Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

Rétrospective du e-commerce en 2020

Retour en chiffres et en infographie sur une année hors norme pour le e-commerce français


Webloyalty revient sur les temps forts qui ont marqué l’année 2020 et liste les grands enseignements pour la consommation en ligne.

Le Webloyalty Panel (qui regroupe plus de 30 sites de e-commerce parmi les leaders français) dresse un bilan de cette année si particulière et relève une forte progression du e-commerce avec une hausse de 22% du volume des commandes vs 2019. 

Si le Black Friday et les achats de Noël restent des périodes clés du calendrier de la consommation en ligne, les deux périodes de confinement ont résolument mis en balance la croissance du e-commerce.



E-commerce : les principaux enseignements de l’année 2020 





2020, une année unique pour l’e-commerce


L’année 2020 a été marquée par une hausse de 22% de transactions en ligne, par rapport à 2019.

Conséquence directe de la situation sanitaire et des mesures qui ont rythmé l’année, le constat est cependant variable en fonction des secteurs d’activité.

Si l’alimentaire (+42%), la maison (+35%) et la mode (+12%) ont connu une belle année, ce fut logiquement plus difficile pour le voyage (-36%) et la billetterie (-65%).

Contrairement aux idées reçues, les consommateurs n’ont pas délaissé leur mobile pour faire leurs achats depuis chez eux, sur desktop puisque le m-commerce s’ancre encore un peu plus dans le quotidien des Français : 42% des achats ont été effectués sur mobile, soit une légère augmentation de 1 point.



L’impact des confinements sur les achats en ligne


Lors du 1er confinement (du 16 mars au 20 mai 2020), le Webloyalty Panel a mesuré une hausse du volume global des commandes en ligne de 38% vs la même période en 2019.

Pendant le 2ème confinement (du 30 octobre au 27 novembre 2020), une progression du volume global des commandes en ligne de 63% vs la même période en 2019 a été constatée.



Des secteurs qui ont su profiter des nouvelles habitudes de consommation des Français


Alimentaire : lors de la fermeture de nombreux commerces de proximité était imposée, le secteur de l’alimentaire déclare un véritable triomphe, 26% des achats en ligne ont été effectués pendant le 1er confinement.

Un pic de consommation qui s’est traduit par une croissance de 91% des transactions en ligne pour le mois d’avril (en comparaison avec 2019).

Maison : en 2020, les Français, amenés à rester chez eux se sont adaptés à la situation et ont adopté de nouvelles habitudes. Ils ont notamment visé le secteur de la maison.

Ainsi, ce secteur a enregistré des performances transactionnelles hors normes lors de la 2ème période de confinement avec une croissance de 101% par rapport à 2019.

En outre, la fin d’année (2ème confinement et achats de Noël) s’est révélée être une période particulièrement effervescente et a représenté jusqu’à 26% des achats en ligne de 2020.

Voyage et billetterie en ligne : difficilement prévisible en début d’année, les secteurs du voyage et de la billetterie en ligne ont été pratiquement mis à l’arrêt dès le déclenchement du 1er confinement.

Les baisses moyennes des transactions enregistrées à partir du 1er confinement jusqu’à la fin de l’année sont de 44% pour le voyage et de 78% pour le secteur de la billetterie en ligne.




Les principaux temps forts de l’année e-commerce


42% des achats en ligne ont été réalisés pendant les périodes des confinements et les achats de Noël.

Les Soldes d’été et d’hiver, traditionnels temps les plus forts de l’année, ont perdu de leur poids en 2020. 

Ils ont cédé leur place sur le podium au 2ème confinement, aux achats de Noël et au 1er confinement qui représentent respectivement 18%, 12% et 12% du volume total des transactions de l’année 2020.

Achats de Noël (du 28 novembre au 20 décembre 2020) : la hausse du volume global des commandes en ligne est de 23% vs la même période en 2019.

La journée du Black Friday demeure la journée la plus dynamique de l’année : malgré un report d’une semaine, pour soutenir les commerces de proximité, l’événement fut cette année encore un grand succès.

Le Webloyalty Panel enregistre une augmentation de 19% des transactions en comparaison à l’édition 2019.

Les French Days séduisent aussi de plus en plus de Français

Pour l’édition du Printemps* : le temps fort des acteurs Français du e-commerce a connu une progression de 25% par rapport à 2019.

Une croissance encore plus importante a été enregistrée pour l’édition de la rentrée** avec une hausse de +41% du volume des commandes.



« En 2020, le e-commerce s’est révélé être un relais de croissance précieux pour faire face à la crise sanitaire et économique.

La mobilisation de tous les acteurs du Retail a été mise à l’épreuve pour préserver la distanciation sociale et pour contribuer à accompagner les Français à traverser cette période sans précédent.


Les indicateurs fournis par le Webloyalty Panel en apportent une démonstration spectaculaire : même dans un climat morose, le commerce en ligne a pallié aux attentes de consommation des Français et a affiché sa bonne santé, avec une croissance observée de 22%.

La capacité à se réorganiser rapidement pour répondre à la demande a permis à certains secteurs comme l’alimentaire, la maison et la mode d’atteindre un public plus large, quand d’autres secteurs comme le voyage et la culture ont été contraints de suspendre leurs activités, en attendant nous l’espérons tous, des jours meilleurs »

commente Rodolphe Oulmi, Directeur Général de Webloyalty.






*Mesures comparatives réalisées par le Webloyalty Panel du 27 mai au 1er juin 2020 & du 26 avril au 1er mai 2019.

**Mesures comparatives réalisées par le Webloyalty Panel du 25 au 28 septembre 2020 & 27 septembre au 1er octobre 2019.






Social Media

Une nouvelle étude revient sur l'usage des réseaux sociaux par les jeunes français et sur la façon dont ils en maîtrisent parfaitement les codes.

e-Commerce

Le e-commerce transfrontalier ne cesse de croître depuis le début de la pandémie de covid et cette croissance profite plus que jamais aux mastodontes...

# A lire aussi ...

Publicité