Alors que les fêtes de fin d’année approchent à grand pas, Adobe révèle les résultats de son dernier rapport sur les prévisions d’achats pour Noël 2017.

D’après cette étude, 42 % des Français souhaitent réaliser l’intégralité de leurs achats de Noël sur Internet cette année et près de la moitié du budget des fêtes de fin d’année sera dépensé en ligne…

 

 

Adobe vient de révéler les résultats de son dernier rapport Adobe Digital Insights, réalisé auprès de plus de 5 000 consommateurs – en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Etats-Unis et au Canada – sur leurs prévisions d’achats pour ce Noël 2017.

En France, les consommateurs interrogés envisagent de dépenser autant que l’année passée, et tablent sur un budget moyen pour la période des fêtes de 500 € par personne.

Au total, les Français prévoient d’effectuer près de la moitié (46 %) de leurs achats de Noël sur Internet, et 18 % d’entre eux comptent revoir à la hausse le montant de leurs dépenses en ligne cette année, les fermetures de petits commerces et les pressions ressenties en boutique sont les principaux facteurs cités (30 % et 19 % respectivement).

 

49% du budget pour les pure players

S’agissant des dépenses proprement dites, les consommateurs français affirment qu’ils dépenseront 49 % de leur budget auprès de commerçants exclusivement présents en ligne (comme Amazon et ASOS), 34 % auprès de grandes enseignes de distribution nationales à la fois physique et en ligne, et uniquement 17 % dans des boutiques de proximité indépendantes.

Interrogés sur l’expérience d’achat idéale pour leurs emplettes de Noël, 42 % des consommateurs français estiment qu’elle devrait se décliner entièrement en ligne.

 

Mobile et réseaux sociaux comme assistants

Pour autant, même pour les partisans d’une expérience d’achat dans des magasins physiques, les smartphones sont des compagnons d’achat incontournables : 73 % d’entre eux comparent les prix des produits sur leur mobile tout en étant dans le magasin et 18 % ont déjà acheté un article sur leur smartphone tout en se trouvant en boutique physique.

Pour les achats de Noël, 70 % des acheteurs prévoient de compter autant sur leurs appareils mobiles que l’année dernière.

Les médias sociaux ne sont pas en reste et sont consultés pour inspirer de nouvelles idées de cadeaux (62 %), identifier les produits avec les meilleurs avis (39 %), connaitre les souhaits des amis et de la famille (36 %), et pour cause, les consommateurs trouvent les publicités sur les médias sociaux plus pertinentes (20 %).

 

 

Utilité et prix avant tout

Les consommateurs français ont l’intention de se montrer plus réfléchis dans leurs achats.

Les cadeaux utiles – qui devraient représenter les 3/5ème (62 %) du budget cadeaux des Français – sont privilégiés par rapport aux achats coup de cœur et futiles (38 %).

Par ailleurs, les prix intéressants et les bonnes affaires constituent à leurs yeux une priorité absolue (51 %). La connaissance de la marque (24 %) et les avis sur les produits (15 %) sont également les principales considérations prises en compte.

34 % des consommateurs français jugent moins intéressantes les soldes pratiquées lors du « Black Friday » et du « Cyber Monday » du fait des promotions de plus en plus fréquentes proposées par les enseignes.

 

Selon David Burnand, marketing director chez Adobe :

« Plus qu’à toute autre période de l’année, c’est à Noël que les expériences comptent le plus – à la fois pour les consommateurs et pour les commerçants. Toutefois, l’expérience déployée par ces derniers doit répondre parfaitement aux attentes des consommateurs – elle doit les surprendre, les enchanter, les orienter vers les cadeaux parfaits, et être homogène sur l’ensemble des canaux et équipements.

Si les commerçants parviennent à surfer sur l’ambiance festive et joyeuse des fêtes de fin d’année en créant une expérience d’achat conviviale et non stressante, ils attireront une part des dépenses engagées durant cette période et fidéliseront les consommateurs le reste de l’année durant. »

 

 


Méthodologie de l’étude

Entre le 18 et le 26 septembre, plus de 5 000 consommateurs basés au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux États-Unis et au Canada ont été interrogés sur les équipements et les canaux dont ils se servent pour effectuer leurs achats de Noël, sur le montant du budget qu’ils s’octroient ainsi que sur leurs intentions d’achat.

 

# à lire aussi...

“Pas le temps, laisse çà au robot…”

Selon une étude, un Français sur deux aimerait pouvoir déléguer une partie…

Les spécificités du e-commerce B2B

Initier un projet de e-commerce en B2B est indiscutablement un sujet stratégique…

Internet: les chiffres-clés en 2019

Nombre d’internautes en France et dans le monde, applications mobiles et réseaux…

Pour les plus jeunes, Internet est presque mobile-only…

Selon les derniers chiffres de Médiamétire, les 11-14 ans passent plus de 2H par jour sur leur mobile…

Ikea à Paris ou l’art du buzz…

Après Décathlon, et Leroy Merlin, c’est au tour d’Ikea de s’installer à…

Comment Google compte se différencier d’Amazon

Voici maintenant quelques semaines que Google prépare le lancement de son nouveau…