Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

4 tendances qui marqueront la grande distribution cette année

Focus sur les grandes tendances et innovations qui façonneront l’année 2023 pour le secteur du retail alimentaire…


Alors que l’écosystème du retail poursuit son évolution vers la convergence entre le monde physique et digital, les distributeurs doivent adapter leur stratégie pour répondre aux besoins des consommateurs.

Quelles sont les tendances et les innovations qui stimuleront le retail alimentaire en 2023 ?

L’importance croissante de l’intelligence artificielle (IA), l’hybridation du commerce entre le magasin physique et la boutique en ligne, l’essor des marques de distributeur et l’engagement en faveur du développement durable sont quelques-unes des tendances qui façonneront la distribution alimentaire cette année, selon ShopFully, le leader européen du drive-to-store.



#1 – Le soutien de l’intelligence artificielle

L‘intelligence artificielle connaît une nouvelle dynamique, qui va révolutionner les supermarchés du futur, permettant d’améliorer le travail des employés, de prendre de meilleures décisions en matière de prix, d’améliorer les prévisions de la demande et d’assurer un placement optimisé des produits.

De plus, l’utilisation des dernières technologies permettra de lutter contre la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le secteur et d’améliorer l’engagement des employés en leur proposant des tâches moins automatiques et plus gratifiantes.

Par exemple, nous verrons arriver davantage de « rayons intelligents », qui permettent de détecter les ruptures de stock ou encore de contrôler la fraîcheur des fruits et légumes.

Cette année, de plus en plus de consommateurs s’attendent à pouvoir sauter la file d’attente à la caisse des supermarchés grâce à des systèmes de paiement sans contact tels que le Scan & Go (scanner ses achats soi-même et payer avec son smartphone) ou le paiement via reconnaissance faciale, des chariots intelligents et des solutions telles que « Just Walk Out » d’Amazon.

En bref, les consommateurs souhaitent de plus en plus faire leurs courses dans des magasins intelligents.


#2 – Le marketing phygital sera la grande priorité

Comme les consommateurs utilisent aujourd’hui un large éventail de dispositifs et de plateformes au cours de leur parcours d’achat, il est vital pour les enseignes et les marques d’être présentes sur plusieurs canaux.

Cela implique de disposer d’une stratégie de marketing et de communication qui s’étende aux canaux physiques et digitaux, en maintenant la cohérence entre ceux-ci afin que les clients aient la même expérience de la marque sur tous les points de contact.

« Non seulement 80 % des ventes se font encore en magasin, mais le canal physique représente les deux tiers de la croissance du secteur dans les années à venir en Europe.

De nombreux clients considèrent encore le shopping physique comme une expérience sociale, pour découvrir des produits et interagir avec les marques.

Cependant, bien souvent, la préparation et la décision d’achat se réalisent d’abord dans l’univers digital. Une fois dans le magasin, le client s’attend à effectuer ses achats avec facilité et sans friction.

L’un des moyens d’y parvenir est de personnaliser le parcours du client en tenant compte de ses préférences et habitudes en lui proposant, par exemple, uniquement des promotions qui l’intéressent ou en le guidant sur son téléphone pour trouver les produits dans le magasin ».

explique Henri-Noël Bouvet, Country Manager chez ShopFully


Par conséquent, la clé d’un shopping réussi à l’avenir est une combinaison d’expérience physique, de relations personnelles, mais aussi de technologie en magasin.

C’est pourquoi, le smartphone est devenu la télécommande du shopping.


#3 – Les marques de distributeur resteront une valeur refuge

Face à l’inflation élevée, les consommateurs à la recherche d’une baisse des prix seront davantage attirés par les marques de distributeur.

Les enseignes l’ont compris et vont donc consacrer plus d’espace et d’efforts promotionnels à leurs marques exclusives ou encore lancer de nouveaux articles pour ces lignes de produits.

« Au cours des 20 dernières années, nous avons connu des périodes de crise plus ou moins importantes, où les marques de distributeur sont généralement sorties gagnantes, car elles représentent une valeur refuge aux yeux du consommateur.

Avec la hausse des prix, les détaillants vont certainement intensifier leurs promotions et les rendre plus accessibles, tant en magasin que sur les canaux digitaux.

En effet, les retailers voient désormais l’intérêt de se positionner comme une « marque » pour attirer les consommateurs qui ne veulent plus seulement acheter un produit.

Les enseignes et les marques interagiront davantage avec leurs clients, tant en ligne qu’en magasin, afin de créer des relations plus profondes et les fidéliser davantage ».

ajoute Henri-Noël Bouvet



#4 – Un engagement croissant en faveur du développement durable

Les consommateurs d’aujourd’hui effectuent leurs achats en se basant, en partie, sur la perception des efforts de durabilité de chaque marque et enseigne.

Par conséquent, les efforts en matière de durabilité contribueront non seulement à réduire les déchets, mais aussi à améliorer la réputation et la rentabilité de l’entreprise.

En 2023, les enseignes de la grande consommation doivent se pencher sur la durabilité pour s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation et nous assisterons à de nouvelles transformations à cet égard.

Nous verrons, par exemple, de plus en plus de détaillants utiliser des emballages plus respectueux de l’environnement, disposer de systèmes d’éclairage et de structures plus économes en énergie, réduire voire éliminer la distribution de prospectus papier (expérimentation Oui Pub) ou encore choisir une méthode de livraison écologique.

En France, les campagnes RSE des enseignes ne cessent de se multiplier en raison d’un contexte légal plus exigeant notamment avec la loi Climat & Résilience, et des consommateurs de plus en plus attentifs aux enjeux du développement durable.






# A lire aussi ...

Avis d'expert

Les chatbots sont encore bien souvent incapables de répondre à toutes les questions, et c'est finalement assez bon signe...

Avis d'expert

En B2B, il sera bientôt difficile d’imaginer des interactions clients sans IA...

Data

Les Français souhaitent plus de transparence sur l’utilisation de leurs données personnelles mais les entreprises semblent aujourd'hui surtout se concentrer sur la conformité...

Avis d'expert

Que ChatGPT fascine, intrigue ou inquiète, cette nouvelle utilisation de l'IA aura sans aucun doute un énorme impact sur notre façon d'utiliser le web...

Publicité