Selon une étude du cabinet Vanson Bourne, le big data devrait représenter 25% du budget IT des grandes entreprises en 2018. Si 8 grandes entreprises sur 10 considèrent les projets Big Data comme prioritaires dans les 12 prochains mois, les freins à leur mises en place restent toutefois importants…

 

Le volume de données dont dispose les entreprises a augmenté de 16% en moyenne au cours des deux dernières années, et ce pourcentage devrait croître de 24% supplémentaires au cours des deux prochaines années assure une étude Vanson Bourne réalisée pour le compte de CA Technologies.

Les projets Big Data semblent donc désormais devenus une priorité pour une grande majorité des grandes entreprises ( + de 500 M$ de CA) d’après les résultats de cette étude réalisée auprès de 1000 responsables IT dans 11 pays, dont la France.

 

Une prise de conscience des enjeux de la Data…

Parmi les gains perçus, les répondants de l’étude jugent que l’utilisation des techniques de Big Data permet une amélioration de l’expérience client (60%), une meilleure capacité à acquérir de nouveaux clients pour (54%), et une compétitivité renforcée pour (41%).

Cet engouement autour du Big Data se retrouve dans les résultats de cette étude:

[lists style=”check” color=”#2087cc”]
  • 84% des grandes entreprises mondiales considèrent les projets de Big Data comme prioritaires dans les 12 prochains mois.
  • 55% d’entre elles ont  déjà mis en place un projet big data et 39% envisagent de le faire d’ici les deux prochaines années.
  • La capacité à prendre en compte un plus grand nombre de sources (56%), l’amélioration de la sécurité (54%) et l’intégration des projets individuels au travers des fonctions/départements (48%) sont les principales priorités des entreprises dans la mise en place de leurs projets de traitement/analyse des données en masse.
  • Les principaux bénéficiaires des informations générées grâce aux solutions big data et analytiques sont les départements finance (59%), opérations (58%), marketing (57%) et ventes (56%).
[/lists]

 

… Mais une mise en œuvre difficile

Reste que le Big Data est encore loin de pénétrer l’ensemble des activités de l’entreprise. Si plus de la moitié (56%) des personnes interrogées envisagent de développer leurs projets existants afin d’intégrer davantage de sources de données, la majorité des projets de Big Data sont indépendants, et une organisation sur cinq a un projet limité à un département ou à un espace unique.

92% des personnes interrogées évoquent également des obstacles importants à la mise en œuvre de leurs projets de Big Data.

Les principaux freins, selon les répondants français de l’étude, sont l’inadéquation des infrastructures existantes (42%), la complexité organisationnelle (24%), les problématiques de sécurité et de conformité (22%), le manque de budget et de ressources (28%), et l’absence de visibilité sur les informations et les processus (31%).
Ces difficultés font d’ailleurs écho à celles révélées par un autre étude menée récemment par Axys Consultant auprès de dirigeants et managers français.

 

freins-big-data

 

Selon cette enquête, complexité technique, manque de compétence, collecte des données et moyens financiers sont les principaux freins qui expliquent les réticences des entreprises françaises à adopter les techniques de Big Data.

Ces obstacles seraient d’ailleurs si importants qu’au final, seuls 14% des dirigeants d’entreprises de plus de 50 salariés prévoiraient d’investir dans la technologie Big Data à court ou moyen terme.
Preuve que le big data est pour l’instant surtout l’apanage des grandes entreprises et reste bien souvent trop nébuleux pour que les sociétés plus modestes n’osent s’y risquer aujourd’hui…

 

5 comments

Comments are closed.

# à lire aussi...

Les Français et les marques : la confiance n’y est plus…

Selon une enquête de Ping Identity, 64% des français hésitent à faire…

Facebook, le grand oublié de la nouvelle génération

Si Instagram et Snapchat sont plébiscités par les moins de 20 ans…

#AdTrends : le marché publicitaire en chiffres

Kantar Media revient en infographie sur les principaux indicateurs du marché publicitaire…

Quel avenir pour les chatbots ?

Marketing, service client, ressources humaines, santé, vente, loisirs culturels, RGPD… Aucun domaine…