Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Retail : les tendances qui domineront en 2024

RSE, intelligence artificielle, fin des cookies… Le secteur du Retail va faire face à de nombreux défis cette année.


ShopFully, leader européen du Drive to Store, dévoile les cinq tendances clés qui façonneront le paysage du retail en 2024.

Ces évolutions, motivées par les changements dans le comportement des consommateurs, les avancées technologiques et la concurrence croissante sur le marché, reflètent une triple transformation : digitale, durable et organisationnelle.


ShopFully partage sa vision des tendances à venir dans les prochains mois : L’ultra-personnalisation de l’expérience d’achat, l’intégration de l’intelligence artificielle, la décarbonisation, les données first-party et l’omnicanalité sont quelques-uns des facteurs clés pour relever les défis à venir…



1. Expérience d’achat hyperpersonnalisée

Dans un monde où la personnalisation est devenue une nécessité, les marques doivent être en mesure de profiler les comportements des consommateurs pour offrir des expériences d’achat profondément personnalisées.

La gestion judicieuse des données, permettant de comprendre les intérêts et les besoins des clients, s’avère cruciale pour adapter les offres et les communications en conséquence.

La grande distribution doit approfondir sa compréhension des préférences individuelles du consommateur et exploiter la technologie pour suggérer des recommandations et des offres spécifiques alignées sur ses besoins et ses désirs.

Les interactions personnalisées sont indispensables pour tisser des liens significatifs avec les consommateurs, améliorant ainsi la fidélité client et augmentant les taux de conversion.

Les enseignes qui tirent parti des données de manière efficace seront en mesure d’offrir à leurs clients une expérience plus pertinente et attrayante.


2. Intégration de l’IA pour un retail intelligent

Dans la quête incessante d’amélioration de l’expérience client, l’intelligence artificielle (IA) émerge comme une force incontournable destinée à métamorphoser en profondeur le secteur du retail.

L’intégration de ces technologies permettra aux distributeurs de créer des environnements virtuels immersifs et personnalisés, offrant ainsi aux consommateurs une expérience unique. Toutefois, il est impératif d’utiliser l’IA de manière responsable et éthique.

Déjà omniprésente dans notre vie quotidienne, l’IA exercera une influence encore plus marquée sur le secteur de la grande distribution en 2024, inaugurant ainsi l’ère du retail intelligent.

Cette évolution sous-tend l’intégration de l’IA à chaque étape du processus d’achat, simplifiant les différentes phases pour améliorer la satisfaction du client.

Un exemple probant réside dans la capacité de l’IA générative à optimiser la comparaison de prix en temps réel, les alertes d’offres et les résultats de recherche en ligne, fournissant aux consommateurs des informations précises et pertinentes à chaque étape de leur parcours d’achat.

L’IA, en optimisant l’efficacité opérationnelle, en gérant le stock de manière intelligente et en personnalisant les offres et les recommandations, se positionne comme un allié stratégique pour les retailers cherchant à se démarquer sur un marché concurrentiel et en constante évolution.

Cette alliance entre l’innovation technologique et la responsabilité éthique forge l’avenir du retail, offrant aux consommateurs des expériences plus enrichissantes tout en préservant l’intégrité éthique de l’industrie.


3. Décarbonisation et responsabilité sociale

Les consommateurs accordent de plus en plus d’importance aux pratiques durables, et les entreprises du secteur retail doivent s’engager activement dans des initiatives de décarbonisation.

Cela implique, entre autres, la réduction de l’empreinte carbone des opérations, l’adoption de pratiques éco-responsables et la promotion de produits respectueux de l’environnement.

La décarbonisation n’est plus simplement une aspiration, mais une nécessité impérative. Les enseignes qui intègrent des pratiques durables répondront aux attentes croissantes des consommateurs soucieux de l’environnement.

Cette démarche renforcera non seulement la réputation des marques, mais contribuera également à fidéliser une clientèle de plus en plus sensible aux enjeux écologiques.


4. Fin des cookies tiers et montée en puissance du retail media

L’année 2024 marquera un changement significatif avec le déclin des cookies tiers, transformant fondamentalement la manière dont les marques interagissent avec leur public cible.

Ces traceurs en ligne disparaissent progressivement et n’existeront plus d’ici la fin de l’année 2024, impactant considérablement les pratiques de segmentation publicitaire. Google a d’ailleurs déjà commencé une phase de test durant laquelle 1% des internautes utilisant Google Chrome ne seront plus suivis par ces traceurs numériques.

Dans ce contexte, les enseignes et marques doivent s’adapter à de nouvelles approches pour communiquer avec leur audience et évaluer les performances de leurs campagnes publicitaires.

L’élimination des cookies tiers transformera la façon dont les données sont collectées et utilisées pour la publicité.

Le secteur du retail devra investir dans de nouvelles technologies et solutions pour atteindre son audience de manière pertinente, par exemple en collaborant avec des plateformes qui ont accès aux données first-party.

La fin des cookies tiers provoque un bouleversement majeur dans le traitement des données en ligne.

Les distributeurs et marques de grande consommation, ayant anticipé ce changement, se positionnent en leaders.

Face à la difficulté de suivre les utilisateurs entre les sites, l’accent est désormais mis sur la collecte d’informations anonymisées à chaque visite.

Les grands sites marchands capitalisent sur cette opportunité en améliorant le traitement de leurs données et en les commercialisant aux marques via des régies publicitaires spécialisées, connues sous le nom de retail media.

D’après l’Observatoire de l’e-pub, le retail media devrait atteindre le milliard d’euros en 2023 et représente désormais 11% du marché français de la publicité en ligne.


5. Expériences fluides du smartphone au magasin

En 2024, l’omnicanalité cesse d’être un simple choix pour devenir une nécessité impérieuse pour les enseignes aspirant à offrir une expérience utilisateur sans couture.

À titre d’exemple, un client peut initier sa découverte d’une marque de mode via les réseaux sociaux, explorer son catalogue en ligne, puis décider de concrétiser son engagement en visitant un magasin physique pour essayer des vêtements.

En fournissant aux clients les informations nécessaires, les distributeurs peuvent non seulement enrichir leur expérience, mais également stimuler leurs ventes.

Les consommateurs seront davantage en quête d’une transition fluide entre les canaux, que ce soit dans les espaces physiques des magasins, sur les plateformes en ligne ou via les applications mobiles.

Il revient à l’enseigne de garantir que les futurs clients disposent de toutes les informations requises pour prendre des décisions d’achat éclairées. Le distributeur de demain devra répondre aux attentes des générations digitales en élargissant ses capacités de communication à travers ces nouveaux canaux.

En conclusion, le paysage du retail évolue à un rythme effréné, et les entreprises capables d’innover et d’optimiser leur présence sur ces nouveaux canaux sont celles qui s’inscriront durablement dans le temps.







# A lire aussi ...

Insights

Comment évoluent les comportements d’achat des consommateurs européens...

Insights

Focus sur les changements qui vont impacter le secteur du retail dans les années à venir...

Data

Si l'intelligence artificielle améliore l'expérience client et les ventes, son déploiement reste souvent problématique pour les marques...

Digital

TVH Consulting vient de publier la seconde édition de son baromètre sur la transformation digitale des entreprises en France. Cette étude révèle une accélération...

Publicité