La data sera sans conteste au cœur des préoccupations des marketeurs cette année. Selon un rapport publié par la GDMA et Winterberry Group, 81,3% d’entre eux jugent que les données auront une place importante dans leurs stratégies et 59,3% d’entre eux considèrent même la data comme «critique».

 

Si l’on en croit les résultats du «Data-Driven Marketing and Advertising 2015 Report», réalisé par la GDMA et Winterberry Group, avec le soutien de MediaMath, les marketeurs sont aujourd’hui de plus en plus dépendants de la data.

 

Une véritable data-dépendance

Réalisée auprès d’un panel de 3 000 responsables marketing dans 17 pays, cette étude montre l’importance cruciale qu’ont désormais les données dans la mise en place des stratégies marketing.

La data est jugée ‘importante’ par plus de 80% des marketeurs dans le monde et près de 60% d’entre eux estiment le sujet comme étant ‘critique’ pour l’atteinte de leurs objectifs.

Fait intéressant à noter : si l’importance de la data augmente dans la plupart des pays interrogés, le sujet semble moins critique en France qu’il ne l’était l’année dernière.

Maturité du marché hexagonal, désintérêt, manque de compétences?… L’étude ne livre malheureusement pas d’explications à cette particularité française.

 

importance-data-marketing

 

 

Ciblage et attribution au cœur des préoccupations

L’exploitation des donnés est avant tout centré sur le client: 90,2% des sondés déclarent qu’ils comptent sur l’analyse prédictive et la segmentation pour mieux cibler et engager leurs audiences.

Pour ce faire, 56,3% affirment avoir augmenté leur budget DDMA (data-driven marketing and advertising) en 2015 et 65,5% font appel à des données tierces.

Autre singularité notable du marché français, la confiance dans le DDMA y est également moins marquée que dans de nombreux autres pays

 

importance-data-driven-marketing

 

L’utilisation toujours plus massive de données n’est pas sans générer quelques problèmes pour les marketeurs. Ceux-ci placent en effet la mise en place d’outils d’attribution et de mesure parmi leurs priorités cette année.

 

 

3 comments
  1. Le problème majeur des données pour les marketeurs c’est qu’elles viennent de sources hétérogènes. Il faut rapidement monter en compétences techniques pour savoir comment consolider l’ensemble et en tirer parti. Heureusement il y a de plus en plus d’applications pour ça. L’idéal pour débuter est de s’équiper d’un CRM aux fonctions webmarketing avancées. Cela permet de faire vivre sa communauté. Quelques exemples ici : https://www.appvizer.fr/recherche?softCat=2

Comments are closed.

# à lire aussi...

La voix est une donnée comme les autres

82% des Français ne savent pas que leur voix est une donnée…

L’évolution du consommateur, d’hier à aujourd’hui…

La «ménagère de moins de 50 ans» n’est plus ! La technologie…

Données personnelles : des Français inquiets mais pas plus prudents…

Si les Français se disent toujours plus préoccupés par l’utilisation de leurs données personnelles, leurs comportements en la matière évoluent peu…

13 chiffres en faveur de l’Account Based Marketing

  Application concrète de la fameuse loi de Pareto selon laquelle 20%…

Gafanomics : quelles stratégies pour les géants de la Tech ?

Fabernovel publie l’épisode 2 de son rapport, “Gafanomics – The Quarterly”, qui analyse les…

L’influenceur, ce nouveau roi des réseaux

L’influence marketing, qui était encore un simple buzz-word pour beaucoup en 2018,…