Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Retail : les innovations à retenir cette année

Retour sur 4 innovations qui marqueront le retail d’aujourd’hui et de demain…


La pandémie de la Covid-19 a fortement favorisé l’essor et la démocratisation des plateformes e-commerce dans le retail.

C’est en effet 27 000 nouveaux sites de e-commerce qui ont été créés l’an passé, d’après les derniers chiffres de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Le secteur aurait dépassé les 129 milliards d’euros en 2021, pour les achats de produits et services en ligne, et enregistré une hausse de 15,1 % par rapport à 2020.

 

Dans le secteur du retail,  l’utilisation d’une marketplace représente un avantage certain pour les entreprises : l’ouverture de son activité à de nouveaux marchés et acheteurs, la capitalisation des données recueillies sur le consommateur ou encore le déploiement plus rapide du business à grande échelle.

Certaines d’entre elles comme Origami Marketplace proposent de nouveaux modèles de consommation plus vertueux tels que l’économie circulaire et collaborative, en plein essor.

En comparaison à un magasin physique, la marketplace peut plus facilement se concentrer sur l’optimisation des ressources utilisées et la mise en place de stratégies communes, notamment pour la logistique et les transports.

Mais ce n’est pas le seul nouveau concept qui existe aujourd’hui. Origami Marketplace dévoilent les innovations qui marqueront le retail d’aujourd’hui et de demain…



#1 – Une forte augmentation de la location

La location de produits est en pleine expansion avec le développement de ce service auprès de grandes entreprises comme Decathlon, Maje ou encore Kiabi.

Cette nouvelle tendance permet d’utiliser un produit à fort coût comme dans le secteur de l’électroménager; ce qui séduit par exemple les étudiants; ou encore les moyens de mobilité douce; notamment dans les zones rurales qui ne bénéficient pas de services de location à proximité comme dans les grandes villes.

Cependant, la location dévoile certains inconvénients comme la fin de vie des produits après consommation, une surconsommation, l’entretien côté utilisateurs et des problèmes logistiques avec la réparation ou encore la réception des produits.

La location est un levier simple à mettre en place mais l’envers du décor est assez lourd car nombreuses sont les enseignes à ne pas être habituées à cette pratique.


#2 – La dématérialisation du ticket de caisse

Grande nouveauté dans la sphère retail : en 2023 la loi anti-gaspillage entre en vigueur et appelle à la suppression du ticket de caisse.

Ce dernier deviendra donc un véritable axe de retail media avec l’insertion de publicités sur celui-ci ou encore la possibilité d’utiliser la data.

Au-delà de ces aspects marketing, cela entre dans une logique de rendre le retail plus vertueux pour l’environnement.

L’inconvénient de cette mesure ? Attention à prendre en compte les consommateurs non digitalisés…


#3 – L’immersion dans le metaverse

De nombreux projets web3 permettent de favoriser une meilleure expérience consommateurs et de surcroît de favoriser l’engagement client en magasin, proposer une immersion dans le metaverse pour former ses vendeurs, ou encore simuler des concepts de magasins.

Les expérimentations phygitales via un magasin dématérialisé permettent d’optimiser le cross sale également.

Par exemple, le stock des entreprises est plus important car englobe celui du point de vente mais également les produits disponibles sur le web.

C’est aussi un bon levier pour consommer sur deux canaux différents sans friction et cela grâce à l’omnicanalité.


#3 – La phygitalisation de la seconde main

D’abord développé sur le digital avec de gros acteurs comme Vinted ou Le Bon Coin, le marché de la seconde main se digitalise et sa consommation se dévoile maintenant en mode omnicanal avec notamment la mise en place de corner en magasins, ou encore la réception des produits en magasins pour être reconditionnés…


#4 – L’avènement du retail media

De plus en plus d’entreprises utilisent le large éventail des outils retail media.

Cette tendance de fond vient tout droit des marketplaces qui ne servent pas uniquement de canal de vente mais aussi d’un vrai levier publicitaire. Certains vont même encore plus loin.

En 2021, la plupart des grands retailers ont lancé leur propre régie publicitaire comme la FNAC, Darty, ou encore Carrefour.

Après l’acte d’achat, les acteurs ciblent leurs consommateurs via leur parcours d’achat pour leur proposer de la publicité ciblée et récolter des datas précieuses.

Le retail media est un fort levier de croissance et de connaissance clients qui en font le nouvel eldorado des enseignes, allant plus loin encore que les réseaux sociaux en matière de résonance et de conversion…






# A lire aussi ...

Insights

Fidéliser ses clients via des remises ou des primes n'a pas le même impact d'une génération à l'autre...

Insights

94 % des Français souhaitent résoudre eux-mêmes leurs problèmes mais l’expérience utilisateur n’est souvent pas au niveau...

Data

Les Français souhaitent plus de transparence sur l’utilisation de leurs données personnelles mais les entreprises semblent aujourd'hui surtout se concentrer sur la conformité...

e-Commerce

Alors que le concept peine à s'imposer, 51 % des Français se disent tout de même intéressés par le shopping dans le métavers....

Publicité