Lundi, Pinterest annonçait le déploiement de la fonctionnalité « Shop the look » en France. Hier, Instagram lui emboîtait le pas en rendant possible l’achat directement depuis les images postées sur son réseau.

Les 2 plateformes centrées sur le partage d’images se lancent donc dans le e-commerce au même moment. Hasard de calendriers ou prémices du tant attendu social commerce ?

 

A l’heure où les marques se tournent de plus en plus vers les réseaux sociaux et leurs fameux influenceurs pour s’adresser à leurs clients, il est presque étonnant de constater que le social commerce ne se soit pas plus développé jusqu’ici.

Si Facebook, Twitter et consorts se sont bien sur essayé plus d’une fois au e-commerce, leur réussite en la matière reste aujourd’hui encore toute relative comparée à celle d’un mastodonte tel qu’Amazon.

Le fait qu’Instagram et Pinterest se lancent aujourd’hui dans la course marque peut-être le début d’un réel essor du commerce via les réseaux sociaux car ces deux plateformes s’appuient sur une force de vente a priori très efficace: le visuel et l’influence…

 

Vendre par l’image

L’Instagram Shopping ou le “Shop the Look” de Pinterest s’appuient sur le même concept : permettre à leur utilisateurs d’acheter directement un produit en cliquant sur un image.

 

Grâce à un accès facile aux prix et aux détails des produits, les consommateurs sur Instagram peuvent accéder à un article tagué dans une publication sur leur fil d’actualité pour acheter un produit spécifique directement sur le site Web de la marque, sans avoir à le rechercher.

Julie Pellet, responsable du développement de la marque Instagram pour l’Europe du Sud déclare :

“Nos utilisateurs se rendent tous les jours sur Instagram pour découvrir et acheter des produits de leurs marques préférées. Nous voulons fluidifier encore plus cette expérience.

Qu’il s’agisse d’un artisan local, d’un fleuriste ou d’un magasin de vêtements, acheter directement via Instagram n’a jamais été aussi facile”.

 

Cinq marques partenaires ont pu découvrir en avant-première cette fonctionnalité en France afin d’être prêtes pour le lancement : La RedouteBirchboxLe Slip FrançaisSephora et Clarins.

Ce déploiement en France, mais aussi au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, en Italie au Canada, en Australie et au Brésil intervient un an après le lancement de la fonctionnalité aux Etats-Unis, qui a permis à Instagram de constater l’impact positif sur le business des marques partenaires.

Par exemple, @Lulus, un détaillant de vêtements en ligne, a vu plus de 1 200 commandes et 100 000 visites sur son site Web attribuables à Shopping à ce jour.

Avec 25 millions de comptes entreprises actifs, Instagram compte donc clairement sur cette nouvelle offre pour devenir un réel acteur du e-commerce.

 

 

Coté Pinterest, même son de cloche avec le lancement de “Shop The Look“: cette fonctionnalité permet aux internautes d’acheter des articles depuis une image, en cliquant sur des cercles blancs renvoyant sur un site marchand.

Pour Adrien Boyer, directeur général France, Benelux et Europe du Sud chez Pinterest:

“A la différence de Facebook, Twitter ou Instagram, nos utilisateurs ne viennent pas pour partager le passé.

55% d’entre eux viennent pour préparer  un achat en s’inspirant de photos. Shop The Look leur permettra de trouver les produits depuis notre plateforme”

 

 

La mode et la déco comme cheval de Troie?

Les marques de mode et de déco investissent de plus en plus dans la recherche par image face aux attentes des plus jeunes générations, friandes de réseaux sociaux et d’influenceurs pour acheter en ligne.

Dans ce contexte, Instagram et Pinterest, de par leurs typologies d’audience et de contenus, avaient tout naturellement une carte à jouer.

Près de 600 millions de recherches visuelles sont réalisées chaque mois dans le monde sur Pinterest, selon l’entreprise.

L’audience de Pinterest étant “historiquement CSP+, à 80% mobile et à 70% féminine (…) Nous avons à cœur de devenir un moteur de recherche visuelle pour nos 200 millions d’utilisateurs mensuels dans le monde“, commente Adrien Boyer.

Pour ce qui est d’Intagram, une étude publiée par sa maison mère Facebook est récemment venu rappeler à quel point le réseau pouvait être une vitrine intéressante pour les marques de mode et beauté.

C’est donc sans surprise que l’on retrouve parmi les premiers partenaires d’Instagram Shopping ou de Pinterest des groupes tels que Clarins, Zalando, Glamour, Séphora ou Maisons du Monde.

Les deux réseaux sociaux entrent logiquement dans le e-commerce via leurs univers de prédilection mais il y a fort à parier que, si le test est concluant, de nombreux autres secteurs viennent à suivre.

Chez Instagram, on évoque d’ailleurs déjà (très logiquement) des marchés comme la restauration ou le tourisme. Affaire à suivre donc…

 

# à lire aussi...

La vidéo au cœur de la croissance d’Instagram

Instagram est le réseau social connaissant la plus forte croissance en France,…

B2B: Les réseaux sociaux influencent de plus en plus les ventes

Le monde professionnel semble lui aussi céder aux sirènes du Social Selling…

Vidéo et e-commerce : 11 chiffres à connaître en 2019

Appréciée des internautes, très engageante et hautement partageable, la vidéo est depuis…