Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

E-commerce vs Magasins : quel impact sur l’environnement ?

Contrairement aux idées reçues, acheter en ligne peut se révéler moins nocif pour l’environnement que de passer par le commerce traditionnel…


Quelques semaines après le sommet du G20 sur le climat, l’environnement et l’énergie, la nécessité de mettre en œuvre des stratégies durables contre le changement climatique devient de plus en plus pressante.

Parmi nos nouvelles habitudes, bien ancrées suite aux derniers confinements, le commerce en ligne a pris une place considérable et peut jouer un rôle majeur dans la protection de l’environnement


Le commerce en ligne est plus vertueux… au delà de 15 km…


Comme le souligne l’organisation environnementale Greenpeace dans son rapport Reinvent your City (novembre 2020), le commerce en ligne pourrait être l’option la plus avantageuse sur le plan environnemental lorsque le client doit parcourir plus de 15 kilomètres pour atteindre le point de vente.



La consommation d’énergie et les émissions de CO2 générées pendant le trajet feraient pencher la balance en faveur du e-commerce.

Une variable qui représente un plus pour les magasins et supermarchés de proximité, surtout si l’on utilise des moyens de transport respectueux de l’environnement.

« Le e-commerce n’a pas vocation à remplacer le commerce traditionnel, mais à venir le compléter.



Nous sommes une solution efficace et efficiente pour que les commerces de proximité puissent continuer à toucher leurs clients traditionnels, qui vivent désormais plus loin, ou élargir leurs opportunités commerciales ».

souligne Sophie Bernard, Directrice des Opérations de la plateforme de solutions logistiques Packlink.



Quand le commerce en ligne réduit les émissions de CO2


Selon une étude réalisée en 2019 par le Massachusetts Institute of Technology (MIT), l’introduction de circuits circulaires pour les camions et les camionnettes pourrait réduire jusqu’à 50 % l’empreinte carbone.


Chaque consommateur qui achète un produit en ligne représente un trajet en moins vers le point de vente que ce soit pour acheter ou récupérer ce produit. En groupant les colis, un seul véhicule effectue un seul itinéraire de livraison.


Les économies en kilomètres et en émissions sont proportionnelles au nombre de commandes passées.

Selon cette même étude, l’impact environnemental du commerce en ligne est globalement 15 % inférieur à celui du commerce traditionnel

L’étude menée par Oliver Wyman avec le soutien des Logistics Advisory Experts (LAE) dans huit pays européens montre que la France consomme 397g de CO2 pour le e-commerce contre 580g pour le commerce traditionnel, soit 1,5 fois moins.



La réutilisation des emballages et le remplacement croissant des plastiques par du carton recyclé et autres matériaux respectueux de l’environnement, ainsi que l’incorporation de véhicules électriques dans les flottes de livraison, sont également deux tendances du secteur de la logistique et du commerce en ligne qui contribuent à sa durabilité.


Le Km 0, un objectif pour le secteur de la logistique


Un autre pilier sur lequel repose le nouveau modèle de distribution du e-commerce est la stratégie de localisation : les chaînes d’approvisionnement rapprochent leurs plates-formes des consommateurs finaux, ce qui réduit les émissions de carbone, les kilomètres parcourus par les véhicules et les coûts d’exploitation.

Une nouvelle logistique de proximité se développe en s’appuyant sur une flotte de véhicules électriques plus efficiente dans un contexte urbain.  

« Nous évoluons vers un modèle logistique plus personnalisé et planifié.

L’introduction de solutions technologiques d’automatisation nous permettra d’être plus efficaces, plus rapides et plus performants dans nos livraisons, mais aussi de donner aux consommateurs et aux entreprises une plus grande flexibilité dans l’organisation de leurs envois »

conclut Sophie Bernard, Directrice des Opérations de Packlink.





# A lire aussi ...

Avis d'expert

Alors que nous commençons à entrevoir un « retour à la vie normale », il est indéniable que le monde du travail ne sera...

Insights

En pleine primaire écologiste, les problématiques liées au climat sont au cœur des débats actuels. Mais quelle place la publicité et les entreprises peuvent...

Insights

Kantar décrypte les nouveaux comportements d'achat dans une étude menée auprès de 25 000 shoppers en France, en Espagne et au Royaume-Uni

e-Commerce

42% des marketeurs français considèrent que la saison des fêtes de fin d’année 2021 sera cruciale pour la poursuite de leur activité commerciale

Publicité