D’après une analyse de Qubit sur 31 des plus grands sites e-commerce du Royaume-Uni, l’email est le canal qui génère les meilleurs taux de conversion devant le search ou l’affiliation. Autre enseignement, l’emailing apporte également aux sites leurs clients les plus fidèles…

 

Qubit, société spécialisée dans la personnalisation de l’expérience client et qui s’est récemment implantée en France, a analysé les données de 31 sites marchands appartenant au Top 100 britannique.

D’après cette étude, les meilleurs taux de conversion sont réalisés auprès des visiteurs sollicités par e-mail. Viennent ensuite les visiteurs ayant cliqué sur un lien sponsorisé (SEM) et ceux provenant des canaux d’affiliation.

Les visiteurs provenant de campagnes display et des réseaux sociaux sont ceux qui génèrent les taux de conversion les plus bas.

 

taux-de-conversion-ecommerce

 

Ce constat montre que les investissements marketing ne sont peut-être pas toujours bien optimisés puisque, malgré ces très bonnes performances, l’emailing n’apporte cependant que 7,6% des visiteurs des sites étudiés alors que les 2/3 du trafic proviennent toujours des moteurs de recherche : 42,3% du SEO (référencement gratuit) et 20,3% du SEM (référencement payant).

 

Autres conclusions de cette étude :

[lists style=”check” color=”#1f8fc6″]
  • Les clients qui effectuent un deuxième achat dépensent 3,5 % de plus que ceux qui achètent pour la première fois
  • Ceux qui en sont à leur cinquième achat, 9% de plus
  • Les internautes visitent un site 5,1 fois en moyenne avant de se décider à acheter
  • En moyenne 45 pages sont consultées avant d’effectuer un achat
  • Une personne ayant fait un premier achat sur un site est 10 fois plus susceptible d’acheter sur le même site qu’un nouveau visiteur.
[/lists]

 

Tous les résultats en détails :

 

taux-de-conversion-ecommerce-2015

 

Ces données sont issues d’un livre blanc téléchargeable ici

3 comments
  1. Bonjour,

    Merci pour cette étude. C’est en effet une bonne nouvelle pour l’emailing qui reste malgré tout un canal incontournable du marketing web. Une remarque : vous dites dans votre article que l’emailing apporte moins de visiteurs que les SEO et le SEM, c’est tout à fait normal puisque le but de l’emailing c’est d’établir le contact avec les prospects quit visitent un site web, donc l’objectif ici est totalement différent que celui du SEO et de la publicité payante.

Comments are closed.

# à lire aussi...

Quels défis pour les marketeurs cette année ?

Influence, data, social media… Pour la 3ème année consécutive Cision a interrogé…

Les grandes tendances de l’expérience client

Zendesk publie son étude sur l’importance du service sur la fidélité des…

Des seniors toujours plus connectés

Plus des 80% des baby-boomers français possèdent au moins un compte sur…