Créée en 2009, la startup nantaise Lengow poursuit son ascension et lève 10 millions d’euros pour concrétiser ses ambitions à l’international …

 

Lengow est spécialisée dans la gestion et la multidiffusion de catalogue e-commerce dans les comparateurs, services de retargeting, places de marché, ad exchange, Google Shopping, etc.

Fort de 1800 partenaires à travers le monde, Lengow réalise plus de 250 milliards de référencements de produits par an pour ses 3500 sites clients. Parmi ses références figurent par exemple Auchan, Rueducommerce, Carrefour ou Sephora.

Après un tour d’amorçage de 190 000 euros auprès de Kima Ventures à ses débuts et une levée de fonds d’1,2 million d’euros auprès d’Alven Capital en 2011, la jeune pousse nantaise franchit une nouvelle étape et boucle une levée de 10 millions d’euros auprès de son fonds historique, du Fonds ambition numérique géré par Bpifrance et de Serena Capital, qui y contribue à hauteur de 7 millions d’euros.

Les fonds récoltés serviront à recruter du personnel supplémentaire (profils techniques, supports clients, commerciaux, marketing…) et à doubler l’effectif d’ici fin 2016 (passer de 90 collaborateurs à 180).

Lengow couvre déjà 20 pays mais ses solutions sont utilisées dans 45 marchés. La société française veut entrer davantage en contact avec les marchés à conquérir.
Par conséquent, elle compte ouvrir des relais au Royaume-Uni et en Allemagne d’ici fin 2016.

[blockquote cite=”a expliqué à l’AFP Mickaël Froger, PDG et co-fondateur de Lengow.”]”On sait très bien qu’il faut être proche des clients, surtout sur les gros marchés comme le Royaume-Uni et l’Allemagne où nous allons ouvrir deux bureaux en 2016″[/blockquote]

 

Objectif : l’Asie

En l’état actuel, 30% du chiffre d’affaires de la société d’intermédiation dans l’e-commerce est réalisé à l’international et 70% se concentrent en France. Mais, à terme, une bascule est escomptée pour que l’international prenne le relais.

lengow

 

Si, pour son fondateur, l’Europe reste la “zone centale” de Lengow, ses ambitions de développement à court terme se tourne plus vers la Chine que vers l’Amérique:

« Nous cherchons une vraie ouverture vers l’Asie avec son marché chinois et l’Inde d’ici 2017. Plus que les Etats-Unis. Nous disposerons d’un hub depuis Singapour pour couvrir l’Asie. »

 

Créer une app-store du e-commerce

D’un diffuseur de catalogues, Lengow veut se placer en « hub du e-commerce ». Selon Mickaël Froger, « une telle plateforme n’existe pas aujourd’hui ».

En se connectant aux bons partenaires avec des interfaces de programmation, la plateforme ambitionne de couvrir tous les maillons de la chaîne. Elle confierait par exemple la traduction à TextMaster, la livraison à DHL et récupérerait, en fin de course, les informations de la relation client, qu’elle enverrait au bon logiciel.

[blockquote cite=”, explique Mickaël Froger.”]”Elle se présentera sous la forme d’une app store fédérant un ensemble d’acteurs partenaires intervenant dans tous les domaines liés au catalogue de produits”[/blockquote]

Parmi les principaux domaines en question : la traduction des catalogues pour les ventes à l’international, l’optimisation des politiques de prix, ou encore la logistique et le WebAnalytics.

“Nous ne ferons pas la course aux partenaires. L’idée est plutôt de regrouper les meilleurs d’entre eux par domaine”, commente Mickaël Froger.

Une première version de cette boutique d’applications est prévue pour être lancée dès la fin du mois de septembre…

 

1 comment

Comments are closed.

# à lire aussi...

Retour sur le succès des marques “D2C”

Le Slip Français, Ma Petite Mercerie, Cheerz… Une étude revient sur le…

Le e-commerce en France : Bilan et perspectives

Selon les chiffres annuels publiés par la Fevad, le e-commerce vient de…

L’e-commerce international est en plein boom

L’e-commerce international connaît une croissance exceptionnelle depuis 2015 où il atteignait déjà…

L’IA et le Vocal vont casser les codes de la vente en ligne

Avec un marché qui devrait atteindre les 70 milliards de dollars d’ici…