Ipsos vient de dévoiler les résultats l’édition 2017 de « Junior Connect’ », son étude sur les comportements digitaux des jeunes de moins de 20 ans et leur rapport aux médias. Ce baromètre met en lumière une jeunesse ouverte et curieuse, qui aime toujours lire, malgré des usages digitaux de plus en plus développés et en constante mutation…

 

Les enfants et adolescents passent de plus en plus d’heures devant leurs écrans, mais cela ne les empêche pas de pratiquer d’autres activités et de continuer à aimer lire !

C’est ce que met en lumière l’édition 2017 de l’étude barométrique « Junior Connect’ », qui décrypte les comportements médias des jeunes de 1 à 19 ans.

 

Les jeunes ont une vie en dehors des écrans…

Même si les activités digitales occupent une place prépondérante dans la vie des jeunes, ces derniers ont encore une vie hors écran bien active : la discussion avec l’entourage et la fréquentation d’amis reste l’activité la plus souvent pratiquée par 69 % des enfants et adolescents.

Chaque tranche d’âge voit ses loisirs évoluer en grandissant:

 

Lorsqu’ils sont seuls, la lecture de livres ou de magazines constitue l’activité principale de 76 % des moins de 20 ans.

Fortement impliqués, enfants et adolescents choisissent leurs livres eux-mêmes (67 %), pour une lecture moyenne de 9 livres par mois. Pour les plus petits, ce sont les histoires (64 %), les coloriages (61 %) ou encore les jeux avec autocollants (61 %), qui sont privilégiés. Les 7-12 ans quant à eux se tournent davantage vers la BD (64 %), les rubriques sur les animaux (61 %) ou encore les blagues et histoires drôles (56 %).

« Junior Connect’ montre année après année que l’hyper connexion des jeunes générations ne les empêche pas de continuer à lire. Même si les écrans prennent de plus en plus de leur temps, la lecture reste un plaisir qui est vu aussi comme une opportunité de mieux comprendre le monde qui les entoure »

— Matthieu Guillaume, Directeur du département Ipsos Connect.

 

 

Une génération toujours plus connectée

Junior Connect’ 2017 met en lumière une génération Z toujours plus équipée et qui passe de plus en plus de temps devant les écrans.

Ainsi, l’étude révèle que les 13-19 ans sont connectés en moyenne 15h11 par semaine, soit 1h30 de plus qu’en 2015. Les plus jeunes ne sont pas en reste puisque les 7-12 ans passent en moyenne 6h10 sur le web par semaine (+45min vs 2015) et les 1-6 ans 4h37 (+55 min).

 

Cette tendance s’accompagne d’une progression du taux d’équipement en smartphone, surtout auprès des 13-19 ans qui sont maintenant 81 % à posséder leur propre smartphone, contre 77 % l’an dernier. Les familles aussi se digitalisent, puisque 59 % des foyers avec enfants (vs 57 % l’an dernier) sont maintenant équipés d’une tablette.

 

 

 

Réseaux sociaux et vidéo avant tout

Les pratiques elles aussi évoluent : la consommation de vidéos explose, notamment via Youtube, plateforme regardée par 96 % des adolescents et sur laquelle 79 % possède un compte – une progression spectaculaire depuis 2016 (45 % d’inscrits).

 

 

Youtube devient ainsi le réseau social le plus fréquenté par les 13-19 ans, devant Facebook (77 % d’inscrits, un chiffre stable depuis 2015), et Snapchat (57 % d’inscrits, contre 29 % l’année dernière).

Le téléchargement et le streaming sont également des pratiques courantes désormais, et ce quel que soit l’âge des enfants : ainsi, plus de 70 % des jeunes téléchargent des contenus et plus de 50 % les consultent en streaming.

 

Un fort pouvoir de prescription

L’étude met également en lumière l’influence des enfants et adolescents dans les actes d’achats du foyer. Cibles privilégiées, ils n’hésitent pas à donner leur avis sur au moins une catégorie de consommation (83 %). Et sont entendus par leurs parents : la quasi-totalité (94 %) des parents tient ainsi compte de l’avis de son enfant dans au moins une catégorie de consommation.

 

 

De même, 87 % d’entre eux acceptent d’acheter ce que l’enfant demande au moins de temps en temps. Des différences existent selon l’âge de l’enfant : 75 % des 1-6 ans, 92 % des 7-12 ans et 95 % des 13-19 ans acceptent d’acheter.

« Les enfants et les adolescents influencent et sont prescripteurs des achats du foyer que ce soit dans la consommation courante, les produits alimentaires ou des achats plus occasionnels comme l’automobile ou la banque »

— Matthieu Guillaume

 

 

 

À propos de l’étude

Junior Connect’, créée à l’initiative des groupes Bayard, Milan et Disney Hachette Presse, repose sur l’interrogation on line de 4 700 enfants et jeunes de moins de 20 ans, représentant une population de plus de 15 millions de personnes. Lorsque l’enfant est âgé de moins de 7 ans, ce sont les parents qui répondent ; lorsqu’il est âgé de 7 à 12 ans, l’enfant peut répondre, en présence de ses parents ; au-delà de 12 ans, l’adolescent répond seul. Le recueil a eu lieu de septembre à décembre 2016.

 

 

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !