Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

2022 : l’avènement du commerce phygital

Cette année devrait être celle d’une transition durable vers une consommation 100% phygital où e-commerce et magasins physiques se complètent plus qu’ils ne se concurrencent.


2021 a marqué à la fois la recrudescence et la consolidation ducommerce en ligne, avec un chifre d’affaires de 129 milliards d’euros selon les chiffres de la Fevad (soit une hausse de 15,1% par rapport à 2020).

Tout porte à croire que cette tendance se poursuivra en 2022, renforçant le secteur de manière pérenne.

L’achat sur Internet n’est plus une activité marginale pour les Français, comme l’a identifié Packlink dans son enquête sur les habitudes de consommation, publiée en novembre dernier, où 78% des Français utilisent les Marketplaces (Amazon, eBay, CDiscount, La Redoute…) pour leur achat en ligne.

Ce modèle de consommation en ligne s’ancre dans les habitudes des Français introduisant 2022 comme l’année de transition vers un écosystème 100% phygital, dans lequel le commerce traditionnel et l’e-commerce coexistent sans directement se concurrencer.


« Le développement technologique accéléré par la pandémie nous a fait entrer de plain-pied dans l’ère du commerce électronique.

Se dessinent les prémices de ce que seront les modèles de consommation du futur, faisant de cette période, une période particulièrement riche à bien des égards »

, explique Sophie Bernard, Directrice des Opérations de Packlink.



5 tendances à retenir pour 2022


Des sujets tels que la durabilité, la flexibilité des modes de livraison et de paiement, ainsi que les nouveaux canaux de vente, sont autant de sujets qui marqueront l’année.

En parallèle, nous verrons les premiers signes du metaverse ou de la réalité virtuelle, qui pourraient s’immiscer dans notre quotidien plus tôt que nous le pensons.

D’ici là, quelles tendances auront un réel impact en 2022 ?

#1. La durabilité

Depuis des années, le secteur du e-commerce multiplie ses efforts en matière de durabilité et de protection de l’environnement, comme en réduisant considérablement l’utilisation de plastiques pour les emballages ou en introduisant des emballages recyclables ou réutilisables, axés sur un modèle d’économie circulaire.

Cependant, l’un des principaux chantiers de 2022 sera lié à la livraison. Les flottes des transporteurs ont accéléré leur transition vers des véhicules électriques, et s’il est déjà courant de voir de petits véhicules utilisant cette technologie, ce seront bientôt des véhicules de plus grande taille.

Selon le dernier rapport de Packlink sur les habitudes de consommation des Européens, 80 % des personnes interrogées tiennent compte de l’engagement environnemental et social d’une marque dans leur choix d’achat en ligne.

#2. De nouvelles méthodes de paiement.

Tandis qu’il y a peu, nos méthodes de paiement se limitaient à la carte ou à PayPal, la venue de Paylib sur le marché de l’e-commerce pourrait bouleverser nos habitudes de paiement.

Et ce n’est qu’un début, car le secteur des fintech est en plein développement.

Parmi les innovations en cours, on voit également apparaître des applications et des solutions financières qui permettront de fractionner les paiements sans commissions.

#3. Le quick commerce.

Le quick commerce est progressivement arrivé dans notre pays et s’y est bien installé.

Recevoir chez soi ses achats effectués en ligne en seulement quelques minutes est devenu une réalité.

Le nombre d’adeptes ne cesse d’augmenter, principalement dans les grandes villes de France.

Tout semble indiquer que 2022 sera l’année de l’expansion du quick commerce et par conséquent de la livraison ultra-rapide.

Son potentiel de croissance réside notamment dans les villes moyennes qui adopteront progressivement ce mode de consommation.

#4. Le click & collect ou points relais.

Ce mode de retrait a de nombreux atouts tant sur le plan pratique qu’ environnemental car il permet de grouper les trajets et d’éviter les allers retours en cas d’absence du destinataire du colis.

Les points relais continuent de fleurir dans notre pays, répondant à une demande croissante de la part des particuliers.

#5. Les réseaux sociaux.

Les canaux de vente se diversifient et le Web 2.0 est devenu l’apanage du commerce en ligne.

Facebook et Instagram sont devenus de nouvelles places de marché, rendant l’expérience du consommateur plus intuitive grâce aux vidéos, aux avis sur les produits et à la possibilité d’acheter sans intermédiaire.

Les réseaux sociaux marqueront profondément le secteur de l’e-commerce en 2022 et pour les années à venir.

Dans le monde du « social e-commerce », la tendance à suivre de près est le Live Commerce.

En ayant accès à plus de contenu autour d’un produit, via livestreams, tutoriels, photos, vidéos ou encore visites virtuelles, les utilisateurs disposent de plus d’informations et de conseils qui peuvent les inciter plus facilement à l’achat.

Le e-commerce est un secteur en constante évolution le rendant de ce fait très exigeant. Les professionnels du domaine doivent continuellement mettre à jour leurs connaissances et leurs outils.

Cette démarche nous permet aussi de mieux connaître nos clients et utilisateurs.

Comme enseignement de ces tendances, nous comprenons qu’il faut rationaliser, simplifier et rendre plus durable la manière dont nous approchons notre écosystème ».

conclut SophieBernard, Directrice des Opérations de Packlink.



Le rôle essentiel de la communication locale 

Le phygital est donc bien plus qu’une solution temporaire. Il s’agit d’une véritable vague sur laquelle tous les magasins physiques doivent désormais surfer. Cela concerne les boutiques indépendantes, mais aussi les grands groupes et les franchises qui doivent repenser leur communication en local.

En effet, chaque enseigne doit mettre en avant le potentiel de chacun de ses points de vente en local et ne plus résonner uniquement de manière globale, c’est-à-dire à l’échelle nationale. 

Avec les moyens modernes, la géolocalisation permet de promouvoir les offres spécifiques à certains de ces points de vente, qu’il s’agisse d’un point de restauration rapide ou d’un magasin de bricolage d’une grande enseigne. 

Toutefois, la mise en place de cette stratégie au niveau local n’est pas toujours facile à mettre en œuvre. Pour les aider dans cette démarche et pour développer le phygital pour les réseaux de franchise, il existe une agence de marketing spécialisée dans la communication locale des points de vente des enseignes nationales ou internationales. Il s’agit de l’agence Gen’K qui accompagne les grosses enseignes dans cette transition.

Loin d’opposer le commerce physique et le commerce numérique, cette approche permet, au contraire, de repenser totalement la notion de proximité et de lui assurer un avenir plus serein.  





# A lire aussi ...

Insights

Kantar Worldpanel dévoile les arbitrages de consommation des ménages pour s’adapter à l’augmentation des prix...

Insights

40% des Français déclarent que la hausse du coût de la vie sera le facteur clé pour eux en matière de consommation... 

Digital

Si la consommation numérique a explosé avec la crise sanitaire, la crise économique semble bien avoir l'effet inverse sur les Français qui sont désormais...

Insights

58% des Français font désormais leurs courses à 10€ près ou moins, soit une hausse de 12 points depuis 2021...

Publicité