Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

La Génération Z et le monde du travail

Les attentes et objectifs de la génération Z face au travail diffèrent fortement de ceux de leur aînés…


Fiverr vient de publier les résultats de son étude sur la relation au monde du travail de la Génération Z (les jeunes âgés de 16 à 26 ans) en France, en Europe et aux Etats-Unis.

Cette étude revient sur leurs attentes, leur éthique, leurs objectifs et leurs ambitions pour leur carrière professionnelle.

Elle révèle des disparités géographiques significatives mais également une évolution et un changement profond des mentalités par rapport au monde du travail et aux générations précédentes…


Une certaine inquiétude à la situation économique actuelle

Fiverr en a interrogé plus de 7,000 jeunes issus de la « Gen Z » à travers différents pays Européen (Royaume-Uni, France, Allemagne, Pays-Bas) et aux Etats-Unis.

Il apparait qu’au niveau mondial, 36,8% des membres de la Génération Z sont préoccupés par l’inflation grandissante et la situation économique qui pourrait leur faire envisager d’utiliser le freelancing comme moyen de générer des revenus additionnels. Ce taux passe même à 41% chez les jeunes américains.

Cette inquiétude par rapport aux conditions économiques incite 51% les jeunes français à considérer qu’être « à l’aise financièrement » est la principale ambition de leur carrière professionnelle devant la possibilité de pouvoir voyager pour le travail ou de travailler depuis n’importe où (31%) et même de créer sa propre entreprise (26%).

A noter que le confort financier n’est considéré important que pour 38% des jeunes Allemands interrogés.


Le freelancing pour cumuler plusieurs emplois

Pour pouvoir faire face à l’inflation et à une situation économique tendue, il est logique d’espérer un salaire confortable.

Plus que cela, il faut qu’il puisse évoluer avec la situation économique ; c’est pour cela que les actifs de la Génération Z sont attirés par une expérience professionnelle multiple et envisagent de prendre plusieurs emplois pour assurer et compléter leurs revenus et ainsi atteindre le « confort » qu’ils souhaitent.

Ils sont 65% à envisager de travailler en Freelance à un moment ou un autre de leur carrière. Soit entre deux emplois, soit en complément d’un autre. Ce taux monte même à 74% chez les Allemands. Il est de 58% chez les jeunes français.

Si cette éventualité de recours au freelancing de la part de la Génération Z est principalement motivée par l’augmentation des revenus, elle leur permet également de développer leurs compétences, un talent ou une passion qu’ils ne sont pas en mesure de faire dans un emploi à temps plein. C’est en tout cas, ce que pensent près de 25% d’entre eux au niveau global.


Un besoin d’autonomie et de flexibilité

Enfin, à la question : Quels sont, les principaux facteurs que vous prenez/prendriez en considération lors de la recherche d’un nouvel emploi ? 42% des jeunes de la Génération Z considèrent qu’avoir des heures de travail flexibles est le plus important.

Ce pourcentage est équivalent chez les jeunes français qui placent en seconde position la capacité à être autonome et indépendant (34,%) et en troisième la possibilité d’avoir un salaire compétitif et une transparence salariale (32%).

Disposer d’une culture de travail positive et conviviale et avoir un emploi en ligne avec leurs valeurs ou intérêts récoltent respectivement 29% et 28%.

A noter que le salaire compétitif n’est considéré important que pour 17% des Allemands.


« On peut se poser la question de savoir si les tendances de cette étude sont le résultat d’un phénomène sociologique ? Assistons-nous à un changement de structuration des carrières ? » commente, Franck Thomas, Directeur France de Fiverr.

« Pour garantir une certaine sécurité de l’emploi, la génération des Boomers privilégiaient le mono employeur au cours de leurs carrière. Les générations suivantes se sont tournée vers le multi-employeurs pendant leur activité professionnelle. La génération Z est-elle en train de passer au multi-employeur en simultanée ?

Les résultats montrent clairement que les choses évoluent et que l’approche diffère d’une génération à une autre en fonction des changements sociétaux et de la pression économique. Le nouveau mot d’ordre de la génération Z est peut-être : développer ses sources et niveau de revenus tout en ajoutant des compétences à son CV. »








Méthodologie

Cette enquête a été menée en partenariat avec Censuswide auprès d’un échantillon de 7 121 membres de la génération Z (définis comme les personnes âgées de 16 à 26 ans) au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne, aux Pays-Bas et en France, dont 1 000 en France. Les données ont été recueillies entre le 13.02.2023 et le 20.02.2023.







# A lire aussi ...

e-Commerce

30% des Français ont utilisé les réseaux sociaux pour faire des achats au cours de l’année passée...

e-Commerce

Les réseaux sociaux et les nouvelles technologies redéfinissent les habitudes de consommation sur les sites d’achat en ligne. Les entreprises d’e-commerce font face à...

Insights

La flexibilité semble être un critère moins déterminant qu'auparavant pour les salariés français...

Insights

Un Français sur cinq admet n'avoir jamais utilisé de logiciels améliorés par l'IA dans le cadre de son travail, ce qui représente le taux...

Publicité