Une récente étude menée sur 1350 campagnes publicitaires montre que la majorité des  marques automobiles continue d’ignorer le pouvoir de décision des femmes sur l’acte d’achat.

 

Une nouvelle étude du spécialiste de l’IA, Quantcast, révèle que le secteur automobile continue de concevoir des campagnes reposant sur des concepts qui ont davantage de chances de plaire aux hommes et ce, malgré l’influence grandissante des femmes sur le choix d’un modèle ou d’un constructeur.

Une étude du gouvernement anglais a démontré que les femmes achètent de plus en plus de voitures (+ 75% en 20 ans). Pourtant, l’étude Quantcast révèle que les thèmes les plus engageants pour les femmes, comme ‘le vivre ensemble’ et ‘l’aventure’, apparaissent dans moins d’1% des campagnes publicitaires.

 

 

Les thèmes préférés des femmes et leur fréquence au sein des campagnes de publicité

ThèmeLe % de fois où il apparait
Se rassembler/vivre ensemble<1%
Le voyage<1%
Les bagages<1%
L’aventure<1%

 

 

L’intelligence artificielle de Quantcast a été utilisée pour analyser plus de 4 000 concepts publicitaires au sein de 1350 campagnes issues des secteurs de l’automobile, des nouvelles technologies et du secteur financier.

Quantcast a ainsi identifié les concepts créatifs les plus efficaces pour favoriser l’engagement des consommateurs masculins et féminins, et la fréquence à laquelle ils apparaissent dans les publicités des trois secteurs.

Les résultats mettent en exergue une prédominance des thèmes les plus engageants pour les hommes (que l’on retrouve plus fréquemment au sein des différentes campagnes). Ceci semble indiquer que les marques ont davantage étudié ce qui peut plaire à cette catégorie de consommateur.

 

 

Les thèmes préférés des hommes et leur fréquence au sein des campagnes de publicité

ThèmeLe % de fois où il apparait
Le business27%
La route21%
La vitesse21%
La nervosité16%

 

 

Pour Matt White, Managing Director EMEA de Quantcast :

Même s’il est indéniable que la publicité a fait de nombreux efforts pour s’éloigner des stéréotypes de genre, il est clair que certaines marques continuent encore de s’appuyer sur des conceptions datées, supposées plaire à une partie de leur public.

Nous disposons aujourd’hui d’outils et de data plus performants que jamais. Il n’y a donc plus de raison de ne pas chercher à mieux comprendre et connaitre les audiences d’une marque.

En cette journée internationale des femmes, nous encourageons les agences et les marques à avoir davantage recourt à la technologie et la data pour se délester de tout préjugé, conscient ou inconscient, qui pourrait encore émailler leurs campagnes.

 

L’analyse des campagnes créatives appartenant, par exemple, aux secteurs des nouvelles technologies ou de la finance, révèle les mêmes travers.

Dans le secteur des nouvelles technologies, les thèmes créatifs qui génèrent le plus d’engagement auprès des femmes sont l’action et la compétition, alors que dans le secteur de la finance, c’est le thème de la confiance qui génère le plus d’engagement.

Dans ces deux secteurs, moins d’1% des campagnes, auxquelles les femmes ont été exposées, comportaient l’un de ces thèmes…

 

 

 

# à lire aussi...

La télévision peut-elle survivre à Netflix ?

Lancé en France en septembre 2014, Netflix a depuis complètement bouleversé le…

En France, 60% des sites e-commerce sont rentables

Près de 6 sites marchands sur 10 ont atteint leur seuil de…

Pop-up store, le renouveau du retail ?

Les pop-up stores, ou boutiques éphémères, rencontrent un réel succès ces derniers…

Relation client : l’IA est un avantage concurrentiel…

Une étude menée à travers sept pays dont la France, révèle que…