Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

L’inflation n’épargne pas les achats en ligne

Si le e-commerce est toujours en croissance en France, le secteur fait lui aussi face à un affaissement de la consommation…



Dans le cadre du salon Paris Retail Week du 19 au 21 septembre, la Fevad publie son étude sur les ventes sur internet au 2ème trimestre 2023.

Principal enseignement : si le e-commerce continue de progresser avec plus de 39 milliards d’euros générés en un trimestre, l’inflation impacte clairement cette croissance et contraint les français à faire des choix…


Face à l’inflation, les Français adaptent aussi leurs dépenses sur internet

Au 2ème trimestre 2023, le e-commerce (produits et services) a enregistré une croissance de 8,3% par rapport au 2ème trimestre 2022 et atteint 39,3 milliards d’euros, soit 3 milliards de plus que l’an dernier.

Le nombre de transactions s’élève à 571 millions, soit une progression de 5,3% par rapport au 2ème trimestre 2022.

Les ventes de produits restent stables (-1%) par rapport à l’an dernier et s’inscrivent dans la tendance des derniers trimestres, également caractérisée par un affaissement de la consommation.



Face à l’inflation qui perdure, les ménages réduisent donc leur nombre d’achats et font des arbitrages.

Ce sont donc les ventes de services qui maintiennent la croissance du e-commerce avec +14% ce trimestre.

Tirée par le secteur des Transports/Tourisme/Loisirs, la dynamique des ventes de services se poursuit, mais ralentit sous l’effet de l’inflation après plusieurs trimestres marqués par des hausses successives de plus de 30%.

Le montant moyen d’une transaction (produits et services) atteint 69 euros, soit 2 euros de plus qu’au deuxième trimestre 2022.

Les cyberacheteurs bénéficient d’une offre toujours plus large avec 7% de nouveaux sites marchands en un an.


Des résultats conformes au marché pour les sites leaders

Chaque trimestre, la Fevad collecte les données d’une centaine de sites leaders : le panel iCE 100. Elle suit ainsi les évolutions à périmètre constant de ces enseignes.

Sur ce 2ème trimestre 2023, les ventes de Produits Grand Public du panel continuent de se stabiliser avec -0,6% par rapport au 2ème trimestre 2022.

Depuis la chute post-Covid, le niveau des ventes de produits ne bouge plus.

Les arbitrages de consommation se sont renforcés en faveur des produits de grande consommation.

Au 2ème trimestre, la baisse se poursuit dans tous les secteurs à l’exception du secteur Beauté : +5%.

La catégorie Produits Techniques est en recul de -14%, celle de l’Habillement/Mode de   -8% et celle du Meuble/Décoration de -2%.

Le développement des ventes B2B se poursuit avec une croissance de 5% par rapport au 2ème trimestre 2022.

Les sites de voyages du panel iCE 100 progressent de 8% par rapport à l’an dernier.

L’activité sur les places de marché du panel iCE 100 est stable sur le 2ème trimestre : 0%.






# A lire aussi ...

Insights

Le montant des dépenses contraintes semble diminuer pour la première fois depuis plusieurs années...

Insights

Avec un budget moyen compris entre 50 et 100€, les Français attendent la dernière minute pour acheter leur cadeaux de Fête des Mères...

Insights

Les jeunes générations font du poids de la marque un critère déterminant et accordent bien moins d’importance au prix que les séniors.

Insights

Les consommateurs se tournent de plus en plus vers l'IA pour rechercher des produits éthiques et durables...

Publicité