Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Social Media

Marketing et réseaux sociaux : état des lieux et tendances 2023

Investissements, stratégie, objectifs… Focus sur la façon dont les marques vont exploiter les médias sociaux cette année.


Meltwater, leader mondial de la media et social media intelligence, dévoile aujourd’hui, comme chaque année, son rapport sur l’état des réseaux sociaux en 2023.

Ce Baromètre, qui rassemble les réponses de près de 2 000 professionnels du marketing et de la communication du monde entier, permet de distinguer les tendances qui se profilent sur les réseaux sociaux dans le monde pour cette nouvelle année…



Les réseaux sociaux continuent de s’imposer fortement en 2023

Depuis plusieurs années, le monde du digital et des réseaux sociaux s’est imposé comme l’un des principaux univers permettant aux personnes d’interagir non seulement entre elles, mais aussi avec les marques.

Dans un contexte inédit d’incertitude économique mondiale, la pression exercée sur les spécialistes du marketing est encore plus forte : on leur demande de faire plus avec moins.

En 2023, pour les entreprises, les réseaux sociaux sont devenus plus importants pour 52 % des répondants.

Une chose est certaine : en 2023, les médias sociaux restent bien ancrés dans le marketing et la communication.

Bien que l’on ait beaucoup parlé de la mort de l’organique, d’après les résultats de l’étude Meltwater, le rôle des médias sociaux, tant payants qu’organiques, sera amené à augmenter en 2023, la situation économique actuelle ayant joué un rôle central à cet égard.

Pour réussir dans le paysage en perpétuel mouvement des médias sociaux, les professionnels du marketing et de la communication doivent s’adapter en permanence et se perfectionner.

À mesure qu’ils assument de nouveaux rôles, créent de nouvelles tendances et façonnent le monde à l’intérieur et à l’extérieur des plateformes, de nouvelles opportunités et menaces apparaissent. 


LinkedIn plébiscité par la France

En France, le réseau social le plus plébiscité par les marques est Linkedin (91.2%), qui détrône donc Facebook (84%). Une particularité française intéressante à souligner !

En troisième position, on retrouve Instagram (83.2%), suivi de YouTube (64%), Twitter (53.6%) et enfin TikTok (27.2% contre 11.22% l’année dernière).



Si en 2022, les marques étaient encore peu présentes sur TikTok, elles sont aujourd’hui près d’un tiers à s’être positionnées sur ce réseau social, qui a donc devancé Pinterest cette année (18.4% contre 19.84% l’année dernière).

Il est intéressant de noter que LinkedIn fait toujours partie des réseaux les plus utilisés par les professionnels du marketing en France (91.2% contre 89.18% l’année dernière).

Grâce au contenu vidéo TikTok poursuit son ascension

Avec l’essor de tous les réseaux sociaux, les spécialistes du marketing se demandent souvent quels canaux sont les plus adaptés à leur marketing.

En 2023, le contenu vidéo s’impose comme principale tendance et TikTok est au centre de l’attention.




L’identité de marque n’a jamais été aussi importante

Les objectifs du marketing des médias sociaux sont variés. Toutefois, avec une concurrence toujours plus forte, des consommateurs inconstants et un besoin de différenciation, les objectifs liés à la marque deviennent extrêmement prioritaires.

Lorsqu’on leur demande leurs objectifs en matière de médias sociaux, la notoriété de marque (81 %) et l’engagement envers la marque (60 %) sont les plus populaires dans tous les secteurs. 

Parmi les autres objectifs populaires figurent l’acquisition de nouveaux clients (49%), suivie de l’augmentation du trafic web (22%).

Tous ces paramètres peuvent également être liés à la création d’une plus grande notoriété de la marque, car nous avons identifié une corrélation positive entre tous les facteurs mentionnés et le renforcement de l’image de marque.

La position de leader d’opinion a également été fréquemment mentionnée par les organisations B2B et les ONG, ce qui peut être lié à leurs valeurs intrinsèques.


Les réseaux sociaux au service des marques

Pour mesurer ses performances sur les médias sociaux, l’engagement (80 % contre 78.71% l’année dernière), les followers (65 % contre 71.04% l’année dernière) et le trafic web (59 % contre 63.20 % l’année dernière) sont les trois indicateurs clés mentionnés. 

L’engagement devient donc un critère essentiel et qui s’impose par sa progression. Le suivi et la mesure des performances des médias sociaux ont gagné en importance, surtout ces dernières années, où la visibilité ainsi que la transparence sont considérées comme des priorités absolues par l’ensemble des organisations.

Quant à la mesure du ROI, seuls 17 % des participants ont déclaré suivre les revenus générés par les médias sociaux.


En outre, pour 31 % d’entre eux, les marketing leads sont un indicateur important à suivre.

Il est intéressant de noter que, bien que les deux principaux objectifs des médias sociaux soient liés à la marque, seuls 23 % des répondants utilisent la réputation de la marque comme indicateur clé.



L’usage des réseaux sociaux en France de plus en plus important

Dans l’Hexagone, les médias sociaux sont encore plus populaires que dans le reste du monde : près de 60 % des personnes interrogées ont en effet déclaré que les médias sociaux sont devenus plus importants.

Dans un contexte économique tendu, les réseaux sociaux semblent donc en France plus qu’ailleurs s’imposer comme un canal de communication clé pour retenir l’attention des consommateurs.


Contenus organiques : un excellent moyen d’établir un lien authentique

Les médias sociaux organiques et payants ont chacun leur rôle dans le marketing mix.

De nombreux articles ont émis l’opinion que les médias sociaux organiques sont en déclin, mais nos résultats indiquent clairement le contraire. 

Les médias sociaux organiques sont un excellent moyen d’établir un lien authentique avec le public cible d’une organisation, tandis que les médias sociaux payants permettent d’amplifier ce message. 

Il est intéressant de noter que l’enquête a révélé que le rôle des médias sociaux organiques (71 %) et payants (66 %) augmentera en 2023.


Sans surprise, compte tenu des contraintes économiques, le social payant aura un rôle secondaire, avec cependant la nécessité d’amplifier les messages et d’attirer l’attention des consommateurs.

Seuls 19% des répondants considèrent que le social payant est moins important.


Dans le climat actuel, l’attention reste la monnaie d’échange clé.

Alors que les consommateurs deviennent plus avertis et que les budgets marketing se resserrent, il n’a jamais été aussi essentiel d’atteindre les publics ciblés et de se démarquer.

Les projets de développement les plus importants sont alignés sur ces deux priorités et principaux défis : créer davantage d’engagement avec ces publics et obtenir des résultats plus tangibles via les médias sociaux.

En 2023, le paysage des médias sociaux continuera d’évoluer, en assumant des fonctions inédites, créant de nouvelles tendances et façonnant le monde à l’extérieur et à l’intérieur de ces canaux.

Parmi les tendances prévues, le marketing des influenceurs poursuivra son essor, tandis que les organisations investiront davantage pour encourager leurs employés à prendre part au social selling.

En sensibilisant et en fidélisant leurs clients, les entreprises peuvent créer une base solide pour augmenter leurs revenus.

Enfin, comme les médias sociaux transcendent les frontières géographiques, les organisations du monde entier peuvent bénéficier d’une visibilité accrue et d’opportunités supplémentaires créatrices de revenus…







# A lire aussi ...

Social Media

Tech, voyage, jeux-vidéo, beauté...Qui sont les créateurs de contenus les plus suivis sur les réseaux ?

Insights

91 % des PME françaises prennent leur stratégie de réseaux sociaux au sérieux et 44 % les jugent nécessaires pour maintenir leur activité.

Insights

Si l'environnement prend de plus en plus de place dans le choix des consommateurs, ceux-ci ne sont pas dupes du greenwashing de certaines marques.

Avis d'expert

Les sanctions de la CNIL auprès des entreprises ne respectant pas le RGPD se multiplient ces derniers mois...

Publicité