Le taux d’adoption des assistants numériques (Alexa et Google Home en tête) fait un bond de 60% en France malgré des inquiétudes croissantes en matière de sécurité


En France et plus largement dans le monde, l’adoption des assistants numériques progresse, selon le rapport State of Digital Lifestyles de Limelight Networks. Toutefois, la technologie continue d’être une source de frustration en matière de performance et de susciter des inquiétudes relatives à la sécurité.


24% des Français ont un assistant vocal

Les assistants numériques tels qu’Alexa et Google Home connaissent une popularité croissante.

24% des consommateurs français en possèdent un, soit une hausse de 60% par rapport à l’année précédente.

A titre de comparaison, les français se situent dans la moyenne à l’échelle mondiale, l’Inde et le Royaume-Unis se hissent en haut de classement (avec respectivement 40% et 38%) alors que les japonais sont les moins friands de ces nouvelles technologies avec 15% de propriétaires seulement.

Si l’utilisation de ces assistants progresse, la majorité des consommateurs continuent de considérer ces outils comme « non-essentiels » puisque 20% déclare être serait prêt à renoncer à leur utilisation de manière définitive.


Des utilisateurs sceptiques sur la confidentialité de leurs données

La croissance de la technologie numérique suscite néanmoins de nouvelles craintes.

La moitié (51%) des consommateurs français se disent plus inquiets qu’il y a un an quant au vol potentiel de leurs données personnelles en ligne.

Pour ce qui est des assistants numériques, 44% expriment des craintes en matière de confidentialité des données.

Des Français accro à leur smartphone… et pas uniquement les millennials !

Si les assistants vocaux ont encore du chemin à parcourir pour se trouver une place de choix dans les domiciles, celle des téléphones portables est indéboulonnable : 46% des consommateurs français interrogés déclarent qu’ils seraient incapables d’arrêter d’utiliser leur téléphone portable rien qu’une journée et cela est d’autant plus pour les 36-45 ans contre toute attente (à 51% contre 49% pour les 18-25 ans).

Les Français ne sont que 4% à être prêts à renoncer définitivement à leur utilisation.


La technologie est toujours perçue positivement

La grande majorité (79%) des consommateurs français déclarent que la technologie numérique en ligne a permis d’améliorer leur vie.

Plus d’un tiers d’entre eux (32%) qualifient cette amélioration de significative. C’est en Inde que l’impact positif de la technologie est le plus ressenti, avec 94% des consommateurs interrogés affirmant que la technologie a entraîné une amélioration.

Le numérique s’impose de plus en plus…

Chaque jour, 30% des consommateurs français écoutent de la musique numérique et 31% téléchargent ou regardent des films et des émissions télévisées en ligne.

Le streaming est désormais le moyen d’accès le plus courant aux médias numériques : près de deux tiers des français interrogés choisissent de visionner des films et des émissions télévisées en streaming plutôt que de les télécharger ou d’en acheter des copies physiques et 58% préfèrent écouter de la musique en streaming plutôt que de télécharger ou d’acheter des CDs.

… Mais les expériences physiques résistent bien

Malgré le développement des activités en ligne, les magasins et les salles de cinéma conservent leur popularité auprès des consommateurs.

Près de la moitié (49%) des consommateurs français continuent de privilégier les magasins physiques aux sites en ligne pour leurs achats et plus d’un tiers (41%) déclarent préférer regarder un film au cinéma plutôt qu’en ligne ou à la télévision.




Méthodologie :

Le rapport State of Digital Lifestyles a été établi sur la base de réponses de 4 500 consommateurs dont 500 par pays âgés de 18 ans et plus en France, en Allemagne, en Inde, en Italie, au Japon, à Singapour, en Corée du Sud, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis ayant téléchargé des logiciels ou regardé des vidéos ou écouté de la musique en streaming au cours du dernier mois.

Le rapport complet est disponible ici.



# à lire aussi...

Pop-up store, le renouveau du retail ?

Les pop-up stores, ou boutiques éphémères, rencontrent un réel succès ces derniers…

Amazon est désormais le premier moteur de recherche des acheteurs

Selon l’étude “The Future Shopper 2019”, Amazon est devenu le premier moteur…

L’éthique, une épée de Damoclès sur les géants de la Tech

Fabernovel vient de publier le 3ème épisode de son rapport dédié au…

Données personnelles : des Français inquiets mais pas plus prudents…

Si les Français se disent toujours plus préoccupés par l’utilisation de leurs données personnelles, leurs comportements en la matière évoluent peu…