En matière de relation client, les Français préfèrent-ils les robots ou le contact humain ? En fait, tout semble question de contexte et de besoin si l’on en croit les résultats du dernier Baromètre de l’Effort Client publié par l’AFRC… 

 

Le Baromètre AFRC de l’Effort Client, réalisé par Médiamétrie, permet de mesurer à partir du CES -Customer Effort Score-, l’Effort des consommateurs dans leurs parcours client selon plusieurs critères, tels que : l’effort financier, physique, cognitif, relationnel, le temps d’attente ou la lourdeur du parcours.

Depuis cette année, le Baromètre étudie également dans quelles situations les consommateurs ont volontiers recours aux assistants virtuels, ou au contraire, préfèrent le contact humain dans leur parcours client.

Pour cette édition, quatre secteurs ont été analysés : Télécoms, E-Commerce, Santé et les Transports en commun.

 

L’humain reste privilégié mais l’IA s’avère utile…

La préférence entre la relation humaine et l’Intelligence Artificielle varie selon les secteurs, l’humain est prédominant en santé, et suivant les étapes du parcours d’achat, l’humain est privilégié pour la SAV et les réclamations pour tous les secteurs.

 

Dans la Relation Client, l’Humain reste donc privilégié, même si l’Intelligence Artificielle et la relation humaine se complètent plus qu’elles ne s’opposent : 51% des Français préfèrent avoir uniquement un contact humain, 47% préfèrent alterner (et en particulier les jeunes de 15-34 ans)

 

 

Des assistants virtuels cantonnés à des tâches basiques

L’usage des assistants virtuels est apprécié pour leur rapidité, l’économie réalisée et la facilité d’utilisation, alors que l’Humain reste central pour le relationnel, la personnalisation de la relation et la confiance.

 

Autant la recherche d’information peut être facilement réalisée par des outils technologiques, autant l’Humain semble primordial lorsqu’il s’agit de gérer des relations complexes nécessitant de la compréhension (comme le SAV), de l’accompagnement et de l’empathie, ou lorsqu’il est question de sujets aussi personnels que la santé.

 

 


Méthodologie :
Etude quantitative réalisée par Internet sous système CAWI (Computer-Aided Web Interview) en cinq vagues durant l’été 2017, auprès de 5 000 individus âgés de 15 ans et plus. Cette étude a été réalisée pour l’AFRC par l’équipe Comportements Médias et Ad’hoc de Médiamétrie dont l’expertise permet de proposer des enquêtes et des méthodologies sur-mesure pour inspirer les décideurs.

 

 

# à lire aussi...

8 étapes pour booster son business BtoB grâce à la data

Découvrez, en 8 étapes, comment donner vie à la data pour une…

L’identité numérique : au service du consommateur ?

Dès l’instant où vous naviguez sur un site web, achetez en ligne…

Data Science vs Deep Learning

Tout le monde parle d’IA. Mais qui connaît réellement la différence entre…

L’impact de vos données en ligne sur l’expérience client

Les informations en ligne qui concernent votre entreprise doivent être exactes sous…