Plus de la moitié des professionnels français utilisent les réseaux sociaux pour faire de la veille et se disent influencés par les contenus qu’ils y trouvent.

 

A l’heure où les marques se tournent de plus en plus vers les influenceurs pour communiquer auprès des consommateurs, les sociétés ciblant les professionnels semblent être encore un peu dans la retenue en matière d’influence marketing.

Pourtant, si les codes ne sont pas les mêmes, le recours aux réseaux sociaux pour se faire connaître et vendre a tout autant de sens en B2B.

Contenus à exploiter, audience cible, diffusion et analyse des résultats… l’agence Jetpulp vient de publier une infographie qui liste les différentes étapes à prendre en compte pour passer au social selling lorsque l’on s’adresse à des professionnels.

 

 

 

 

# à lire aussi...

L’influenceur, ce nouveau roi des réseaux

L’influence marketing, qui était encore un simple buzz-word pour beaucoup en 2018,…

L’état des médias en France et dans le Monde

Réseaux sociaux, nouvelles technologies, « fake news », défiance du public, lutte des droits…

Focus sur WeChat, miroir d’une Chine connectée

Méconnue en occident, l’application Wechat compte aujourd’hui près d’un milliard d’utilisateurs et…

Élections européennes : les favoris ne sont pas les plus influents sur le web

A l’approche des élections européennes en France le 26 Mai prochain, SEMrush a analysé l’influence digitale des candidats. Résultats : des tendances qui vont à l’encontre des sondages !