Le Webloyalty Panel dresse un bilan mitigé mais globalement positif pour ces Soldes d’été sur Internet avec une progression de 10% du volume des commandes par rapport à l’édition 2016.

L’étude observe également une forte augmentation de l’usage du mobile avec 36% des transactions réalisées sur l’ensemble de la période, contre 24% en 2016…

 

 

Des Soldes marqués par un fort démarrage

Le premier jour des Soldes, historiquement le plus gros pic de la période, a enregistré cette année une hausse de 46% du volume des commandes par rapport à l’édition d’été 2016.

Une dynamique retrouvée aussi le premier dimanche des Soldes d’été et la première journée de la deuxième démarque, qui sont, respectivement, les 2ème et 3ème jours les plus dynamiques de la période.

A noter que 66% des commandes ont été effectuées durant les 3 premières semaines des Soldes. 

 

 

Enfin, malgré un net essoufflement après la 3ème démarque, l’édition 2017 marque une hausse générale de 10% des commandes réalisées par rapport à l’édition 2016.

 

1/3 des commandes en ligne ont été réalisées via mobile

Au fil des années, la part du m-commerce lors des soldes d’été ne cesse de croître. De 19% durant l’édition 2015, elle passe à 24% en 2016 pour atteindre, cette année, 36% des commandes effectuées via mobile : une progression de 17 points en seulement 3 ans.

 

 

Dès le premier jour des Soldes, les Français ont confirmé leur attrait pour le mobile puisque le Webloyalty Panel enregistrait sur cette journée, 39% de transactions effectuées via mobile, une hausse de 18 points par rapport à 2016.

Autre fait intéressant analysé par le Webloyalty Panel à l’occasion du week-end du 14 juillet, la part du m-commerce a atteint près de 40% des transactions en ligne sur la journée du samedi 15 juillet.

 

Un bilan différent d’un secteur à l’autre

Lors de la 1ère journée des Soldes d’été, le secteur de la mode enregistrait une forte progression de 51% du volume des commandes par rapport à l’édition 2016, lorsque le secteur des biens d’équipements maison affichait une hausse de 41% vs. 2016. Sur l’ensemble de la période, la tendance s’inverse.

Le Webloyalty Panel observe ainsi globalement une baisse de 5% pour le secteur de la mode et une augmentation de 14% pour le secteur des biens d’équipement maison, par rapport à l’édition 2016.

 

 


A propos du Webloyalty Panel

Le Webloyalty Panel est un panel d’e-marchands créé par Webloyalty. Il mesure l’évolution du volume des transactions de 37 e-marchands parmi les leaders du e-commerce en France. Les e-marchands du Webloyalty Panel évoluent dans les secteurs de la billetterie, de l’équipement maison, de la mode et du voyage.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !