Selon une nouvelle étude IDC/Microsoft, le Big Data représente une extraordinaire opportunité pour les entreprises françaises.

Une exploitation avancée des données pourrait devenir une source de revenus additionnels estimée à 54 milliards d’euros sur les quatre prochaines années en France.

 

« La donnée représente déjà un actif stratégique de l’entreprise mais l’évolution technologique et méthodologique à laquelle nous assistons ouvre d’incroyables perspectives en matière de traitement et de valorisation de l’information », explique Sébastien Lamour, Senior Research & Consulting Manager chez IDC France.

« Loin d’être un phénomène marketing, cette évolution que l’on nomme communément Big Data est une réalité que les entreprises françaises ne peuvent ignorer. En effet, l’analyse de cas concrets nous montre que les organisations décidées à investir, pourraient améliorer de 56% les bénéfices générés à partir de leurs données.

Cette manne financière, qui est estimée à 54 milliards d’euros sur les quatre prochaines années en France, représente 0.6 point de PIB ! Mais pour ce faire, les décideurs doivent développer et promouvoir une véritable culture de la donnée. Engranger ces bénéfices passera notamment par l’intégration de sources d’informations multiples, une diffusion élargie de la connaissance acquise et l’adoption de nouveaux outils et méthodologies analytiques.

La valorisation de la donnée se révèle aujourd’hui un facteur clé de compétitivité dont les entreprises françaises doivent s’emparer dès à présent ! »

 

Touts les chiffres-clés de cette étude sont à retrouver dans cette infographie interactive (cliquez sur l’image pour y accéder)

 

La valeur du Big Data pour les entreprises françaises

 

 

# à lire aussi...

[Infographie] Les évolutions du retail

Le secteur du retail a évolué très rapidement ces dernières années, et…

Focus sur WeChat, miroir d’une Chine connectée

Méconnue en occident, l’application Wechat compte aujourd’hui près d’un milliard d’utilisateurs et…

Les consommateurs toujours réfractaires à l’intelligence artificielle

Son adoption pourrait passer par l’intégration de l’empathie au sein des systèmes d’IA…

La confiance dans les médias continue de se dégrader…

D’après le rapport annuel du Reuters Institute, la confiance dans les médias…