Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Digital

Les directions marketing misent tout sur l’IA générative

Les trois quarts des entreprises ont déjà alloué un budget pour intégrer l’IA générative en marketing, ou prévoient de le faire dans les six prochains mois.



Une majorité de marketeurs (62%) pense que l’IA générative augmentera la créativité, en renforçant des qualités humaines uniques telles que l’intuition, l’émotion et la compréhension du contexte.

Les organisations qui investissent déjà dans l’IA générative pour le marketing y consacrent 62% de leur budget IT marketing total, considérant cette technologie de rupture comme un catalyseur de la créativité et de l’innovation pour leur métier.

C’est ce qui ressort du dernier rapport du Capgemini Research Institute intitulé « Generative AI and the evolving role of marketing : A CMO’s Playbook« , qui révèle que la moitié des organisations ont déjà prévu des budgets spécifiques et que près de la moitié (47 %) ont affecté des équipes à la mise en œuvre de l’IA générative dans l’activité marketing.





De l’IA dans toutes les activités marketing

Selon le rapport, 57 % des spécialistes du marketing s’attendent à ce que l’IA générative agisse comme un catalyseur pour débloquer de nouvelles possibilités créatives, en particulier lors de la collaboration entre l’innovation pilotée par l’humain et l’innovation générée par l’IA ; 55 % prévoient que cela motivera les équipes à penser au-delà des limites habituelles.

Au cours des deux ou trois prochaines années, les spécialistes du marketing qui utilisent déjà l’IA générative s’attendent à ce qu’elle soit appliquée à l’analyse des données (90 %), à l’optimisation du SEO (89 %), au service client (89 %), à la création de contenu (88 %) et à la génération d’images et de vidéos (86 %).

Par conséquent, ces spécialistes mettent activement en place des pratiques visant à utiliser l’IA générative dans tous les domaines du marketing.

Selon l’étude, les organisations estiment que cette technologie peut contribuer à la création d’une image de marque unique (67 %), à l’analyse précise des tendances clients et du marché (65 %), à la réduction des coûts marketing (66 %) et à l’amélioration de l’efficacité dans la production de contenu et de résultats (65 %).

« L’avenir du marketing sera indéniablement influencé par l’adoption généralisée de l’IA générative pour fournir un contenu et une communication personnalisés ; sa concrétisation en termes de valeur nécessitera des choix stratégiques, une créativité centrée sur l’humain et une bonne compréhension des applications possibles dans un espace qui évolue très rapidement.

À bien des égards, cela ressemble au boom numérique d’il y a 20 ans, où les marques qui ont réussi sont celles qui sont restées fidèles à leurs valeurs tout en faisant preuve de courage et d’audace sur la manière dont le numérique pouvait générer de la croissance pour leur entreprise. Il en ira de même pour l’IA générative ».

Gagandeep Gadri, directeur général de frog, part of Capgemini Invent



La résolution des problèmes éthiques et réglementaires sera essentielle

Alors que les algorithmes d’IA deviennent de plus en plus sophistiqués, les spécialistes marketing continueront à être confrontés à des questions éthiques complexes telles que l’utilisation responsable des données clients, la transparence des processus de prise de décision basés sur l’IA et la garantie que les algorithmes ne renforcent pas les inégalités sociales.

L’étude indique que seulement 30% des organisations ont mis en place des directives claires pour l’utilisation et la supervision des systèmes d’IA et que moins de la moitié d’entre elles tiennent compte des attributs de confiance, de confidentialité et de responsabilité lors de la sélection des outils d’IA pour les activités marketing.

Moins de la moitié des organisations (42%) mettent en place des mesures pour se protéger des défis liés à l’utilisation de l’IA générative en marketing, comme le contrôle des éventuelles versions dérivées par l’IA de leur travail, comprenant logos et illustrations.


Combler le déficit de compétences en matière d’IA générative

Selon le rapport, la majorité des organisations (71%) prévoit que certaines fonctions marketing seront fortement ou modérément impactées par l’IA générative, notamment les spécialistes du référencement, les directeurs du marketing numérique et de la création, les spécialistes des relations publiques/de la communication, les rédacteurs et les spécialistes de la connaissance client.

La majorité (63%) des organisations reconnait que la demande de compétences en IA générative dans le domaine du marketing dépasse largement l’offre.

Pour combler ce déficit de compétences et exploiter tout le potentiel de l’IA générative pour ce métier, les entreprises mettent en œuvre des stratégies internes et externes.

En moyenne, 53% des entreprises prévoient d’offrir une formation en IA générative à leurs équipes marketing au cours des six prochains mois (les entreprises situées aux Pays-Bas, en Inde, en Australie et aux États-Unis, étant les plus susceptibles de mettre en œuvre cette initiative).

Des secteurs tels que les médias, l’assurance, l’automobile et les sciences de la vie font également preuve d’un engagement supérieur à la moyenne en faveur de la formation en IA générative pour leurs équipes marketing.


Le marketing, levier stratégique pour la réussite des organisations

L’étude montre que le marketing s’est transformé ces dernières années ; les directions marketing jouant de plus en plus un rôle central dans les processus de prise de décision stratégique.

Dans les secteurs business-to-consumer (B2C), 71% des personnes interrogées considèrent les équipes marketing comme des partenaires stratégiques pour stimuler la croissance de l’entreprise et 72 % des organisations B2C impliquent le CMO dans les décisions critiques pour atteindre les buts de l’entreprise.

Au cours des deux dernières années, les CMO ont assumé une plus grande responsabilité directe dans la contribution à la croissance du chiffre d’affaires (49%) et dans les décisions liées aux bénéfices (44%), augmentant respectivement de 25 et 19 points de pourcentage par rapport à 2021.

Près de 60% des organisations intègrent l’IA générative dans leurs efforts marketing, dont 37% la mettent activement en œuvre dans le cadre de diverses initiatives, tandis que 21% supplémentaires en sont à la phase expérimentale.

Pour réussir, les organisations adoptent diverses stratégies d’IA adaptées à leurs besoins marketing spécifiques et aux ressources disponibles.

Près d’un quart des organisations s’appuient uniquement sur des applications et des plateformes externes pour l’IA générative dédiée aux activités marketing, mais la moitié d’entre elles sont cours de développement ou utilisent des applications internes parallèlement à des outils externes…







# A lire aussi ...

Social Media

84 % des marketeurs français utilisent déjà l’IA générative pour créer du contenu sur les réseaux sociaux.

Avis d'expert

Depuis l'avènement de ChatGPT, la qualité et l'authenticité des contenus en ligne sont devenues des enjeux majeurs pour les marques.

Insights

De plus en plus inquiets vis-à-vis de l'IA, 7 Français sur 10 craignent l’impact de la désinformation sur les prochaines élections...

Insights

Avec quelques 14 milliards de dollars levés depuis sa création, OpenAI intègre le podium des licornes les plus valorisées au monde.

Publicité