Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

Retail : les commerçants français confiants à l’approche des fêtes

82% des commerçants français prévoient une hausse des ventes par rapport à l’année 2022.



Fiverr vient de publier les résultats de son étude sur la façon dont les petites et moyennes entreprises du secteur du retail et de l’e-commerce se préparent à affronter les fêtes de fin d’année.

Une tendance se dégage : une grande majorité des commerçants prévoient une hausse des ventes par rapport à 2022 et 79% d’entre euxoffriront des réductions plus importantes.

A noter également : le secteur du retail s’inquiète davantage de la pénurie de personnel par rapport à celui du e-commerce et l’impact de l’inflation sur les ventes reste un des trois principaux défis auxquels font face ces entreprises…


Retail : de l’optimisme à l’approche des promotions

Les entreprises interrogées proposent des réductions pendant les fêtes de fin d’année : près de 4 sur 5 (79%) prévoient d’offrir davantage de réductions, encore plus dans le retail que dans le e-commerce (82% vs 75%).

Plus le nombre d’employés est élevé, plus la volonté d’offrir des rabais est grande. La majorité (36%) proposera des remises comprises entre 21% et 24%.

Dans cette dynamique festive, une anticipation enthousiaste se dessine : plus de 82 % des répondants estiment que les ventes connaîtront une croissance par rapport à l’année précédente[1].

Cela augure d’une période prolifique pour les entreprises qui se traduit par un vent d’optimisme concernant le potentiel de hausse des revenus.

De plus, l’importance des grands jours de shopping tels que le Black Friday, le Cyber Monday et le Prime Day est indéniable. Ils représentent une part significative des recettes générées pendant les fêtes.

En effet, une majorité écrasante, soit 71 % des répondants, confirme que ces journées spéciales représentent entre 21 % et 40 % de leurs revenus.

Ces statistiques soulignent l’impact majeur de ces événements sur leur économie et leur stratégie commerciale.


« Dans l’ensemble, cette évolution vers des stratégies axées sur l’IA, l’authenticité, la flexibilité et l’optimisation des moments clés du calendrier commercial reflète une adaptation judicieuse des entreprises à un environnement en constante évolution.

L’équilibre entre innovation et engagement demeure essentiel pour rester compétitif et prospérer »

déclare Franck Thomas, Responsable France de Fiverr



Zoom sur l’IA et le recours aux travailleurs freelances

Pour l’année en cours, les petites et moyennes entreprises (TPE/PME) se penchent sur les nouvelles stratégies marketing qu’elles envisagent d’adopter :

Utilisation d’outils d’IA (50%) : L’IA est perçue comme un moyen d’accélérer les processus de travail, à mesure que l’entreprise se développe. Les investissements dans les outils de ce type augmentent proportionnellement avec la taille de l’entreprise.

Partenariats et promotions avec des influenceurs (41%) : Près de la moitié des commerçants planifient des collaborations avec des influenceurs pour promouvoir leurs produits ou services, capitalisant ainsi sur la portée et l’impact de ces personnalités en ligne.

Contenu organique sur les réseaux sociaux (46%) : Le marketing organique sur les réseaux sociaux reste une stratégie cruciale, avec une grande importance accordée à la création de contenu engageant pour captiver et élargir leur audience.

En outre, 43% des commerçants travaillent déjà, ou envisagent de collaborer avec des freelances. Ce chiffre atteint 47% pour les entreprises de 50 à 99 salariés.

Ces collaborations se concentrent principalement dans les domaines suivants : services de e-commerce (Shopify, Etsy, eBay, Amazon, etc.) à 39 %, le marketing digital à 39 %, et le conseil en marketing ou en vente à 36 %.


« Nous observons une dynamique intéressante dans le paysage marketing des TPE/PME pour 2023. L’utilisation croissante de l’intelligence artificielle représente une avancée majeure.

L’IA n’est plus simplement un concept futuriste, mais une réalité opérationnelle qui offre un potentiel d’accélération des processus de travail, de plus en plus essentiel à mesure que les entreprises développent leur envergure.

Quant à la collaboration avec les freelances, elle révèle une flexibilité et une adaptabilité essentielles. Ils apportent une expertise spécifique et une agilité précieuse, pour répondre aux besoins variés des entreprises. »

ajoute Franck Thomas.



Marketing en évolution : vers un rééquilibrage stratégique des dépenses

La priorité numéro un pour les commerçants français est la mise à jour des pages produits et l’optimisation du référencement (45 %), ce qui s’explique par la nécessité de maintenir une présence en ligne compétitive.

Cette démarche est suivie de près par les campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et TikTok, à 44 %, ainsi que par les collaborations avec d’autres marques (41 %).

À noter que les retailers mettent davantage l’accent sur les partenariats que les e-commerçants, ce qui peut s’expliquer par la volonté de renforcer leur présence dans leur communauté, et l’envie d’établir des liens avec d’autres marques locales.

Par ailleurs, plus une entreprise compte d’employés, plus elle investit dans la publicité sur les réseaux sociaux.

Néanmoins, elles prévoient aussi de revoir certains budgets à la baisse : 80 % des entreprises de e-commerce envisagent de réduire leurs investissements, contre 88 % pour le retail et au global, 30% des entreprises interrogées compte faire de même pour leur budget de campagnes marketing par e-mail…







Méthodologie

L’étude a été menée par Censuswide, auprès d’un échantillon de 503 propriétaires/dirigeants de PME (âgés de plus de 18 ans) dans le secteur du retail ou du e-commerce en France (à l’exclusion des entrepreneurs individuels). Les données ont été collectées entre le 21.09.2023 et le 02.10.2023. Censuswide emploie des membres de la Market Research Society et suit le code de conduite de la MRS qui est basé sur les principes ESOMAR.

[1] Inclut les réponses » Je m’attends à ce que les ventes augmentent de manière significative par rapport à l’année dernière » et « Je m’attends à ce que les ventes augmentent quelque peu par rapport à l’année dernière »






# A lire aussi ...

e-Commerce

Avec plus de 39 millions de visiteurs uniques chaque mois, Amazon continue de largement dominer le e-commerce en France.

Insights

La pandémie de Covid-19 a bouleversé les normes du lieu de travail pour de nombreuses personnes, propulsant les modèles de travail à distance et...

e-Commerce

Le secteur du e-commerce a généré 159,9 milliards d’euros en 2023, en hausse de 10,5% sur un an...

Insights

Fonctionnalités recherchées, décideurs d'achat, critères de choix... Le point sur le marché du CRM en Europe.

Publicité