Business concept: pixelated Email icon on digital background, 3d render

L’email a plus de 40 ans, c’est le plus vieux moyen de communication d’internet. Mais avec plus de 4 milliards de boîtes mails actives dans le monde, il semble avoir encore tout l’avenir devant lui…

 

En 1971, l’ingénieur américain Ray Tomlinson envoyait le tout premier email. 44 ans plus tard, on compte plus de 4,3 milliards de boîtes électroniques et 2,6 milliards d’utilisateurs * dans le monde. Des chiffres impressionnants, qui devraient encore croître respectivement de 26 et 12% d’ici 2019* !

En effet, malgré quelques sceptiques, qui proclament sa mort en ces temps où les médias sociaux et les messageries instantanées mobilisent une partie des échanges personnels, l’email reste un outil de communication décisif au sein des entreprises.

Et il est encore très loin de tirer sa révérence !

 

 

Une tribune de Benoît Trémolet, General Manager Retarus France

 

 

Un outil collaboratif, qui n’a pas pris une ride

L’email est aujourd’hui le plus vieux moyen de communication de l’ère Internet. Et, malgré son âge, il reste à ce jour le plus populaire au sein des entreprises, où il est un outil collaboratif essentiel. Grâce à lui, on peut diffuser en un clic des idées, des consignes, mais aussi de la documentation à tout moment, sur tous supports (tablettes, smartphones, ordinateurs…) et sans se préoccuper du système ou du logiciel utilisés par le destinataire.

Il apporte également une très grande liberté. De nos jours, il n’est pas rare, en effet, de répondre à ses emails selon sa disponibilité : après ses horaires de bureau, le week-end, tôt le matin ou tard le soir, dans les transports en commun depuis son smartphone…

Dans certains pays, des initiatives ont même fait évoluer le droit du travail, afin qu’il s’adapte aux réalités de ce nouveau monde digital, donnant ainsi aux organisations une plus grande flexibilité. Dans d’autres, comme en France, des organisations syndicales ont mis en place une « charte de fonctionnement » considérant que recevoir sur son Smartphone des emails en dehors des heures de bureau pouvait être considéré comme des heures supplémentaires. Quoi qu’il en soit, avec l’email, temps de travail et temps libre peuvent être fragmentés de manière plus souple, afin de répondre aux exigences de sa vie professionnelle comme privée. La présence au bureau à heures fixes n’est donc plus un prérequis au partage réussi d’idées et d’informations.

 

Le chef d’orchestre des campagnes marketing

Au-delà de son succès en matière de collaboration au sein de l’entreprise, l’email est également un outil marketing de tout premier plan. Ainsi, le taux d’ouverture des newsletters, par exemple, se situe en moyenne autour de 20,6%, tandis qu’environ 4% des destinataires cliquent sur l’un des liens qui leur sont proposés.

Pour mener à bien leurs campagnes, les entreprises utilisent de plus en plus les plates-formes de transmission hébergées en mode cloud. Ces services permettent aux utilisateurs de créer des courriers et newsletters marketing intuitifs, en quelques minutes seulement, de les envoyer massivement et d’analyser facilement leurs retombées.

De plus, aucun investissement, en matière d’outils logiciels ou d’équipements informatiques n’est nécessaire et les adresses IP émettrices sont gérées par le prestataire afin d’assurer la meilleure délivrabilité. Enfin, les fonctions de transmission, ainsi que l’administration centralisée de ces campagnes favorisent un ciblage plus efficace et une réussite immédiate en termes de management.

 

La sécurité plus que jamais au cœur des échanges

Lors d’échanges d’informations critiques par emails, les entreprises ont pour obligation de garantir la parfaite confidentialité des échanges. Ces emails sont, en effet, un point d’entrée privilégié pour les virus et autres tentatives d’hameçonnage.

Afin de contrer ces menaces, les fournisseurs de services de messagerie en mode cloud doivent donc être en mesure de proposer des solutions évolutives et complètes, combinant des filtres anti-spam, des protections anti-virus à plusieurs niveaux, des passerelles de cryptage, ainsi qu’une gestion novatrice des emails. En outre, certains de ces service de protection de messagerie permettent un archivage des courriers et garantissent le traitement de l’ensemble des données sensibles, conformément aux plus strictes réglementations en vigueur.

Loin d’être dépassé, l’email contribue toujours de manière significative au succès de l’entreprise. Demain, il continuera de jouer un rôle central dans la création du « lieu de travail du futur digitalisé », grâce à sa grande flexibilité et à ses nombreuses possibilités d’utilisation. Pas de retraite en vue donc pour cette remarquable innovation, qui reste, 44 ans après sa création, un outil clé de performance.

 

Chiffres de l’institut américain d’études de marché Radicati.

 

Source : Retarus

 

2 comments

Comments are closed.

# à lire aussi...

Big Data et prédictif : les nouveaux moteurs du marketing

Si les GAFA excellent dans l’exploitation de la donnée, elle ne leur…

Sécurité et numérique : à quoi s’attendre dans les prochains mois ?

Le dernier rapport de Dashlane dévoile 6 prédictions pour le secteur de…

L’authenticité, nouveau graal du marketeur

Dans un contexte où les consommateurs sont de plus en plus sollicités…

Google, Facebook et la protection de nos données

L’année 2019 s’annonce déjà, et de loin, comme l’année durant laquelle la…