Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Le SMS a 30 ans : retour sur 3 décennies de textos

Il y a 30, ans le premier SMS était envoyé… Héritage, us et coutumes de 3 décennies de textotage à la française…


Infobip, société mondiale de communications omnicanales, dévoile aujourd’hui les résultats de son étude sur les us et coutumes générationnelles autour du SMS.

Canal conversationnel favori des moins jeunes et lentement délaissé par les nouvelles générations, le SMS continue pourtant d’accompagner quotidiennement des milliards de personnes.

S’il existe une corrélation entre l’âge et la fréquence d’envoi de SMS, nous sommes encore loin de sa mort prochaine.

En effet, ce sont les 45-54 ans qui envoient le plus de SMS, avec 62 % d’entre eux qui textent plusieurs fois par jour.

Mais les 18-24 ans ne sont pas en reste non plus, la moitié (50 %) utilisant ce moyen d’échange à la même fréquence.

Pour les plus de 55 ans, ce chiffre descend jusqu’à 41 %. Il est également intéressant de noter qu’en moyenne, il y a sensiblement plus de textos envoyés que de textos reçus…


Un canal privilégié par les entreprises … mais également par les fraudeurs

Selon les sondés, 50 % des SMS reçus sont envoyés par des entreprises.

Une tendance qui s’accentue avec l’âge, puisque c’est le cas pour 42 % des 18-24 ans et pour 54 % des plus de 55 ans.

Le SMS demeure un levier d’engagement extrêmement important pour les marques : la majorité des utilisateurs ouvre le texto en question dans les 5 minutes après l’avoir reçu, et presque un tiers des Français le lisent même dans la minute après réception.

Mais la frontière est parfois fine entre messages marketing, spam, fraudes et démarchage. Et en parallèle de la croissance du marché A2P (Application to Person) induit par près de deux ans de pandémie, les arnaques par SMS sont également en forte augmentation.

46 % des Français déclarent recevoir régulièrement des SMS frauduleux, une hausse des tentatives de fraudes qui rappelle l’importance des routes blanches pour les entreprises mais également celle des firewalls, qui deviennent presque indispensables pour sécuriser les échanges.


Duel fratricide entre le SMS et les applications de messagerie instantanées

Si 41 % des Français utilisent toujours en 2022 les SMS comme messagerie par défaut, il existe, là encore, des spécificités générationnelles.

En effet, seulement 25 % des 18-24 ans l’utilisent comme messagerie par défaut, contre près de la moitié pour les autres générations (45 % en moyenne).

Par ailleurs, les 18-24 ans textent en majorité quand leur interlocuteur n’est pas présent sur d’autres applications de messagerie (52 %), ou bien lorsqu’ils n’ont pas accès au Wi-Fi (27 %).

Et si le SMS reste le medium le plus plébiscité en France, et ce toutes générations confondues, les autres applications de messagerie gagnent du terrain.

Messenger est l’application la plus utilisée (hors SMS) par les 18-24 ans et les 25-34 ans avec 29 % et 31 % qui y échangent quotidiennement, devant WhatsApp, avec 27% des 18-24 ans et 36 % des 25-34 ans qui envoient des messages plusieurs fois par jour.

Mais la fin du SMS ne semble pas être pour tout de suite, puisqu’à en croire les Français interrogés, ils seront encore nombreux (59 %) à continuer d’envoyer des SMS parmi d’autres applications de messagerie dans les 30 prochaines années.



« Cette étude nous démontre que le SMS est encore largement utilisé et qu’il reste un levier d’engagement extrêmement puissant pour les entreprises.

En effet, un SMS, peu importe son expéditeur, est en moyenne ouvert dans les 5 minutes après sa réception. »

déclare Ricardo Roman, Country Manager France d’Infobip









Méthodologie

Tous les chiffres, sauf indication contraire, proviennent de YouGov Plc. La taille totale de l’échantillon était de 2275 adultes. Le travail sur le terrain a été effectué entre le 26 octobre et le 1er novembre 2022. L’enquête a été réalisée en ligne. Les chiffres ont été pondérés et sont représentatifs de tous les adultes de France (âgés de 18 ans et plus).








# A lire aussi ...

Insights

Comment les communicants voient-ils évoluer leur fonction et quelles grandes tendances envisagent-ils pour l'année à venir ?

Insights

Seules 4% des entreprises françaises seraient aujourd'hui totalement prêtes à intégrer des solutions d'IA...

Insights

Le secteur de l'IA devrait dépasser les 500 milliards de dollars d'ici 2027...

Insights

Avec l'informatique quantique, les exploitations de l'IA vont passer à un tout autre stade...

Publicité