2021, une année charnière pour le retail…

Si 2020 aura été l'année de la digitalisation (parfois forcée) pour le retail, 2021 s'annonce dors et déjà comme une année charnière où nouvelles technologies et questions sociétales risquent surement changer la donne.



Le retail en France a été durement affecté par la pandémie et les restrictions sanitaires. Plus particulièrement les enseignes ayant été contraintes à la fermeture de leurs points de vente pendant les périodes de confinement. 

Néanmoins on a pu observer que les retailers Français ont été très réactifs et proactifs à l’heure d’innover et de mettre à disposition de leurs clients de nouveaux canaux de distribution (click and collect, drive sans contact, livraison rapide…)

Le contexte de la crise sanitaire a fortement redéfini la distribution et le commerce du retail en 2020, mais aussi la consommation des Français…


Une digitalisation de l’offre pour être moins dépendant du physique et de l’imprimé publicitaire


Une des principales conséquences de la crise sur le business du retail, est la forte accélération de la digitalisation, autant sur l’e-commerce qui a augmenté de 40% que sur la digitalisation du mix média.

Pendant le premier confinement notamment les retailers de la grande distribution ont dû trouver des alternatives rapides et efficaces sur le digital, pour compenser l’interruption totale de la distribution des catalogues dans les boîtes aux lettres.

Le digital a en 2020 pour la première fois représenté plus de 55% des dépenses publicitaires totales, ce qui démontre sans équivoque vers quoi nous allons dans les prochaines années.

La dématérialisation de l’imprimé publicitaire et la digitalisation du plan d’animation commerciale sont aujourd’hui des priorités pour les enseignes qui sont encore très dépendantes de la distribution du papier, autant pour gagner en efficacité, s’adapter aux  nouveaux usages du digital et notamment du mobile, mais aussi pour se positionner sur les enjeux de la transition écologique.


Comment les acteurs du retail doivent-ils se réinventer en 2021 pour surmonter cette crise ?


“Les enseignes doivent impérativement adapter leurs stratégies de communication et de marketing en intégrant le mobile. 

Nous voyons par rapport à d’autres pays que les retailers Français avancent rapidement sur les sujets de transition digitale et que l’écosystème du digital retail et de l’ad tech en France est très dynamique et est une référence en Europe”

affirme Jonathan Lemberger, Co-fondateur de Tiendeo.



L’année 2021 sera aussi charnière sur les sujets concernant la  transition écologique et les politiques RSE dans le retail, ce qui est très positif et nécessaire.

Ensuite l’intelligence artificielle et le machine learning sont en train de redéfinir en profondeur le marketing traditionnel en permettant de personnaliser les messages publicitaires.

Le big data est également un enjeu central pour les retailers, la convergence entre le online et offline, l’unification des flux (stocks…), la digitalisation du point de vente et la supply chain feront partie des chantiers prioritaires en 2021 dans le retail…