreur, étouffant toutes les autres thématiques.

Sur Twitter, on observe donc à l’heure actuelle, une préoccupation grandissante des Français pour les législatives et des conversations en baisse concernant la guerre en Ukraine.

À voir si cet engouement perdurera jusqu’aux prochains résultats…







# A lire aussi ...

Social Media

Alors que les dépenses publicitaires sur les médias sociaux ont augmenté de 21 %, l'engagement reste stable, sauf sur Facebook...

Insights

Entre punchlines des candidats et thèmes de campagne, quels sujets ont animé les réseaux sociaux ?

Social Media

Le fait qu'Elon Musk puisse racheter Twitter fait beaucoup parler ces derniers jours, surtout sur...Twitter.

Insights

Le premier tour des élections présidentielles aura beaucoup fait réagir sur les réseaux avec un pic à plus de 280 posts par seconde au...

Publicité