Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Avis d'expert

[Tribune] Les agences digitales c’est fini ?

Avec l’impact grandissant du digital et la multiplication des outils à disposition, nombre d’annonceurs décident aujourd’hui d’internaliser leurs projets. Une tendance synonyme de fin de partie pour les agences ?



Par Mikael Witwer - Directeur des Opérations – Kamp’n



Sommes-nous en train d’assister à la fin des agences digitales ? Ou du moins à la fin des agences digitales traditionnelles ?

Vous savez ces structures qui associent la conception graphique et la rédaction aux nouvelles technologies et aux techniques modernes du marketing.

Avant de tirer des conclusions – peut-être trop hâtives – analysons la situation.

Ces dernières années, le digital a pris une place considérable dans nos vies, notamment nos vies professionnelles. Les outils numériques sont aujourd’hui omniprésents dans notre quotidien.

Et les entreprises sont conscientes de l’importance que cela a – et aura encore à l’avenir – sur leur business.

Il est d’ailleurs inconcevable de nos jours de s’engager dans une stratégie marketing sans prendre en compte les outils du numérique.



Le numérique : un marché qui explose chaque année un peu plus

Le numérique est devenu stratégique pour les marques, que ce soit en termes d’image ou de performance. Ce n’est plus simplement un support parmi tant d’autres.

Le marché numérique devrait dépasser les 50% des dépenses publicitaires en France entre 2022 et 2023.

Les enjeux liés au digital sont devenus considérables. Aux annonceurs de trouver la bonne approche pour gérer leur stratégie digitale et s’assurer une bonne visibilité sur le web et les réseaux sociaux.

Plus simple à dire qu’à faire ?

Pour s’assurer une bonne stratégie d’expansion sur le web, il n’y a, a priori, pas 1000 options : faire appel à une agence spécialisée ou tout gérer en interne.


Agence or not agence, telle est la question

Le digital est un sujet très vaste et qui évolue très vite. Et plus que jamais, les métiers du digital deviennent hybrides et évolutifs.

Mais faut-il pour autant tout externaliser pour mener à bien ses projets digitaux ? Est-ce la meilleure option pour arriver à se démarquer face à une concurrence en ligne de plus en plus féroce ?

N’y a-t-il pas un risque d’effet black box lorsque 100% des projets sont gérés par des équipes externes ?

En l’absence de compétences spécifiques en interne, et dans le cadre d’un budget maîtrisé, une agence digitale a cependant de vrais avantages à défendre. Elle mettra à disposition de l’annonceur toutes les techniques, l’expertise et les outils nécessaires pour concrétiser ses projets digitaux.

En effet, la gestion d’une stratégie complète et efficace nécessite un vaste éventail de profils et de compétences (chef de projet, UX/UI designer, community manager, graphiste, expert SEO, etc) dont un annonceur ne dispose pas toujours en interne.

Ces agences ont obtenu des résultats. Et des bons. Alors au fil du temps, plutôt de consacrer des budgets à des agences, les annonceurs ont décidé d’accélérer l’intégration de ces compétences fortes et indispensables à leur croissance.

Et ils ont commencé à faire les yeux doux à ces experts pour qu’ils les aident à mener à bien leur mutation digitale en intégrant directement leurs effectifs.


All by myself !

Mais que se passe-t-il lorsqu’une entreprise, dont le cœur de métier n’est pas lié au digital, prend la décision de tout internaliser pour garder la main sur ses projets ?

Il faut donc recruter des experts, mais aussi former des équipes, intégrer de nouveaux outils ?

Le risque est alors de commettre des erreurs, certaines irréparables. Ne s’improvise pas expert du digital qui veut.

Pour éviter trop de déconvenues, certains annonceurs ont fait un choix intermédiaire en internalisant une grande partie des projets digitaux mais en s’appuyant sur des consultants externes pour les guider.

Au fil des années, on a pu voir les annonceurs expérimenter différents formats pour la gestion de leurs projets digitaux.

Externaliser, c’est la possibilité d’avoir une solution clé en main et flexible, de bénéficier de compétences pointues et de services dont on ne dispose pas en interne, et d’être conseillé dans des domaines que l’on ne maîtrise pas.

Mais pour certains, externaliser est surtout synonyme de perte de contrôle. A l’inverse, internaliser permet de garder le contrôle, de maitriser chaque aspect d’un projet. Mais au final, aucune de ces deux solutions ne semble complètement adaptée.

Et s’il existant une autre option ? Une solution hybride, un système d’organisation plus fluide, qui permette de bénéficier de l’accompagnement d’experts sans perdre la main sur l’ensemble de ses projets digitaux.


Et si on passait au plan B ?

Il faut garder en tête que toutes les entreprises font face aux mêmes interrogations.

Comment assurer une bonne stratégie d’expansion sur le web, et notamment les réseaux sociaux avec les outils dont nous disposons et dont il est impossible d’anticiper l’évolution. Quelle est la bonne tactique pour gérer sa stratégie digitale ?

Mais si leurs challenges sont similaires, chacune a cependant des besoins spécifiques. Et elles ont besoin de solutions qui s’adaptent à ces besoins. Elles ont besoin de souplesse et de flexibilité.

Un nouveau type d’agence est en train d’émerger dans ce sens. Ces agences décloisonnées se présentent comme un écosystème réunissant des experts du digital et la technologie nécessaire aux annonceurs pour gérer leurs projets digitaux de manière autonome.

Un système hybride en somme, offrant la possibilité de choisir et de composer des équipes sur-mesure et pluridisciplinaires pour répondre aux besoins globaux.

Gérer ses projets digitaux tout en pouvant compter sur les conseils d’une équipe d’experts.

Bénéficier d’une solution clé en main permettant de décupler les performances de ses campagnes Facebook, Instagram et Google.

Choisir un accompagnement complet tout en bénéficiant de la puissance technique d’une plateforme innovante. Quel que soit le besoin de l’annonceur, cette agence hybride est capable d’y faire face et de proposer une formule adaptée et personnalisée.

Vous l’aurez compris, nous avons peut-être été un peu expéditifs en annonçant d’entrée de jeu la fin pure et simple des agences digitales.

Les entreprises évoluent, leurs besoins aussi. Le numérique est également en mouvement perpétuel et il est parfois difficile de suivre le rythme. Il faut donc trouver des solutions pour répondre à ces besoins mouvants.

La solution n’est pas de tout confier en externe ou de tout faire soit même quitte à y perdre des plumes. Il faut trouver le juste milieu.

Le secret ? L’association d’une expertise pointue et d’une technologie innovante au service des annonceurs…




# A lire aussi ...

Insights

Une enquête mondiale révèle que la France est en tête des pays plébiscitant le travail hybride...

Insights

Les deux tiers des directeurs marketing craignent que le télétravail impacte la créativité de leurs équipes...

Insights

A l’approche de 2022, Kantar révèle les tendances de fond qui vont impacter l'industrie des médias pour l'année à venir...

Avis d'expert

L'impact du digital en entreprise est désormais si important que tout dirigeant devrait s'y intéresser d'un peu plus près...

Publicité