Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Etude : les Français et la RSE

Comment les Français perçoivent-ils la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et qu’en attendent-ils aujourd’hui?


Oracle France a lancé en partenariat avec Odoxa l’Observatoire de l’Innovation Responsable. À travers des enquêtes d’opinion récurrentes, ce dernier vise à éclairer les attentes des Français en matière d’innovation au service d’une société plus éthique et respectueuse de l’environnement.

Suite à une première étude réalisée en octobre 2022 autour de la notion de sobriété numérique, Oracle dévoile sa seconde grande étude élaborée en février 2023 qui porte son attention sur la perception de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) en France et les aspirations des Français sur ce sujet.

Dans un contexte de crise économique et environnementale, les attentes des citoyens envers les entreprises ont changé, questionnant le rôle de la RSE dans cette période de mutations.

Les principaux enseignements :

  • Seuls 45% des Français ont déjà entendu parler de la RSE et moins de 1 salarié sur 2 connaît les engagements de son entreprise en la matière (41%). Un constat saisissant plus de 5 ans après la mise en place du reporting extra-financier qui a pourtant fait de la RSE un élément majeur de la transition vers une entreprise durable.

  • Pourtant, les Français considèrent quasi-unanimement (92%) que la responsabilité sociétale doit être un sujet important pour les entreprises et 31% estiment même que cela doit être prioritaire.

  • Et ils portent un regard critique sur l’action des entreprises françaises dans ce domaine : leur engagement est insuffisant pour 7 salariés sur 10 (70%). Le constat est presque aussi négatif s’agissant de leur propre entreprise : 64% des salariés le jugent insuffisant.

  • C’est pourtant un concept mobilisateur :
    • 35% des salariés français connaissant son action s’impliquent déjà dans la RSE de leur entreprise,
    • 24% pourraient quitter leur entreprise parce qu’elle ne s’implique pas assez en la matière
    • 75% des actifs pourraient fonder leur choix d’une entreprise sur ce critère.



La RSE : un concept encore peu connu…

Près de 6 ans après la mise en place du reporting extra-financier et 7 ans après l’Accord de Paris qui cadre notamment les engagements des entreprises, seuls 45% des Français ont déjà entendu parler de la RSE ;

Uniquement 16% en ont une connaissance précise ;

Moins de 1 salarié sur 2 connaît les engagements de son entreprise en matière de RSE (41%), seul 1/3 d’entre eux indiquant que leur entreprise dispose d’une entité dédiée.


…Faute d’engagement suffisant des entreprises françaises ? 

Les Français jugent presque unanimement (92%) que la responsabilité sociétale des entreprises doit être un sujet important pour les entreprises et 31% estiment même que c’est prioritaire ;

Pour 7 salariés sur 10, l’engagement des entreprises françaises est insuffisant, et le constat est tout aussi négatif s’agissant de leur propre entreprise : 64% des salariés le jugent insuffisant ;

Parmi les piliers de la RSE, 8 Français sur 10, considèrent que les sujets suivants doivent constituer des priorités pour les entreprises : la santé et la sécurité au travail (86%), la qualité de vie au travail, ou QVT (82%), et l’égalité femmes-hommes (76%).



Le rôle stratégique de la RSE en matière de recrutement

Au-delà de cette vigilance à prendre en compte une partie importante des salariés sur l’engagement RSE de leur entreprise, il faut aussi souligner le rôle stratégique que peut jouer la RSE en matière de recrutement ;

35% des salariés français connaissant son action s’impliquent déjà dans la RSE de leur entreprise et 1/4 pourraient quitter leur entreprise parce qu’elle ne s’implique pas assez en la matière ;

Enfin, 75% des actifs pourraient fonder leur choix d’une entreprise sur le critère RSE.

« Cette étude souligne de fortes attentes des Français en termes d’engagement de leurs entreprises en matière de RSE et surtout la nécessité d’aller au-delà des pratiques déjà en place.

On constate notamment un vrai besoin de formation sur ces sujets afin de mieux comprendre les enjeux environnementaux et sociétaux qui les entourent et surtout d’être incités à y participer activement. 

Conséquence : la politique RSE d’une entreprise est devenue un critère de choix professionnel à part entière, la clé de l’engagement et de la fidélisation des salariés dans un contexte de tensions sur les recrutements.

C’est d’ailleurs pour cette raison que chez Oracle nous prenons des engagements forts avec pour objectif commun d’atteindre zéro émission nette d’ici 2050 ; et aussi que nous proposons de vraies possibilités d’impliquer nos 136 000 employés dans le monde, dont 1 500 en France, sur des actions concrètes autour de l’inclusion, de l’engagement citoyen ou encore de l’éducation. »

note Christophe NEGRIER, Directeur général d’Oracle France







Méthodologie

L’enquête d’opinion a été réalisée sur un échantillon de 1005 personnes représentatif de la population française, âgée de 18 ans et plus, dont 543 salariés.






# A lire aussi ...

Insights

72 % des entreprises dans le monde imposent désormais le retour en présentiel...

Social Media

Nombre d’utilisateurs, valorisation, formats ou influenceurs les plus populaires… Les analystes de Business2Community viennent de compiler 10 statistiques révélatrices du poids que prend désormais...

e-Commerce

Les entreprises essaient d'optimiser leurs achats via la digitalisation sans pour autant oublier les nouveaux enjeux environnementaux...

Insights

Au niveau mondial, près de trois consommateurs sur cinq redoutent que l'IA ne remplace des emplois...

Publicité