Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Métiers de la communication : ce que les recruteurs recherchent aujourd’hui

IA, gestion de projets, savoir faire plutôt que savoir être… Les métiers de la com’ évoluent en même temps que les critères d’embauche…


Pour la 10ème année consécutive, l’école supérieure de communication SUP’DE COM dévoile les résultats de son baromètre des métiers de la communication réalisé en partenariat avec OpinionWay.

Pensé pour analyser les attentes et les perceptions des professionnels de la communication quant aux recrutements de nouveaux collaborateurs et aux perspectives du métier, le baromètre repose sur un panel de 294 professionnels de la communication, interrogés entre octobre et décembre 2023.

Si l’étude démontre une exigence plus importante sur le profil des candidats par rapport aux années précédentes, elle illustre également l’essor de l’intelligence artificielle qui aura un impact sur le déroulement des études en communication…




L’intelligence artificielle, futur des métiers de la communication ?

L’intelligence artificielle, véritable catalyseur de transformateurs au sein de notre société, s’ancre solidement dans nos vies, redéfinissant des secteurs variés et suscitant de nouvelles perspectives.

Selon le baromètre des métiers de la communication, les professionnels portent un regard positif sur l’intelligence artificielle.

Près des deux tiers considèrent que leur quotidien va être simplifié (65%), et seulement 4 professionnels sur 10 estiment que les métiers de la communication sont mis en danger par cette technologie (42%).

Les répondants perçoivent les évolutions potentielles de leur métier grâce à l’essor de l’intelligence artificielle.

Près de neuf professionnels sur dix estiment que l’IA aura un impact sur la façon dont les études supérieures en communication se déroulent (88%), mais aussi qu’elle apporte de nouvelles opportunités au monde de la communication (87%) et qu’elle oblige ce secteur à se réinventer (86%).

Les trois quarts des répondants pensent que l’IA va permettre la réduction des tâches répétitives (76%).

“L’IA n’a pas vocation à révolutionner le métier fondamental de la communication mais la manière dont elle s’utilise pour gagner du temps, de l’efficience et de la productivité.

Si l’IA est un terme et une technologie utilisés depuis de nombreuses années, sa ‘gratuité’ nous oblige, aujourd’hui, à éduquer les futurs professionnels à l’utilisation de cette dernière. »

indique Mathieu BILLON, Directeur national des programmes chez SUP’DECOM.






Le savoir-faire devance le savoir-être dans le processus de recrutement

En 2022, 43% des candidats engagés avaient comme bagage un Bac+5 contre 35% de candidats avec un Bac+3 (source : baromètre des métiers de la communication de 2022).

Des chiffres qui attestaient d’une préférence des recruteurs pour des profils au cursus long.

Cette année, les résultats du baromètre des métiers de la communication démontrent le contraire avec des exigences plus importantes du côté des employeurs.

64% des recrutements ont concerné des profils Bac+5, une proportion en très nette hausse par rapport à l’an dernier (+21 points), contre 15% de candidats avec un Bac+3 (vs 35% en 2022).

Ces résultats viennent asseoir les propos des professionnels qui estiment que les entreprises s’attachent encore trop aux diplômes et à la formation effectuée par les candidats (73% vs 78% en 2022).

En lien avec ce niveau d’exigence, le savoir-faire du futur collaborateur redevient le critère le plus important pour les recruteurs.

Les professionnels de la communication semblent avoir rehaussé leurs exigences professionnelles pour les recrutements et placent, désormais, le savoir-faire (92%) devant le savoir-être.

Dans ce sens, les professionnels de la communication attendent avant tout des qualités rédactionnelles (68%, +11 pts), mais aussi des capacités à gérer un projet (63%, +10 pts) et la maîtrise des réseaux sociaux (60%, +17 pts).

La connaissance des outils d’infographie et de PAO apparaît davantage essentielle aujourd’hui (56%, +26 pts).

Toutefois, les sondés attribuent toujours une grande importance au savoir-être (90% vs 94% en 2022) dans le processus de recrutement.

À cet égard, l’autonomie (58%) et la créativité (57%) sont jugées comme des qualités essentielles pour travailler dans les métiers de la communication, devant l’esprit d’équipe, l’adaptabilité et la réactivité.


Les métiers de la communication, un secteur pourvoyeur d’emplois

Le secteur de la communication poursuit sa quête de nouveaux talents. Le baromètre des métiers de la communication démontre que le secteur reste dynamique et pourvoyeur d’emplois, même si un léger ralentissement est à noter.

52% (-4pts par rapport à 2022) des répondants relatent que leur entreprise a recruté au cours de l’année 2023, et plus d’un quart (28%) que leur entreprise envisage un recrutement en communication au cours des prochains mois.

54% (vs 52% en 2022) de ces emplois ouverts portent sur une création de poste et dans 74% des cas (+14 pts par rapport à 2022), des CDI sont proposés aux nouvelles recrues.

Dans un marché très concurrentiel, les répondants affirment que leur entreprise se doit d’être soucieuse de son image pour attirer les talents (82%, dont 42% tout à fait d’accord).

L’amélioration de cette image passe, avant tout, par une amélioration des processus internes. 78% des professionnels reconnaissent que les métiers de la communication doivent encore améliorer leur processus de recrutement.

“La communication est un secteur dynamique qui évolue, tout comme la nouvelle génération de communicants. Les professionnels de la communication sont conscients de la nécessité de proposer une nouvelle organisation de travail à la jeune génération.

En ce sens, le baromètre des métiers de la communication révèle plusieurs axes pour rendre ces métiers plus attractifs auprès des jeunes : la flexibilité dans l’organisation du travail, la politique de rémunération et l’environnement de travail.”

conclut Eda DOGAN, Directrice de marque chez SUP’DECOM.








# A lire aussi ...

Avis d'expert

Avec l’avènement d’internet et les progrès de la technologie du numérique, vous lancer dans le business en ligne n’a jamais été aussi facile et...

Avis d'expert

Selon le dernier rapport CX Trends 2024 de Zendesk, une transition rapide des marques vers un CX intelligent s’annonce grâce à l’IA générative. Si...

e-Commerce

Le e-commerce B2B continue de se développer et devra aussi intégrer les nouvelles tendances cette année.

Social Media

Surfer sur les réseaux et dialoguer avec un IA font désormais parti des pratiques courantes lorsque l'on se sent seul...

Publicité